Royal Canin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Royal Canin
logo de Royal Canin
illustration de Royal Canin

Création 1968
Dates clés 2002 : Rachat par le groupe américain Mars Incorporated
Fondateurs Jean Cathary
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Aimargues
Drapeau de France France
Direction Jean-Lin Pelatan
Actionnaires Mars IncorporatedVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Commerce de gros alimentaire spécialisé divers
Produits Nutrition-Santé pour chiens et chats
Société mère Mars Incorporated
Effectif 7 000 (2015)[1]
SIREN 380 824 888
Site web royalcanin.com

Fonds propres 19 365 800 € au 31/12/2017[2]
Chiffre d'affaires 336 801 600 € en 2017
Résultat net 29 812 200 € en 2017
Royal Canin Medium Junior

Royal Canin est un fabricant français et fournisseur mondial de nourriture spécialisée pour chats et chiens appartenant au groupe agroalimentaire américain Mars Incorporated. Son siège social est à Aimargues en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'entreprise fut fondée en 1968[3] dans un village du Gard en France, par le vétérinaire chirurgien Jean Cathary, né le et décédé le . Il dépose la marque « Royal Canin » le à la CCI de Nîmes. À partir de cas d'eczémas sur des chiens de ses clients, le Dr Cathary constate de manière empirique l'importance d'un aliment équilibré pour le chien contenant minéraux, vitamines et oligo-éléments. Il élabore alors une soupe floconnée à base de céréales. Après quelque temps, le Dr Cathary se passionne pour cette nouvelle activité, abandonne son cabinet vétérinaire et se consacre à son industrie naissante ; Royal Canin est né. Après une période pionnière où Royal Canin se développe principalement par le réseau des éleveurs, Royal Canin est rachetée en 1972 par Guyomarc'h, fabricant breton d'aliment pour bétail. Débute alors une nouvelle "ère" dans la croissance de l'entreprise qui rentre dans une logique de structuration et de professionnalisation de son fonctionnement (industrialisation et internationalisation), sous l'impulsion de René Gillain, nommé par Guyomarc'h.

La société a été acquise par Paribas Affaires Industrielles en 1990[4], puis par le groupe Mars Incorporated en 2002.

La vente des produits Royal Canin s'effectue principalement par les éleveurs, vétérinaires et magasins spécialisés.

En 2006, le chiffre d'affaires de Royal Canin était supérieur à un milliard d'euros dont 80 % en dehors de France et avec plus de 3 200 employés dont 70 % en dehors de France.

Sites[modifier | modifier le code]

Les quartiers généraux (Siège et Centre de Recherche) sont situés à Aimargues, dans le département du Gard en France. Royal Canin a 13 usines de production :

Royal Canin dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Une publicité des années 1980, mettant en scène un berger allemand courant, tourné au ralenti, sur le thème instrumental Chi Mai composé par Ennio Morricone, musique tiré du film Le Professionnel, est extrêmement populaire.
C'est justement à la publicité qu'Alain Chabat rend hommage en 2002 quand il inclut une scène de poursuite au ralenti (avec Chi Mai en fond sonore) entre Idéfix et un légionnaire dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

Chiffres[modifier | modifier le code]

  • En 2008, le chiffre d'affaires de Royal Canin a été de 1,5 Milliard d’Euros en progression de 23 % par rapport à 2007.
  • L’entreprise compte plus de 7150 salariés dans le monde en 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérôme Plaidi, « Royal Canin : l'entreprise où il fait bon travailler », sur France Bleu,
  2. données du site societe.com reportées le 3 juillet 2019
  3. « Our History of Making Pet Food for the Pet | Royal Canin », sur www.royalcanin.com (consulté le 2 février 2018)
  4. Henri Lagarde, champion de la boulette : Il redore l'alimentaire de Paribas, L'Expansion, 20 mars 1997

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]