La Dame blanche (opéra-comique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Dame blanche
Description de cette image, également commentée ci-après
Georges et Anna, acte II scène VII. Illustration pour le livret.
Genre Opéra-comique
Nbre d'actes 3
Musique François-Adrien Boieldieu
Livret Eugène Scribe
Langue
originale
français
Création
Opéra-Comique

La Dame blanche est un opéra-comique en trois actes de François-Adrien Boieldieu, sur un livret d’Eugène Scribe[1], créé le à l’Opéra-Comique[1]. L'œuvre s'inspire de deux romans de Walter Scott, Le Monastère et Guy Mannering.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Gaveston, ancien intendant des comtes d’Avenel ;
  • Anna, sa pupille ;
  • Georges, jeune officier anglais ;
  • Dikson, fermier des comtes d’Avenel ;
  • Jenny, sa femme ;
  • Marguerite, ancienne domestique des comtes d’Avenel ;
  • Gabriel, valet de ferme de Dikson ;
  • Mac-Irton, juge de paix du canton.

Argument[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Scénographie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Emprunts et postérité[modifier | modifier le code]

  • En 1861, dans Monsieur Choufleuri restera chez lui le..., au no 4, lorsque Babylas chante « J'arrive, j'arrive, en vaillant paladin », il cite le no 5 de La Dame blanche
  • En 1867, dans La Grande-duchesse de Gérolstein, au no 18, lorsque Fritz chante « Ah quel plaisir d’être soldat ! », les librettistes lui font citer le no 1 de La Dame blanche.
  • En 1869, dans L'écossais de Chatou, Ducornet est tellement « fan » de La Dame blanche qu'il renomme ses domestiques « Jenny et Dickens » et qu'ils vont se déguiser en « Monsieur et Madame George Brown » !!! Les citations musicales sont aussi multiples[2].
  • En 1875, dans Le Voyage dans la Lune, la scène de la vente (Finale de l'acte II) parodie la scène de la vente de l'acte III de La Dame blanche[3].
  • Dans l'album de Tintin Le Crabe aux pinces d'or, Tintin, enivré par les vapeurs de vin, chante un extrait de La Dame blanche.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • La Dame blanche, Rockwell Blake, Annick Massis, Mireille Delunsch, Laurent Naouri, Jean-Paul Fouchécourt, Sylvie Brunet – Chœur de Radio France et Ensemble Orchestral de Paris – Direction Marc Minkowski – Emi Classics
  • La Dame blanche, Michel Sénéchal, Aimé Doniat, Françoise Louvay, Adrien Legros – Direction Pierre Stoll – Musidisc 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François-René Tranchefort, L'Opéra, Paris, Éditions du Seuil, , 634 p. (ISBN 2-02-006574-6), p. 146
  2. Jean-Philippe Biojout, Léo Delibes, bleu nuit éditeur, 2021.
  3. Jean-Claude Yon, Jacques Offenbach, Gallimard, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]