Yves Makabu-Makalambay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yves Ma-Kalambay
Image illustrative de l’article Yves Makabu-Makalambay
Biographie
Nom Yves Makabu-Ma-Kalambay
Nationalité Drapeau : République démocratique du Congo Congolais (RDC)
Drapeau : Belgique Belge
Nat. sportive Drapeau : République démocratique du Congo Congolais (RDC)
Naissance (35 ans)
Lieu Bruxelles
Taille 1,98 m (6 6)
Période pro. 2006-...
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
0 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
2002-2003Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven
2003-2005Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2007Drapeau : Angleterre Chelsea00 (0)
2006 Drapeau : Angleterre Watford FC00 (0)
2007-2010Drapeau : Écosse Hibernian FC64 (0)
2010-2011Drapeau : Pays de Galles Swansea City04 (0)
2011-2012Drapeau : Belgique FC Malines02 (0)
2013-2014Drapeau : Belgique Royal Antwerp FC03 (0)
2015Drapeau : Roumanie Oțelul Galați02 (0)
2017-2019Drapeau : Angleterre Wycombe Wanderers010 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008Drapeau : Belgique Belgique espoirs01 (0)
2010-...Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo04 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 14 juillet 2020

Yves Makabu-Makalambay, né le à Bruxelles, est un joueur de football international congolais. Il évolue au poste de gardien de but.

Carrière[modifier | modifier le code]

Yves Makabu-Makalambay s'affilie d'abord au RSC Anderlecht puis rejoint le PSV Eindhoven en 2002. Un an plus tard, il est transféré par Chelsea, où il termine sa formation en 2005. Il est intégré au noyau professionnel en tant que troisième gardien au début de l'année 2006 avant d'être prêté six mois à Watford le [1]. En fin de saison, il décide de partir pour le club écossais d'Hibernian[2] qui lui offre une place de titulaire.

Hibernian[modifier | modifier le code]

En Ecosse, il est le premier gardien du club durant deux ans, jouant une soixantaine de matches. Il perd ensuite sa place et se retrouve troisième gardien dans la hiérarchie, à la suite notamment d'une relation délicate avec l'entraîneur John Hughes.

En , il perd son père, dont il était très proche, et sa motivation à jouer football décline. Les relations avec son club se compliquent, celui-ci n'admettant pas que le joueur fasse son deuil auprès de sa famille. Son contrat prend fin en juin 2010 et n'est pas prolongé. Il se retrouve alors sans contrat, et dit même à son agent qu'il compte arrêter le football. Finalement, c'est la mère du joueur qui le motive à reprendre le chemin des terrains.

Retour en Angleterre[modifier | modifier le code]

Le , il est recruté après trois semaines de test par le club gallois de Swansea City pour la saison 2010-11, avec l'ambition de prendre à Dorus de Vries sa place de titulaire dans les buts des Swans[3]. L'entraîneur de Swansea, Brendan Rodgers, le dirigeait alors qu'il jouait à Chelsea. Mais il ne joue en tout et pour tout que 4 matches en Coupe de la Ligue et en FA Cup, passant le reste de la saison sur le banc. Son contrat n'est pas prolongé en fin de saison et se retrouve à nouveau libre de contrat.

Retour en Belgique[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage avec le FC Malines jusqu'au terme de la saison en tant que deuxième gardien[4], à la suite d'une longue blessure encourue par le n°1 Wouter Biebauw. Il ne joue que deux rencontres, une en championnat et une en Coupe. Il est à nouveau laissé libre au terme de son contrat.

Après un an d'inactivité, le gardien signe un contrat de deux ans avec le Royal Antwerp FC[5], en Division 2 belge. Il ne joue que trois petites rencontres en 18 mois, et quitte le Bosuil lors du mercato d'hiver 2014-15 à destination de la Roumanie.

Galati[modifier | modifier le code]

En Roumanie, Makabu-Makalambay pense trouver du temps de jeu et est d'ailleurs titulaire lors des deux premières rencontres contre le Dinamo Bucarest et Chiajna, toutes deux perdues. Le gardien bascule alors sur le banc définitivement. Sans contrat à l'issue de la saison, le portier met alors sa carrière entre parenthèses.

Retour en Angleterre[modifier | modifier le code]

Après deux ans et demi d'inactivité, Yves Makabu-Makalambay reprend sa carrière avec le club de Wycombe Wanderers en tant que second gardien. Il prend part en tant que titulaire à deux rencontres d'EFL Trophy. En championnat, il monte au jeu pour la dernière demi-heure du dernier match de la saison en remplacement de Scott Brown. Le club finit la saison à la 3e place et est promu en League One.

Lors de sa deuxième saison au club, le gardien reste deuxième dans la hiérarchie. En championnat, il est titulaire à deux reprises, et monte une fois au jeu pour pallier l'exclusion de Ryan Allsopp. Il prend également part à trois matches d'EFL Trophy, et à une rencontre de Coupe de la Ligue. Au terme de cette saison, il n'est pas prolongé et raccroche définitivement ses gants.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Repris comme deuxième gardien par Jean-François De Sart pour les Jeux Olympiques 2008, il suit du banc le premier tour. Il monte au jeu à pour les 20 dernières minutes du quart de finale face à l'Italie, à la suite de la blessure de Logan Bailly.

Il est également repris avec les « Diables Rouges » à l'occasion d'un match amical non officiel contre le Standard de Liège[6] en février 2008, au cours duquel il joue une mi-temps.

En 2010, il choisir de porter les couleurs de la République démocratique du Congo[7], le pays d'origine de son père, un mois après le décès de ce dernier[8]. Il joue son premier match en mai face à l'Arabie saoudite. Au total, il a porté quatre fois le maillot congolais.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Yves Makabu-Makalambay s'est reconverti en tant que coach sportif. Il est très ami avec Didier Drogba, qui est par ailleurs parrain de son fils. Parallèlement à son contrat à Wycombe, il a également intégré l'organigramme de son club formateur, Chelsea, en tant qu'entraîneur des jeunes gardiens du centre de formation des Blues.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Yves Ma'Kalambay prêté à Watford », sur http://chelseafc.football.fr, (consulté le 22 octobre 2013)
  2. « Chelsea : Départ de Ma'Kalambay », sur http://www.football365.fr, (consulté le 22 octobre 2013)
  3. « Ma-Kalambay à Swansea », sur https://www.rtbf.be, (consulté le 22 octobre 2013)
  4. « Ma-Kalambay rejoint Malines », sur http://www.sport.be, (consulté le 22 octobre 2013)
  5. (nl) « Antwerp legt Belgisch-Congolese doelman vast », sur http://www.voetbalnieuws.be, (consulté le 22 octobre 2013)
  6. (nl) « Vandereycken roept Ma-Kalambay, De Sutter en Buffel op », sur http://www.hln.be, (consulté le 22 octobre 2013)
  7. « Ma-Kalambay (Hibernian) a finalement opté pour le Congo », sur http://www.walfoot.be, (consulté le 22 octobre 2010)
  8. « Le papa d'Yves Ma-Kalambay est décédé », sur http://www.7sur7.be, (consulté le 22 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]