Scott Fujita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Scott Fujita
Description de l'image Scott Fujita signing autographs.jpg.
Nom complet Scott Anthony Fujita
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Ventura, Californie
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 113 kg (249 lb)
Numéro 51, 50, 50, 99
Position Linebacker
Carrière universitaire ou amateur
1997-2001 Golden Bears de la Californie
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Chiefs de Kansas City
(2002, 143e choix au total)
2002-2004
2005
2006-2009
2010-2012
Chiefs de Kansas City
Cowboys de Dallas
Saints de La Nouvelle-Orléans
Browns de Cleveland
Super Bowl Super Bowl XLIV (2009)
Carrière pro. 2002-2012

(en) Statistiques sur nfl.com

Scott Anthony Fujita, né le à Ventura, en Californie, est un joueur professionnel américain de football américain de la National Football League (NFL), et l'actuel directeur de la All Saints Day School à Carmel, en Californie. Il est sélectionné par les Chiefs de Kansas City au cinquième tour de la draft 2002 de la NFL. Il joue onze saisons pour les Chiefs, les Cowboys de Dallas, les Saints de La Nouvelle-Orléans et les Browns de Cleveland. Il fait partie de l'équipe des Saints qui remporte le Super Bowl XLIV en 2009, en battant les Colts d'Indianapolis. Il joue au football américain universitaire pour les Golden Bears de l'université de Californie.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Scott Fujita est adopté en bas âge par Rodney Fujita, un Américain d'origine japonaise de la troisième génération, et sa femme Helen[1],[2]. Rodney est né au centre de relocalisation de guerre de Gila River à Phoenix, en Arizona, où son père Nagao, un ancien combattant du 442e régiment d'infanterie qui est devenu plus tard avocat, était l'un des nombreux Japonais américains dont la famille a été internée pendant la Seconde Guerre mondiale[3]. Fujita a grandi dans une famille japonaise traditionnelle, célébrant les fêtes et les jours fériés japonais, et se considère comme « mi-japonais dans l'âme »[4].

Il a fréquenté l'école secondaire Rio Mesa à Oxnard, en Californie[5] et il y est un athlète remarquable dans trois sports[6] qui remporte les honneurs de la première équipe de la Channel League et du comté de Ventura en football américain et en basket-ball[7]. Durant sa dernière année au lycée il enregistre 118 tackles, quatre sacks et cinq interceptions[8].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Proche d'entrer dans une université de Division III, Fujita reçoit une offre de l'université de Californie en 1997 et prend le statut de redshirt durant sa première année[9]. Durant la saison 1998, il a un temps de jeu limité au poste de linebacker extérieur, mais a un impact sur les équipes spéciales, terminant l'année avec huit tackles, dont trois en solo[10]. Il fait ses débuts comme titulaire des Golden Bears durant la saison 1999, contre les Bruins d'UCLA et effectue quatre tacles durant le match[8]. En 2000, il est titulaire de 11 matchs et réalise 41 tackles et quatre sacks[11]. Pour ses performances lors de la saison, il reçoit une mention honorable All-Pac 10, une récompense qu'on lui décerne également en 2011, lors de sa dernière saison en Californie[12].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Fujita est invité au NFL Scouting Combine à Indianapolis et réalise les résultats suivants[13] :

Mesures pré-draft de Scott Fujita (NFL Scouting Combine)
Taille Poids Bras Main Sprint Shuttle
20 yards
3 cones
drill
Détente Développé
couché
Test
Wonderlic
40 yards 10 yards 20 yards verticale horizontale
1,97 m 112,5 kg 0,84 m 0,25 m 4,63 s 1,53 s 2,66 s 4,21 s 7,09 s 1,06 m 3,10 m 20 reps

Chiefs de Kansas City[modifier | modifier le code]

Fujita est sélectionné au cinquième tour (143e choix) de la draft 2002 de la NFL par les Chiefs de Kansas City[14] et devient titulaire vers la moitié de sa saison de rookie[15]. L'année suivante, il débute les 16 matchs et réalise 114 tackles, tout en enregistrant quatre sacks, deux passes défendues, un fumble forcée et une interception[16].

En 2004, bien qu'il ait une bonne saison avec 90 tackles, on se souvient surtout de lui pour un coup dévastateur à LaDainian Tomlinson près de la ligne de touche d'un match contre les Chargers de San Diego. Après le coup, Fujita récupère le ballon avant qu'il ne sorte du terrain, ce qui marque un tournant dans le match[17].

