Royce da 5'9"

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Royce Da 5'9")
Aller à : navigation, rechercher
Royce da 5'9"
Description de cette image, également commentée ci-après

Royce da 5'9" en 2008.

Informations générales
Surnom Nickel Nine, Bad
Nom de naissance Ryan Montgomery[1]
Naissance (39 ans)
Détroit, Michigan, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur
Genre musical Hip-hop, Midwest rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1997
Labels Gracie Productions, Game Recordings, Shady Records, Interscope Records
Influences Ras Kass, Redman, Tupac Shakur, The Notorious B.I.G., N.W.A[2]
Site officiel royceda59.com/

Royce da 5'9", de son vrai nom Ryan Montgomery, né le à Détroit, dans le Michigan, est un rappeur et producteur américain. Royce est connu pour ses freestyles, ses battles et pour quelques collaborations avec Eminem. Royce est l'un des membres du duo Bad Meets Evil avec Eminem, du quatuor Slaughterhouse avec Joe Budden, Joell Ortiz et Crooked I, et un duo avec DJ Premier. About.com le classe 30e sur son Top 50 des « rappeurs de notre époque » (1987–2007)[3].

Il emménage avec sa famille à Oak Park, dans le Michigan, à 10 ans, et acquiert par la suite le surnom de Royce au lycée. Il se lance dans le hip-hop à 18 ans, et s'inspire d'artistes comme Ras Kass et Tupac Shakur. Il signe son premier contrat en 1998 au label Tommy Boy Records. Après la fermeture du label, il signe chez Columbia où il enregistre un album intitulé Rock City. Royce quitte le label pour Koch et réédite son album sous le titre de Rock City (Version 2.0).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Montgomery est né le [1], et a grandi à Détroit, dans le Michigan. Il part vivre à Oak Park, dans le Michigan, à l'âge de 10 ans. C'est là qu'il commence à se faire surnommer Royce au lycée et se met à rapper vers ses 18 ans en compagnie de son meilleur ami appelé Jah da 5'9". Jeune, il s'inspire de rappeurs comme Ras Kass, Redman, Tupac Shakur, The Notorious B.I.G. et de groupes comme N.W.A.[2].

Par le biais de son manager Kino Childrey, Royce est présenté à Eminem en 1997, et les deux se mettent à travailler ensemble ; ils forment le duo Bad Meets Evil, et publient plusieurs chansons. Royce apparaît sur le premier album d'Eminem, The Slim Shady LP, participant à la chanson Bad Meets Evil. Royce et Eminem publient ensuite la chanson Renegade, sur laquelle les paroles de Royce seront remplacée par celles de Jay-Z sur l'album de ce dernier, The Blueprint. Avec Eminem, Royce est présenté à Dr. Dre et signe au label Game Recordings. Kino, le manager de Royce, explique lors d'un entretien : « Je les ai vu enseigner l'art de la rime à Dre[4]. » Dr. Dre souhait que Royce coupe les ponts avec Kino, ce que Royce refuse, mettant ainsi fin à sa relation avec Dre. Entretemps, les relations avec Eminem commencent à se détériorer lorsque ce dernier et son groupe D12 deviennent mondialement connus, ce qui aboutit à une dispute et à un bon nombre de clashes entre les deux rappeurs.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Royce signe son premier contrat en 1998 au label Tommy Boy Records. Après la fermeture du label, il signe chez Columbia où il enregistre un album intitulé Rock City. Royce quitte le label pour Koch et le réédite sous le nom de Rock City (Version 2.0), publié le [5], avec la participation d'Eminem et de DJ Premier qui produit le tube qui le fait mondialement connaître, Boom[1]. L'album atteint la sixième place des Billboard Heatseekers, la septième place des Top Independent Albums, et et la 9e place des RnB Albums[6].

Au début des années 2000, il participe à la bande-son du jeu vidéo Grand Theft Auto III[7]. En 2001, Royce collabore avec la chanteuse Willa Ford sur son single à succès I Wanna Be Bad[1]. Royce publie son deuxième album, Death Is Certain le [8]. Il atteint la 161e place du Billboard 200[9]. Il publie ensuite son troisième album solo, Independent's Day, le [10]. À cette période, sa rivalité avec son ancien ami et rappeur Proof atteint un point critique dans les rues de Détroit ; ils sont alors tous les deux appréhendés par la police et enfermés dans la même cellule. Ensemble en prison, ils mettent un terme à leur rivalité et décident de jouer ensemble en tournée[11].

En 2010, Eminem et Royce deviennent à nouveau proches au point que du futurs projets en duo sont au goût de jour, ainsi qu'une signature sur le label d'Eminem, Shady Records, est envisagée. Ils sortent alors l'EP Hell: The Sequel en juin 2011. Le 9 août 2011, Royce publie son cinquième album, Success Is Certain. En 2014, il annonce ensuite un nouvel album avec le producteur S1[12]. En 2015, Royce annonce la suite de l'album, PRhyme, PRhyme 2 et demande la participation d'Eminem, de Kendrick Lamar et The Game[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Build and Destroy: The Lost Sessions Part 1
  • 2004 : M.I.C. (Make It Count) Mixtape Volume 1
  • 2004 : M.I.C. (Make It Count) Mixtape Volume 2
  • 2007 : The Bar Exam
  • 2008 : The Bar Exam 2
  • 2010 : The Bar Exam 3: The Most Interesting Man
  • 2016 : Tabernacle: Trust The Shooter

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Jon Azpiri, « Royce da 5'9" Biography », sur AllMusic (consulté le 2 janvier 2016).
  2. a et b (en) « Royce Da 5'9" Interview », sur Hip Hop Galaxy,‎ (consulté le 26 juillet 2011).
  3. (en) « Top 50 MCs of Our Time: 1987 - 2007 - 50 Greatest Emcees of Our Time », rap.about.com,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  4. (en) « Boom » (consulté le 4 avril 2012).
  5. (en) Bradley Torreano, « Royce da 5'9" - Rock City Overview », sur AllMusic (consulté le 2 janvier 2016).
  6. (en) « Royce da 5'9" - Rock City Awards », sur AllMusic (consulté le 2 janvier 2016).
  7. (en) « Grand Theft Auto III is, quite simply, an incredible experience that shouldn't be missed by anyone mature enough to handle it. », sur GameSpot,‎ (consulté le 2 janvier 2016).
  8. (en) Jason Birchmeier, « Royce da 5'9" - Death Is Certain Overview », sur AllMusic (consulté le 2 janvier 2016).
  9. (en) « Royce da 5'9" - Death Is Certain Awards », sur AllMusic (consulté le 2 janvier 2016).
  10. (en) « Royce da 5'9" - Independent's Day Overview », sur AllMusic (consulté le 2 janvier 2016).
  11. (en) « The Detroit Reunion Concert (Pics & Video) », sur MichiganHipHop,‎ (consulté le 26 juillet 2011).
  12. (en) « Royce Da 5´9" », sur HipHopDX (consulté le 4 août 2014).
  13. (en) « Royce Da 5' 9 Talks PRhyme 2 », sur HipHopDX,‎ (consulté le 2 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]