Mamenchisaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mamenchisaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Mamenchisaurus au Field museum.
Classification
Règne Animalia
Clade Sauropsida
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Clade  Eusauropoda
Famille  Mamenchisauridae

Genre

 Mamenchisaurus
Young, 1954

Espèces de rang inférieur

Mamenchisaurus est un genre éteint de grands dinosaures sauropodes eusauropodes[2], au cou extrêmement long représentant la moitié de la longueur de l'animal.

Il est connu par de nombreuses espèces qui ont vécu au Jurassique supérieur (étages Oxfordien à Tithonien), soit il y a environ entre 163,5 à 152,1 millions d'années, dans ce qui est maintenant la Chine.

Mamenchisaurus a donné son nom à la famille des Mamenchisauridae à laquelle il est généralement rattaché[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Tailles comparées des plus grands sauropodes connus (selon les schémas de squelettes établis par Scott Hartman et Kenneth Carpenter) :
     Amphicoelias fragillimus
     Bruhathkayosaurus matleyi
     Sauroposeidon proteles
     Argentinosaurus huinculensis
     Diplodocus hallorum
     Supersaurus vivianae

Mamenchisaurus signifie « Lézard Mamenchi », du Chinois Pinyin (马 'cheval') et mén (门 'porte'), avec chi qui est une translittération de (溪 'courant' or 'ruisseau'), combiné avec le suffixe -saurus (du grec ancien sauros signifiant « Lézard »).

Il était prévu de nommer ce dinosaure d'après le nom du lieu où il a été découvert - un site de construction près de Mǎmíngxī (马鸣溪), ferry traversant la rivière Jinsha (金沙江, le principal affluent du Yangtze), à côté de Yibin (宜宾) dans la province Sichuan. Cependant, après une faute d'accentuation de Young, le nom de míng (马鸣溪 'Ruisseau du cheval hénissant') a été transformé en mén (马门溪 'Ruisseau du cheval porte')[4].

Le fait que le premier fossile de Mamenchisaurus ait été excavé d'un site de construction, fit que Young nomma la première espèce Mamenchisaurus constructus.

Découverte[modifier | modifier le code]

Le premier Mamenchisaurus a été découvert en 1952 lors de la construction d'une autoroute dans le Sichuan en Chine. Le fossile d'un squelette partiel a été étudié et nommé en 1954 par le paléontologue chinois, le professeur C. C. Young.

Description[modifier | modifier le code]

Le premier spécimen découvert mesurait 22 mètres de long, dont la moitié pour le cou, ce qui en faisait l'animal au plus long cou de tous les temps. Dix-neuf vertèbres ont été découvertes (un autre record), avec des restes de tiges. La taille de certains adultes pourrait dépasser 26 mètres de long[5].

En 1972, une deuxième espèce de Mamenchisaurus a été mise au jour (M. hochuanensis)[6], avec un cou de plus de 9,30 mètres, le plus long chez les dinosaures après Supersaurus et Sauroposeidon[7].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Comparaison des tailles des différentes espèces de Mamenchisaurus : M. constructus, M. youngi, M. hochuanensis et M. sinocanadorum.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le film Le Monde perdu : Jurassic Park (1997) de Steven Spielberg, deux mamenchisaures apparaissent dans une scène où un chasseur sur une moto passe entre les pattes de l'un d'eux. Il apparaît aussi dans le jeu Jurassic World Evolution (2018).

Dans le tome 3 de la série de bandes dessinée Les dinosaures en BD, une planche est dédiée au mamenchisaure, dans laquelle le chef de deux autres dinosaures théropodes carnivores les rabaissent en leur disant qu'il ne fallait pas chasser cet animal pour le dîner car sa consommation dure des semaines[pas clair].

Mamenchisaurus doit son nom au village chinois où été découverts ses fossiles. Son cou est le plus grand du règne animal. Il avait un crâne moins pointu que celui de Brachiosaurus et des épaules plus petites.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Mamenchisaurus Young, 1954

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) X. Fang, Zhao, L. Lu et Z. Cheng, « Discovery of Late Jurassic Mamenchisaurus in Yunnan, southwestern China », Geological Bulletin of China, vol. 23, nos 9-10,‎ , p. 1005–1011
  2. (en) L. Xing, T. Miyashita, J. Zhang, D. Li, Y. Te, T. Sekiya, F. Wang and P. J. Currie. 2015. A new sauropod dinosaur from the Late Jurassic of China and the diversity, distribution, and relationships of mamenchisaurids. Journal of Vertebrate Paleontology 35(1):e889701:1-17
  3. (en) P. Martin Sander, Andreas Christian, Marcus Clauss, Regina Fechner, Carole T. Gee, Eva-Maria Griebeler, Hanns-Christian Gunga, Jürgen Hummel, Heinrich Mallison, Steven F. Perry, Holger Preuschoft, Oliver W. M. Rauhut, Kristian Remes, Thomas Tütken, Oliver Wings et Ulrich Witzel, « Biology of the sauropod dinosaurs: the evolution of gigantism », Biological Reviews, vol. 86, no 1,‎ , p. 117–155 (ISSN 1464-7931, PMID 21251189, PMCID 3045712, DOI 10.1111/j.1469-185X.2010.00137.x)
  4. Origine du nom du mamenchisaurus (en chinois), Site du Musée Beijing d'histoire naturelle
  5. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  6. (en) Young, C.C., and Zhao, X.-J. (1972). "Mamenchisaurus hochuanensis sp. nov." Institute of Vertebrate Paleontology and Paleoanthropology Monographs, A, 8:1-30.
  7. (en) Wedel, M.J., and Cifelli, R.L. (2005). "Sauroposeidon: Oklahoma’s native giant." Oklahoma Geology Notes, 65(2): 40-57