En 2005, après que les Chiefs sélectionnent le linebacker Derrick Johnson avec leur choix de premier tour[18] et signent également le linebacker Kendrell Bell[19], Fujita demande un échange et est envoyé chez les Cowboys de Dallas en échange d'une sélection du sixième tour de la draft 2006 et d'une sélection conditionnelle lors de la draft 2007[20]. En trois saisons chez les Chiefs, il enregistre 272 tackles et 9,5 sacks[21].

Cowboys de Dallas[modifier | modifier le code]

Au cours de la saison 2005, il joue seize matchs et devient linebacker titulaire pour les huit derniers[22], après qu'Alshermond Singleton (en) a été placé sur la liste des remplaçants blessés[23]. Il enregistre 54 tackles, deux sacks et deux fumbles forcés[22]. Il est déclaré agent libre à la fin de la saison[24].

Saints de La Nouvelle-Orléans[modifier | modifier le code]

Le , Fujita signe avec les Saints de La Nouvelle-Orléans[25], retrouvant l'ancien coordinateur de l'offensive des Cowboys, aujourd'hui entraîneur en chef, Sean Payton[26]. Il est le premier agent libre à rejoindre les Saints à leur retour à La Nouvelle-Orléans après leur longue absence d'un an à la suite de l'ouragan Katrina[27].

Fujita est nommé capitaine défensif des Saints en 2007[28]. Au cours de la première semaine de la saison 2008, Fujita réussit une interception cruciale en fin de match, qui permet aux Saints de remporter le match contre les Buccaneers de Tampa Bay[29]. Au cours de la saison 2009, il gagne une bague du Super Bowl en tant que membre de l'équipe des Saints qui a remporté le Super Bowl XLIV le , en battant les Colts d'Indianapolis 31-17 pour remporter le premier championnat de l'équipe[30].

Browns de Cleveland[modifier | modifier le code]

Fujita avec les Browns de Cleveland

Fujita est agent libre après la saison 2009, et le , il signe un contrat de 14 millions de dollars sur trois ans, dont huit millions de dollars garantis avec les Browns de Cleveland, qui convoitent ses qualités de leader[31]. En septembre, il est élu l'un des capitaines défensifs des Browns pour la saison 2010[32]. En neuf matchs, Fujita est le deuxième de l'équipe en termes de tackles et de sacks, mais il est blessé lors d'un match du contre les Jets de New York et on s'attend à ce qu'il soit hors jeu pendant une longue période[33].

Fujita est suspendu par la NFL pour les trois premiers matchs de la saison 2012 en raison de sa participation présumée au Bountygate, le scandale des primes des Saints. Le , sa suspension est levée[34].

Le , quatre semaines et trois jours après qu'un panel d'appel interne a annulé les suspensions imposées à Fujita, au linebacker des Saints Jonathan Vilma, au defensive end des Saints Will Smith, et au défensive end agent libre Anthony Hargrove, la ligue revoit les sanctions, avec une réductions des suspensions de Fujita et Hargrove. La suspension de Vilma reste une saison complète, et celle de Smith, quatre matchs. La suspension de Fujita est réduite de trois à un match, et celle de Hargrove de huit à sept matchs[35]. Après la sixième semaine contre les Giants de New York, Fujita est placé en réserve après s'être blessé au cou, ce qui met fin à sa saison[36].

L'ancien commissaire Paul Tagliabue a finalement exonéré Fujita de toute culpabilité et de tout méfait dans le scandale du paiement des Saints, annulant sa suspension et effaçant son dossier[37].

Statistiques NFL[modifier | modifier le code]

