490 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -490)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 490 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Cortot, Soldat annonçant la victoire de Marathon
  • Septembre : début des guerres médiques entre Grecs et Perses (fin en 479 av. J.-C.).
    • Datis, le chef de la flotte perse s'empare de Naxos, qui est incendiée et dont la population est réduite en esclavage. Les autres îles des Cyclades se rallient aux Perses, qui débarquent à Carystos, au sud de l’Eubée, qui résiste, puis se soumet après le siège de la ville et le saccage de son territoire. Érétrie, menacée, demande l’aide d’Athènes qui envoie les 4 000 clérouques (colons athéniens) de Chalcis. Les Erétriens, divisés, les renvoient finalement, et capitulent au bout de six jours de siège. La ville est pillée, ses temples incendiés et sa population emmenée en captivité[1].
    • Datis débarque ensuite dans la baie de Marathon. Il semble qu'il compte sur l'aide des partisans de la tyrannie car l'ancien tyran Hippias, réfugié à Sigée, était devenu vassal de Darius Ier et avait encore des partisans dans Athènes[1].
    • Le stratège Miltiade, décide Callimaque le Polémarque à voter pour la bataille alors que les stratèges hésitaient sur la stratégie à suivre[1].
    • 13 septembre : Miltiade, à la tête de dix mille Athéniens et 600 Platéens, rejette l’armée perse, supérieure en nombre (25 000 hommes), à la mer à la bataille de Marathon[2]. 6 400 combattants perses sont tués, pour 192 grecs. Hippias, qui participait à l’expédition avec les Perses, meurt à Lemnos pendant la retraite[3].
    • L'amiral perse Datis rembarque ses troupes et tente le siège de Phalère mais une marche forcée de Miltiade l'oblige à se retirer[4].
    • Darius Ier médite probablement une nouvelle offensive quand éclate une révolte en Égypte qui le force à différer ses projets contre la Grèce[4].
  • 13 septembre : début à Rome du consulat de Q. Sulpicius Camerinus Cornutus et Sp. Larcius Flavus (Rufus) II[5].


Naissances en 490 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Décès en 490 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Victor Duruy, Histoire grecque, Hachette et Cie, (présentation en ligne)
  2. Sophie Chautard, Les grandes batailles de l'histoire=, Studyrama, (ISBN 9782844726599, présentation en ligne)
  3. Jean-François-Napoléon Theil, Dictionnaire de biographie, mythologie, géographie anciennes, Firmin Didot Frères, Fils et Cie, (présentation en ligne)
  4. a et b Pierre Briant, Histoire de l'Empire perse : De Cyrus à Alexandre, Fayard, (ISBN 9782213639468, présentation en ligne)
  5. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  6. Françoise Ruzé, Le monde grec antique, Hachette Éducation Technique, (ISBN 9782011818348, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]