Serge Beynaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Serge Beynaud
Surnom Le Boss de la Beynaumania
Nom de naissance Guy Serge Beynaud
Naissance (33 ans)
Abidjan, Région des Lagunes, Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Activité principale auteur-compositeur, producteur
Genre musical Coupé-décalé, afropop, musique électronique, world music
Années actives Depuis 2007
Labels Star Factory Music
Site officiel sergebeynaud.com

Serge Beynaud (parfois appelé Beno, L’ambassadeur du coupé-décalé, Le King et anciennement Le mannequin des arrangeurs et L'arrangeur sexinini), de son vrai nom Guy Serge Beynaud Gnolou[1], né le à Yopougon (Abidjan), est un chanteur, compositeur et arrangeur d'afropop et d'afrobeat ivoirien. Il est considéré comme un leader dans le milieu du coupé-décalé et de la musique urbaine.

Début[modifier | modifier le code]

Serge Beynaud grandit dans une famille qui croit en lui et très vite sa passion pour la musique se révèle. Il commence à s’intéresser à ce métier et malgré les difficultés auxquelles il doit faire face , il réussit à intégrer un studio de production en tant qu’arrangeur . Son talent ne fait aucun doute et dès 2006, Beynaud devient l’un des arrangeurs incontournables de la musique urbaine ivoirienne. Son succès lui fait signer des collaborations avec plusieurs artistes renommés du mouvement zouglou et coupé decalé dont feu Douk Saga, l’un des ténor de ce genre qui lui fera personnellement appel pour la composition de son projet musical. Serge Beynaud , fort de toute cette gratifiante expérience décide de lancer officiellement une carrière musicale et cette fois ci en tant que chanteur. Cet énième challenge est une sacrée réussite dès le premier single, Serge Beynaud est acclamé par la critique et le public. Aujourd’hui encore il demeure l'un des poids lourd incontestable du coupé-décalé jusque hors des frontières du continent africain . En , l’artiste a célébré ses 10 ans de carrière à Paris dans la mythique salle de l’Elysée Montmartre.

Son genre musical est le coupé-décalé, mais il est fortement influencé par l'Afropop.

Biographie[modifier | modifier le code]

Serge Beynaud naît à Yopougon, dans le nord d'Abidjan, dans la Région des Lagunes. Né d'un père militaire, il compose des chansons depuis son enfance. Surnommé « le mannequin de kotto » pour son style vestimentaire chic et dandy, il est une des figures emblématiques du mouvement coupé-décalé. Serge Beynaud appartient à l'ethnie bété.

Serge Beynaud commence sa carrière en tant qu'arrangeur pour plusieurs artistes ivoiriens. C'est en 2009 qu'il se lance sous les projecteurs avec sa chanson Kouma lébé, un véritable succès en Afrique[2] ; depuis lors, il ne cesse de monter dans le classement des musiques et des danses urbaines africaines[réf. nécessaire].

Serge Beynaud signe ensuite sur le label de David Monsoh, Obouo Music, et sort son premier album Seul Dieu en 2012. L'album contient les titres Corrigé corrigé (produit par lui-même), Tchokora (produit par lui-même), Coupé Décalé (en référence au genre musical qui le fait connaître) et Loko Loko (produit par lui-même). Cet album est considéré par la communauté coupé-décalé comme l'un des meilleurs classiques du genre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Serge Beynaud oscille dans ses productions entre le coupé-décalé et l'Afropop. Il a produit des morceaux pour de nombreux artistes comme DJ Arafat, Debordo Leekunfa, Bebi Philip, DJ Mix 1er, Molare...

Son premier album, Seul Dieu sort en avec les singles Corrigé corrigé et Tchokora rencontre un franc succès auprès des mélomanes[réf. nécessaire] et lui donne une visibilité hors du continent[réf. nécessaire]. Son deuxième album, Talehi, sort durant l'été 2014 et rencontre le succès[réf. souhaitée] avec les singles Côté sensible (avec Colonel Reyel) et Kababléké. L'album comporte beaucoup d'invités, parmi lesquels Colonel Reyel et Bebi Philip.

En , Serge Beynaud sort son premier album, Seul Dieu, avec des morceaux produits, intégralement par lui-même. Cet album est l'un des piliers du genre coupé-décalé, qui l'exposa immédiatement est le rendent populaire en Afrique.

Talehi, sort le et comporte, notamment, un duo avec l'artiste Français Colonel Reyel intitulé Côté sensible. Le premier single, Talehi. La production de cet album est notamment assurée par Serge Beynaud lui-même.

Serge Beynaud, qui entretient de bonnes relations avec Bebi Philip, artiste-arrangeur ivoirien avec qui il a travaillé sur l'enregistrement de Koumanlebe l'un de ses premiers singles à succès, qu'il considère comme son grand frère[réf. souhaitée], réalise le single Seul le taf paye.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Seul Dieu (Obouo Music)
  • 2012 : Le Mannequin des Arrangeurs
  • 2014 : Talehi (Because Music)
  • 2017 : Accelerate (Star Factory Music)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Koumanlebe Act 1
  • 2011 : Tchokora
  • 2012 : Saper Saper
  • 2012 : Loko Loko Style
  • 2012 : Corrigé corrigé
  • 2013 : Côté Sensible (feat. Colonel Reyel)
  • 2013 : Kababléké
  • 2013 : L'argent est trop
  • 2014 : Okeninkpin
  • 2014 : Okeninkpin Act 2
  • 2015 : Fouinta Fouite
  • 2015 : Lopangwe (featuring Eddy Kenzo)
  • 2016 : Mawa Naya
  • 2016 : Remanbélé
  • 2016 : Maître de ma Life
  • 2016 : Karidjatou
  • 2017 : Akrakabo
  • 2017 : Macoumanda
  • 2017 : Matta swagg
  • 2018 : Bakamboue
  • 2018 : Babatchai
  • 2018 : Zangoulé
  • 2018 : Carton rouge
  • 2019 : Cette année
  • 2019 : Kota na Koto
  • 2019 : Débrouiller Débrouiller
  • 2019 : Kôyôkô
  • 2019 : Zendaka
  • 2020 : Lifuende (feat. Yoro Swagg)
  • 2020: prends ton temps
  • 2020: mundala feat didi b x elown
  • 2021: ye dja
  • 2021 : en haut

Collaboration[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Au Nom de Quel Amour (Suspect 95)
  • 2015 : Venant du Ciel (Supreme Pat Cool)
  • 2017 : Zimbolo (Diamond Platnumz)
  • 2017 : moutouman moutou (Meiway)
  • 2017 : kiliwe (Iyanya)
  • 2018 : Na Big love (Yemi Alade)
  • 2018 : C'est l'arrivée qui compte (Mike Alabi)
  • 2020 : Lifuende (Yoro Swagg)

Productions[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

PRIMUD

Année : 2020

Récipiendaire : Serge Beynaud x Yoro Swagg: Lifuende

Récompense: Meilleur feat urbain

PRIMUD

Année 2018

Récipiendaire Serge Beynaud

Récompense Primud d'or, meilleur artiste coupé décalé

Distinction Honorifique[3]

Année Récipiendaire Récompense
2017 Serge Beynaud Chevalier dans l'ordre du Mérite culturel

Poro Music Awards

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2016 Serge Beynaud Meilleur Artiste Masculin Gagnant

Awards du Coupé Décalé

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2016 Serge Beynaud - Mawa Naya Chanson de l'année Gagnant
2016 Serge Beynaud - Remanbele Remanbele Gagnant

MTV Awards

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2016 Serge Beynaud Best Francophone Gagnant

OSCARS de la musique ivoirienne

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2016 Serge Beynaud Artiste masculin de l'année Gagnant

AFRIMMA Awards[modifier | modifier le code]

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2015 Serge Beynaud Best dance in a Video (Okeninkpin)[4] Gagnant
2016 Serge Beynaud Best male West Africa en attente

AFROCA Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2015 Serge Beynaud Meilleure Révélation Nominé

BET Awards[modifier | modifier le code]

Année Récipiendaire Récompense Résultat
2016 Serge Beynaud Best International Act: Africa[5] Nominé

KORA Awards[modifier | modifier le code]

Année Récipiendaire Récompemse Résultat
2016 Serge Beynaud Meilleur Artiste - Afrique de l'ouest[6] Nominé

KUNDE Awards[modifier | modifier le code]

Année Récipiendaires Récompenses Résultats
2014 Serge Beynaud Meilleur Artiste de l'Afrique de l'ouest[7] Gagnant
2014 Tiness feat Serge Beynaud Meilleur featuring de l'integration Africaine[7] Gagnant

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Serge Beynaud Biographie », Sergebeynaud (consulté le 14 juin 2015)
  2. « SERGE BEYNAUD - Radio Africa N°1 », sur africa1.com
  3. Olivier YEO, « Rentrée Culturelle 2017 », Soir Info, N°6710,‎ , p. 10 (www.linfodrome.ci)
  4. « Nominees 2015 | », sur afrimma.com (consulté le 20 mai 2016)
  5. « BET Awards '16: And the Nominees Are... », sur BET.com (consulté le 20 mai 2016)
  6. « NOMINÉS : MEILLEUR ARTISTE - AFRIQUE DE L'OUEST - KORA », sur KORA, (consulté le 20 mai 2016)
  7. a et b « PALMARÈS 2014 - KUNDE », sur www.kunde.bf (consulté le 20 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]