Statistiques NFL en saison régulière de Scott Fujita[21]
Année Équipe  MJ  Plaquages Interceptions Fumbles
Total Seul Ast. Sacks  Nb. Yards Déf.  TD   Nb. Rec.
2002 Chiefs de Kansas City 16 68 61 7 1,0 0 0 1 0 0 1
2003 Chiefs de Kansas City 16 114 98 16 4,0 1 8 2 0 2 0
2004 Chiefs de Kansas City 16 90 67 23 4,5 0 0 4 0 0 0
2005 Cowboys de Dallas 16 54 44 10 2,0 0 0 1 0 2 0
2006 Saints de La Nouvelle-Orléans 16 96 64 32 3,5 2 19 7 0 1 0
2007 Saints de La Nouvelle-Orléans 15 95 77 18 3,0 0 0 2 0 1 2
2008 Saints de La Nouvelle-Orléans 14 81 63 18 0,0 2 19 3 0 1 0
2009 Saints de La Nouvelle-Orléans 11 58 43 15 1,0 0 0 2 0 2 0
2010 Browns de Cleveland 9 51 36 15 3,5 1 16 1 0 2 0
2011 Browns de Cleveland 10 50 37 13 0,0 1 3 3 0 0 0
2012 Browns de Cleveland 4 14 10 4 1,0 0 0 0 0 0 0
Totaux chez les Chiefs 272 226 46 9,5 1 8 7 0 2 1
Totaux chez les Cowboys 54 44 10 2,0 0 0 1 0 2 0
Totaux chez les Saints 330 247 83 7,5 4 38 14 0 5 2
Totaux chez les Browns 115 83 32 4,5 2 19 4 0 2 0
Totaux en NFL 771 600 171 23,5 7 65 26 0 11 3
Statistiques NFL en séries éliminatoires de Scott Fujita[21]
Année Équipe  MJ  Plaquages Interceptions Fumbles
Total Seul Ast. Sacks  Nb. Yards Déf.  TD   Nb. Rec.
2003 Chiefs de Kansas City 1 4 4 0 0,0 0 0 0 0 0 0
2006 Saints de La Nouvelle-Orléans 2 14 12 2 0,0 0 0 0 0 0 0
2009 Saints de La Nouvelle-Orléans 3 9 7 2 0,0 0 0 0 0 0 1
Totaux chez les Chiefs 4 4 0 0,0 0 0 0 0 0 0
Totaux chez les Saints 23 19 4 0,0 0 0 0 0 0 1
Totaux en NFL 27 23 4 0,0 0 0 0 0 0 1

Retraite[modifier | modifier le code]

Le , Fujita signe un contrat d'un jour avec les Saints alors qu'il se trouve au Machu Picchu avec son ancien coéquipier Steve Gleason (en), annonçant sa retraite immédiatement après[38]. En , Fujita rejoint la nouvelle chaîne sportive Fox Sports 1 en tant qu'analyste dans le cadre de son émission Fox Football Daily[39].

Carrière dans l'éducation[modifier | modifier le code]

En 2018, Fujita devient le directeur sportif de l'école All Saints Day, à Carmel, en Californie, où il est parent depuis des années[40]. En 2019, il est sélectionné et occupe actuellement le poste de directeur de l'école après avoir entamé le processus de sélection avec 38 candidats de tous les États-Unis[41].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Fujita est marié et père de trois enfants ; lui et sa famille ont une maison à Carmel Valley, en Californie[27]. Il est politiquement libéral et s'est engagé en faveur des droits des femmes et des homosexuels ainsi que de l'adoption, de la préservation des zones humides et d'autres causes. Il a été nommé « Homme de l'année » en 2009 pour ses activités caritatives[42],[43],[44].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

