Sciron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Ciron et Siron.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références.

Sciron vaincu par Thésée, coupe attique à figures rouges d'Euphronios, 500-490 av. J.-C., musée du Louvre (G 104)

Dans la mythologie grecque, Sciron (en grec ancien Σκίρων / Skírôn), fils de Poséidon, de Pélops ou de Pylas selon les auteurs, est roi de Mégare. Il épouse Chariclo, la fille de Cychrée (roi de Salamine) et en aura une fille, Endéis. Il s'est installé en un endroit appelé « Roches scironiennes » où passait la route longeant la côte. Il contraignait les voyageurs à lui laver les pieds puis il les précipitait dans la mer où une tortue venait les dévorer. Thésée, sur le chemin d'Athènes, le tua. Pour le récompenser d'avoir tué ce fils sanguinaire, Poséidon promit à Thésée d'exaucer l'un de ses vœux. Convaincu d'une liaison entre son fils Hippolyte et son épouse Pḧèdre, Thésée souhaite la mort de son fils[1].

Interprétation[modifier | modifier le code]

Dans les Mémorables, Xénophon représente Sciron, qu’il confond avec la violence faite aux étrangers, dont il fait de un modèle[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. C'est en réalité Phèdre qui a induit Thésée en erreur en lui faisant croire au mensonge après qu'Hippolyte a refusé ses avances
  2. Xénophon, Mémorables, II, 38, 5.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :