Sébastien Azzopardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sebastien Azzopardi)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azzopardi.
Sébastien Azzopardi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Formation
Activités

Sébastien Azzopardi est un comédien, auteur, adaptateur, metteur en scène et producteur de spectacles né le [1].

Également co-directeur du Théâtre du Palais-Royal depuis 2013[réf. nécessaire], il écrit la plupart du temps ses spectacles en collaboration avec Sacha Danino, son ami d'enfance.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2002, Sébastien Azzopardi écrit et monte son premier spectacle, Les Classiques Contre-Attaquent, au Théâtre de la Huchette. C'est une adaptation des Fables de La Fontaine, de Gargantua de Rabelais et de Candide de Voltaire. Il joue aux côtés de Franck Desmedt. Ensuite, il écrit pour le théâtre du Palais Royal l'adaptation des "Dix Petits Nègres" d’Agatha Christie, Devinez qui ? et reçoit sa première nomination aux Molières (Meilleure Adaptation en 2004)[réf. nécessaire].

En 2003, avec Elisa Sergent, il crée sa compagnie de théâtre : la Compagnie Sébastien Azzopardi, et monte Le Barbier de Séville de Beaumarchais au Théâtre des Cinq diamants, puis au Lucernaire, pendant 324 représentations[réf. nécessaire]. Puis vient Faisons un rêve de Sacha Guitry à la Comédie Bastille en 2005-2006, L'Éventail de Lady Windermere d'Oscar Wilde aux Bouffes Parisiens et au Théâtre 14 en 2006-2007, avec Geneviève Casile et Elisa Sergent - pièces suivies par Les Caprices de Marianne de Musset au Lucernaire, en 2009. Le spectacle L'Éventail de Lady Windermere a reçu 5 nominations aux Molières 2007, dont Meilleur Spectacle du Théâtre Public.[réf. nécessaire]

En 2016, Le tour du monde en quatre-vingts jours fête sa 3 000e représentation au Splendid[réf. nécessaire], après avoir été créé au Lucernaire (en mai 2006) et avoir été jouée 5 ans et demi au Café de la Gare[réf. nécessaire]. Une autre création d'Azzopardi et de Danino,"Mission Florimont", a effectué une tournée des salles parisiennes avec plus de 1 000 représentations au total[réf. nécessaire], au théâtre Tristan Bernard, puis au Temple, puis au Théâtre Michel, au Splendid, puis enfin à la Comédie de Paris. Nomée aux Molières de la Meilleure pièce Comique 2010, le Dernier Coup de Ciseaux est à l'affiche depuis 2011 au théâtre des Mathurins ; elle est jouée simultanément en tournée. Azzopardi reçoit pour cette pièce le Molière de la Meilleure Comédie 2014.[réf. nécessaire]

Coup de Théâtre(s), autre pièce du duo Azzopardi/Danino, se monte en juin 2014 à la Gaîté-Montparnasse : c'est un spectacle qui même tragédie antique et "musical" de Broadway, en passant par toutes les grandes époques théâtrales.[réf. nécessaire]

Enfin, depuis le 10 septembre 2015, il met en scène La Dame Blanche au Théâtre du Palais-Royal, puis le Théâtre de la Renaissance depuis le .

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Casimir mon cher amour, TBB, 1997
  • Les Classiques contre-attaquent, Théâtre de la Huchette, 2001
  • Devinez qui, d'après les "Dix Petits Nègres" d'Agatha Christie, 2003
  • Le tour du monde en 80 jours d'après Jules Verne, écrit avec Sacha Danino, Lucernaire, Café de la Gare, Splendid, de 2006 à 2016.
  • Puzzle de Woody Allen, d'après "Second Hand Memory", (auteur de l'adaptation) au théâtre du Palais-Royal, 2007
  • Mission Florimont de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, Théâtre Tristan Bernard, Temple, Théâtre Michel, Splendid, Comédie de Paris, 2009-2012
  • Dernier Coup de Ciseaux d'après "Shear Madness" de Marilyn Abrams et Bruce Jordan, (auteur de l'adaptation avec Sacha Danino), théâtre des Mathurins, depuis 2011
  • Coup de Théâtre(s) écrit avec Sacha Danino, théâtre de la Gaité-Montparnasse, 2014
  • La Dame Blanche,  écrit avec Sacha Danino, Théâtre du Palais Royal, Théâtre de la Renaissance, depuis 2016

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Nominations, prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sébastien Azzopardi (auteur de La dame blanche) - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 20 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]