  1. (en) Todd Archer, « Tackling adoption not issue for Fujita », The Dallas Morning News, (consulté le 22 février 2020)
  2. (en) Michael Silver, « Saints’ Fujita defies stereotypes », sur Yahoo Sports, (consulté le 23 février 2020)
  3. (en) David Fleming, « A linebacker with a conscience », sur www.espn.com, ESPN (consulté le 23 février 2020)
  4. (en-US) Kaz Nagatsuka, « Fujita proud to discuss family's Japanese heritage », The Japan Times,‎ (ISSN 0447-5763, lire en ligne, consulté le 23 février 2020)
  5. (en) OHM YOUNGMISUK, « Raised Japanese, New Orleans Saints linebacker Scott Fujita's tale is the American dream », sur nydailynews.com, New York Daily News, (consulté le 23 février 2020)
  6. (en-US) « Scott Fujita – VC Sports Hall of Fame » (consulté le 23 février 2020)
  7. (en) « Scott Fujita, NFL Player » [PDF] (consulté le 22 février 2020)
  8. a et b (en) « Scott Fujita Leads Defense for Bears », sur Pac-12, (consulté le 23 février 2020)
  9. (en) « From 'Beanpole' to Giant, Scott Fujita's Football Ascent at California Truly Remarkable », sur Pac-12, (consulté le 23 février 2020)
  10. (en) « Scott Fujita Bio - The University of California Official Athletic Site », sur University of California Golden Bears Athletics (consulté le 23 février 2020)
  11. (en) Pac-12 ConferenceApr 7 et 2001, « 2001 Cal Football Season Outlook », sur Pac-12 (consulté le 23 février 2020)
  12. (en) « Scott Fujita Speaker & Booking Information », sur Celebrity Speakers For Speaking Engagements | AthleteSpeakers (consulté le 23 février 2020)
  13. (en-US) « Scott Fujita | OLB | California - NFL Combine Results » (consulté le 23 février 2020)
  14. (en) Jake Curtis, « Former walk-on Fujita selected by Chiefs », sur SFGate, (consulté le 23 février 2020)
  15. (en) « Scott Fujita 2002 Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 23 février 2020)
  16. (en) « Scott Fujita 2003 Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 23 février 2020)
  17. (en) « I just found Scott A Fujita in Carmel Valley, CA on Radaris », sur radaris.com (consulté le 23 février 2020)
  18. (en-US) Leigh Oleszczak, « Kansas City Chiefs: 2005 NFL Draft Revisited », sur KC Kingdom, (consulté le 23 février 2020)
  19. (en) Associated Press, « Chiefs sign linebacker Kendrell Bell », sur ESPN.com, ESPN, (consulté le 23 février 2020)
  20. (en-US) « Scott Fujita Retires », sur NBC 5 Dallas-Fort Worth, (consulté le 23 février 2020)
  21. a b et c (en) « Scott Fujita Stats », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 23 février 2020)
  22. a et b (en) « Scott Fujita 2005 Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 23 février 2020)
  23. (en) Associated Press, « Injuries may force Cowboys' Dat to retire », sur The Eagle, (consulté le 23 février 2020)
  24. (en) Sheldon Mickles, « In Peru, Scott Fujita signs and retires as a Saint », sur NOLA.com, (consulté le 23 février 2020)
  25. (en) Associated Press, « Saints Sign Linebacker Fujita », sur AP NEWS, (consulté le 23 février 2020)
  26. (en) « Sources: Saints to hire Dallas assistant Payton », sur ESPN.com, (consulté le 23 février 2020)
  27. a et b (en) Mark C. Anderson, « New county resident Scott Fujita uses the game to attack everything from quarterbacks to social injustice. », sur Monterey County Weekly, (consulté le 23 février 2020)
  28. (en) « Scott Fujita retires from NFL as a New Orleans Saint », sur NOLA.com, The Times-Picayune, (consulté le 23 février 2020)
  29. (en) « Buccaneers vs. Saints - Game Summary - September 7, 2008 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 23 février 2020)
  30. (en) Brandon Griffin, « Saints Win Super Bowl XLIV: Colts Fall Apart In the Second Half », sur Bleacher Report, (consulté le 23 février 2020)
  31. (en) Tony Grossi et The Plain Dealer, « Cleveland Browns sign first two free agents, linebacker Scott Fujita and lineman Tony Pashos », sur cleveland, (consulté le 23 février 2020)
  32. (en) SCBBA, « Cleveland Browns Name 2010 Captains », sur Southern California Browns Backers Association | SCBBA, (consulté le 23 février 2020)
  33. (en) Mary Kay Cabot, « Scott Fujita 'could be a little while' with knee injury, guard Billy Yates on IR: Browns Insider », sur cleveland.com, (consulté le 23 février 2020)
  34. (en) Albert Breer, « Saints player bounty suspensions overturned on appeal », sur NFL.com, NFL, (consulté le 23 février 2020)
  35. (en) Matt Brooks, « Report: NFL re-issues bounty suspensions for Saints players », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  36. (en) Associated Press, « Season, maybe career, over for Browns' Fujita », sur NBC Sports Washington, (consulté le 23 février 2020)
  37. (en-US) Judy Battista, « Tagliabue Lifts Suspensions but Not Blame in Bounty Case », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 février 2020)
  38. (en-US) S. I. Staff, « Scott Fujita retires after signing one-day contract with New Orleans », sur Sports Illustrated, (consulté le 23 février 2020)
  39. (en-US) By Tim Baysinger, « Fox Sports 1 Sets Roster for Pair of Studio Shows », sur Broadcasting & Cable, (consulté le 23 février 2020)
  40. (en) Dave Faries, « Scott Fujita », sur Monterey County Weekly, (consulté le 23 février 2020)
  41. (en-US) Juan Reyes, « Former NFL linebacker to head Carmel Valley school », sur Monterey Herald, (consulté le 23 février 2020)
  42. (en-US) Joe Lapointe, « The Saints Linebacker Who Speaks His Mind », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 février 2020)
  43. (en) Dave Zirin, « "Why I Support the National Equality March": NFL's Scott Fujita Speaks Out for Gay Rights », sur HuffPost, (consulté le 23 février 2020)
  44. (en) Associated Press, « Browns LB Fujita wants to save Louisiana wetlands », sur The Oakland Press, (consulté le 23 février 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]