Sébastien Pocognoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sébastien Pocognoli
Image illustrative de l’article Sébastien Pocognoli
Sébastien Pocognoli au Standard de Liège.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Union saint-gilloise
(entraîneur U21)
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (34 ans)
Seraing (Belgique)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 2004-2021
Poste Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1992-1996Drapeau : Belgique RFC Seraing
1996-2002Drapeau : Belgique Standard de Liège
2002-2004Drapeau : Belgique KRC Genk
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2007Drapeau : Belgique KRC Genk050 0(1)
2007-2010Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar080 0(7)
2010-2013Drapeau : Belgique Standard de Liège 116 0(3)
2013-2014Drapeau : Allemagne Hanovre 96033 0(0)
2014-2017Drapeau : Angleterre West Bromwich021 0(0)
2016-2017 Drapeau : Angleterre Brighton & Hove021 0(1)
2017-2020 Drapeau : Belgique Standard de Liège039 0(2)
2020-2021Drapeau : Belgique Union saint-gilloise006 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002-2003Drapeau : Belgique Belgique -16 ans019 0(1)
2003-2004Drapeau : Belgique Belgique -17 ans012 0(2)
2004-2006Drapeau : Belgique Belgique -19 ans017 0(2)
2006-2008Drapeau : Belgique Belgique espoirs012 0(1)
2008 Drapeau : Belgique Belgique olympique006 0(0)
2008-2016Drapeau : Belgique Belgique013 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2021-Drapeau : Belgique Union saint-gilloise(espoirs)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 22 avril 2021

Sébastien Pocognoli, né le à Seraing[1] en Belgique, est un ancien footballeur international belge[2] qui a évolué au poste d'arrière gauche. Il est actuellement l'entraîneur de l'équipe des moins de 21 ans de la Royale Union saint-gilloise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sébastien Pocognoli est né le à Seraing[1] et possède des origines italiennes comme l'indique son nom de famille. En effet, ses grands-parents ont quitté l’Italie dans les années 1950 pour venir travailler en Belgique[3]. Formé au Standard de Liège, il décide à 15 ans de rejoindre le KRC Genk. Le , à l'âge de 16 ans, « Poco » comme on le surnomme fait sa première apparition avec l'équipe première de Genk. Il rentre en jeu à la 65e minute contre La Gantoise et remplace Marco Ingrao. L'année suivante il ne dispute aucune rencontre. C'est lors de la saison 2005-2006 qu'il perce en équipe première. À la suite d'une succession de blessures dans l'équipe, l'entraîneur Hugo Broos lui donne sa chance, d'abord comme milieu gauche puis comme arrière latéral gauche. Il la saisit et conserve la place de titulaire à seulement 19 ans.

Régulièrement pisté par des clubs français et néerlandais, il rejoint en 2007 la formation néerlandaise de l'AZ Alkmaar, coachée par Louis Van Gaal, pour un montant avoisinant les 2,7M€. Durant l'été 2008, il attire l'œil de l'Olympique lyonnais, qui renonce à l'acheter face à l'indemnité élevée de transfert (5 M€) demandée par Alkmaar.

Sébastien Pocognoli est international belge espoir et participe au championnat d'Europe Espoirs 2007 aux Pays-Bas. Il est sélectionné pour la première fois avec l'Équipe nationale belge le pour un match amical contre l'Italie[2].

En janvier 2010, la presse annonce un retour de Sébastien Pocognoli au Standard de Liège. Le Liégeois est donc de retour dans le club qui l'avait formé pour une somme environnant les 2,2 millions d'€, somme de transfert record pour le club liégeois. Il a signé son nouveau contrat le , le liant au club jusqu'au . Il reçoit le numéro 15 et devient rapidement un joueur essentiel du club[4].

Le , Sébastien Pocognoli quitte le Standard pour rejoindre l'équipe allemande d'Hanovre 96[5], avec laquelle il jouera 33 matches en une saison et demi sans marquer de but.

Le , Pocognoli quitte la Bundesliga pour la Premier League en rejoignant le club anglais de West Bromwich Albion. Il y signe un contrat d'une durée de trois ans[6]. Il commence la saison sous la houlette de l'Écossais Alan Irvine. Il s'impose comme un titulaire chez les Baggies. Il joue presque tous les matchs de championnat pendant la première partie de la saison de la Premier League. Au mercato hivernal, Irvine est limogé au profit du Gallois Tony Pulis. Pocognoli est alors relégué sur le banc jusqu'à la fin de la saison. Le il est prêté à Brighton & Hove.

