Salquenen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salquenen
(de) Salgesch
Salquenen
Vue d'ensemble de Salquenen.
Blason de Salquenen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Loèche
Président(e) Gilles Florey (PDC)
NPA 3970
No OFS 6113
Démographie
Gentilé Salquenard
Population
permanente
1 567 hab. (31 décembre 2020)
Densité 138 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 18′ 42″ nord, 7° 34′ 10″ est
Altitude 581 m
Superficie 11,34 km2
Divers
Langues Allemand (majoritaire) 76 %, français (minoritaire) 24 %
Localisation
Localisation de Salquenen
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
Voir sur la carte administrative du canton du Valais
City locator 14.svg
Salquenen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Salquenen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Salquenen
Liens
Site web www.salgesch-gemeinde.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Salquenen, appelée en allemand Salgesch, est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Loèche.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'évolution de Salquenen de village paysan en village viticole commence après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, il compte 203 hectares de vignes, plus de quarante domaines viticoles et environ 1 400 habitants.

Les Hospitaliers[modifier | modifier le code]

Salquenen est une ancienne commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dont l'existence est attestée depuis 1235[3]. Ce fut ensuite un membre de la commanderie de l'Hôpital-sous-Conflans puis enfin un membre de la commanderie de Chambéry avant que les Hospitaliers ne vende ce bien en 1655[4].

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste. Cette église catholique a été élevée en 1887 par l'architecte Joseph de Kalbermatten. Style historicisant, intérieur néogothique. Sur les voûtes, décor peint Jugendstil, dans le chœur, peintures murales dues à Otto Haberer, 1920. Vitraux signés Werner Zurbriggen, 1967[5].

Église Saint-Jean-Baptiste en 2014.
Photo aérienne (1955).

Armoiries[modifier | modifier le code]

Salquenen porte la croix de Malte dans ses armoiries. Au XIIIe siècle, les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem s'installent à Salquenen et, dans l'esprit de leur Ordre, y fondent une commanderie pour les pèlerins et voyageurs. Ils restent dans ce village pendant environ 400 ans.

Personnalité liée à la commune[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Cina (1963-), conseiller d'État, est originaire de la commune.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2020 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. Abbé J. Gremaud, Documents relatifs à l'histoire du Vallais, t. 1, Lausanne, Georges Bridel, (lire en ligne), p. 319-320 (N°406)
    1235: frère guillaume de Chaumont, commandeur de la maison de l'Hôpital de Conflans, du consentement de Pierre de la Cluse, commandeur de la maison de l'hôpital de Salquenen et de Bernard, maître de la maison de l'Hôpital du Simplon. (la): « frater Willermus de Chomunt commendator domus hospitalis de Conflens, de consensu fratris Petri de la Clusa commendatoris domus hospitalis de Salqueno et fratris Bernardi, magistri domus hospitalis de Semplon ».
  4. Jean-Pierre Dubourgeat, « L'Hôpital-sous-Conflans aux derniers temps des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (XVIe – XVIIe siècles) », Bulletin de l'académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie,‎ , p. 6 (lire en ligne)
    Frère Pierre de la Cluse, commandeur de l'Hôpital de Salquenen (1235).
  5. Guide artistique de la Suisse : Fribourg, Freiburg, Valais, Wallis, vol. 4b, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 604 p. (ISBN 978-3-906131-99-3), p. 487.

Sur les autres projets Wikimedia :