Sauroposéidon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sauroposeidon

Sauroposeidon est un genre éteint de dinosaures de la famille des titanosauridés ou brachiosauridés, ayant vécu aux États-Unis (Oklahoma, Wyoming et Texas) à la fin du Crétacé inférieur (Aptien et Albien inférieur)[1]. Il fut découvert en 1994 par l'équipe de Mathew Wedel et Richard Cifelli mais publiquement signalé en 2000[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom, selon ses découvreurs, signifie le « dieu des tremblements de terre saurien », inspiré par le dieu grec Poséidon et ses prérogatives associées à la terre et non pas celles liées à la mer[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le sauroposéidon devait peser 60 tonnes et mesurer 18 mètres de haut et 34 mètres de long. Avec de telles dimensions, on pense que son cou était trop long pour pouvoir être mis à la verticale, le cœur ne pouvant pomper le sang aussi haut. Il lui aurait donc servi à manger les plantes plus basses.

Tailles comparées des plus grands sauropodes connus (selon les schémas de squelettes établis par Scott Hartman et Kenneth_Carpenter_(paléontologue) ) :
     Amphicoelias fragillimus
     Bruhathkayosaurus matleyi
     Sauroposeidon proteles
     Argentinosaurus huinculensis
     Diplodocus hallorum
     Supersaurus vivianae

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Quelques autres géants :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wedel et Cifelli, « Sauroposeidon: Oklahoma's Native Giant » [« Sauroposéidon : Géant Natif d'Oklahoma »], Oklahoma Geology Notes, vol. 65, no 2,‎ , p. 40–57 (lire en ligne [PDF])
  2. (en) Mathew J. Wedel, Cifelli, R.L. et Sanders, R.K., « Sauroposeidon proteles, a new sauropod from the Early Cretaceous of Oklahoma », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 20, no 1,‎ , p. 109–114 (DOI 10.1671/0272-4634(2000)020[0109:SPANSF]2.0.CO;2, lire en ligne [PDF])
  3. σαῦρος [sauros] signifie en grec « lézard » (Bailly, Dictionnaire Grec-Français, 1901, p. 782) et est habituellement souvent utilisé comme suffixe plutôt que préfixe comme ici pour nommer les espèces de dinosaures