Le , Pocognoli fait son retour au club du Standard de Liège où il est nommé capitaine et remporte la coupe de Belgique 2018 face à son ancien club du KRC Genk. À la fin du mois d', Sébastien Pocognoli est mis à l'écart de l'équipe première[7]. Cependant, il réintègre le noyau A le [8]. Le , le club liégeois et Sébastien Pocognoli annoncent qu'ils ont décidé de commun accord de mettre fin à leur collaboration[9]. Il signe dans la foulée un contrat à l'Union saint-gilloise le .

Après avoir remporté le titre de champion en division 2 avec l'Union et ainsi assuré la promotion du club, il annonce le qu'il met un terme à sa carrière[10].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sébastien Pocognoli au [11],[12]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Belgique Belgique Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2003-2004 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler League 1 0 - - - - - - - - - - - 1 0
2004-2005 Jupiler League - - - - - - - - - - - - - 0 0
2005-2006 Jupiler League 15 1 - - - - - - C3 0 0 - - 15 1
2006-2007 Jupiler League 30 0 4 0 - - - - - - - - - 34 0
Sous-total 46 1 4 0 - - - - - - - - - 50 1
2007-2008 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 28 2 - - - - - - C3 5 1 1 0 34 3
2008-2009 Eredivisie 25 2 2 1 - - - - - - - 3 0 30 3
2009-2010 Eredivisie 11 1 3 0 - - 1 0 C1 5 0 0 0 20 1
Sous-total 64 5 5 1 - - 1 0 - 10 1 4 0 84 7
2009-2010 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 10 1 - - - - - - C3 5 0 0 0 15 1
2010-2011 Jupiler Pro League 34 1 6 0 - - - - - - - 2 0 42 1
2011-2012 Jupiler Pro League 32 1 4 0 - - 1 0 C1+C3 2+12 0+0 1 0 52 1
2012-2013 Jupiler Pro League 9 0 1 0 - - - - - - - - - 10 0
2017-2018 Jupiler Pro League 24 2 3 0 - - - - - - - - - 27 2
2018-2019 Jupiler Pro League 8 0 - - - - 1 0 C1+C3 1+2 0+0 - - 12 0
2019-2020 Jupiler Pro League - - - - - - - - C3 0 0 - - 0 0
Sous-total 117 5 14 0 - - 2 0 - 22 0 3 0 158 5
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Hanovre 96 Bundesliga 11 0 - - - - - - C3 2 0 1 0 14 0
2013-2014 Bundesliga 19 0 1 0 - - - - - - - 4 0 24 0
Sous-total 30 0 1 0 - - - - - 2 0 5 0 38 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre West Bromwich Premier League 15 0 1 0 - - - - - - - 1 0 17 0
2015-2016 Premier League 1 0 3 0 1 0 - - - - - - - 5 0
Sous-total 16 0 4 0 1 0 - - - - - 1 0 22 0
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Brighton & Hove (prêt) EFL Championship 20 1 - - 1 0 - - - - - - - 21 1
Sous-total 20 1 0 0 1 0 - - - - - - - 21 1
2019-2020 Drapeau de la Belgique Union saint-gilloise Proximus League 4 0 - - - - - - - - - - - 4 0
2020-2021 Proximus League 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 6 0 - - - - - - - - - - - 6 0
Total sur la carrière 299 12 28 1 2 0 3 0 - 34 1 13 0 379 14

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Sébastien Pocognoli signe son retour au Standard », sur lesoir.be, Le Soir, (consulté le ).
  2. a et b « Fiche de Sébastien Pocognoli », sur RBFA.be
  3. « Sébastien Pocognoli : « Le langage du foot est universel » », sur solidaire.org (consulté le )
  4. « Pocognoli de retour au standard », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports, (consulté le ).
  5. « Pocognoli quitte le Standard pour Hanovre », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  6. « Pocognoli signe à West Bromwich pour trois ans », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  7. « Sébastien Pocognoli mis au placard par le Standard... Il devra attendre janvier pour trouver une porte de sortie », sur levif.be, Sport/Foot Magazine, (consulté le ).
  8. « Retour surprise au Standard: Sébastien Pocognoli revient dans le noyau A », sur sudinfo.be, Groupe Sudpresse, (consulté le )
  9. Alice Devilez, « Sébastien Pocognoli quitte le Standard », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  10. Alice Devilez, « Sébastien Pocognoli, Diable "Rouche", met un terme à sa carrière », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  11. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  12. « Fiche de Sébastien Pocognoli », sur transfermarkt.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]