Sabur ibn Sahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un médecin image illustrant iranien
Cet article est une ébauche concernant un médecin iranien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sābūr ibn Sahl ibn Sābūr est un médecin persan du IXe siècle, de religion chrétienne, mort sans doute à Samarra le 30 novembre 869.

Originaire de la province du Khuzestan, au sud-ouest de l'Iran, il appartenait très probablement à l'Église nestorienne. Il fut formé et exerça d'abord au célèbre hôpital de Gundishapur. Il devint médecin du calife sous le règne de Jafar al-Mutawakkil et le resta jusqu'à sa mort.

On conserve de lui trois ouvrages : deux traités consacrés à la diététique, et surtout une version courte de sa Pharmacopée en 22 volumes (al-Aqrābādhīn), qui fut un ouvrage de référence dans le monde arabe jusqu'au XIIe siècle, époque à laquelle elle fut remplacée par la Pharmacopée d'Amin al-Dawla ibn al-Tilmidh.

Édition[modifier | modifier le code]

  • Oliver Kahl (éd.), Sābūr ibn Sahl's Dispensatory in the Recension of the 'Aḍudī Hospital (texte arabe et traduction anglaise), E. J. Brill, 2008.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Oliver Kahl, « A Note on Sābūr ibn Sahl », Journal of Semitic Studies XLIV/2, 1999, p. 245-249.