SS Rotterdam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rotterdam (paquebot))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rotterdam (homonymie).
Rotterdam
Image illustrative de l'article SS Rotterdam
Le Rotterdam

Autres noms Rembrandt (1997 - 2003)
Rotterdam (2004 - présent)
Type Paquebot transatlantique
Histoire
Chantier naval Rotterdam Drydock Company mij.
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Converti en hôtel flottant à Rotterdam
Équipage
Équipage 776
Caractéristiques techniques
Longueur 228 m
Maître-bau 28,7 m
Tirant d'eau 9 m
Tirant d'air 49,8 m
Déplacement 31 530 tonnes
Tonnage 38 645 tonneaux
Propulsion 2 machines à vapeur
Puissance 38 000 ch
Vitesse 21,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Pont 10
Passagers 1 456
Carrière
Armateur Holland America Line (1959–1997)
Premier Cruises (1997–2000)
Inconnu (2000–2003)
Rotterdam Drydock Company (2003–2005)
De Rotterdam BV (2005–2013)
WestCord Hotels (2013–aujourd'hui)
Pavillon Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas - Port d'attache : Rotterdam (1959–1973)
Drapeau des Antilles néerlandaises Antilles néerlandaises - Port d'attache : Willemstad (1973–1997)
Drapeau des Bahamas Bahamas - Port d'attache : Nassau (1997–200*)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas - Port d'attache : Rotterdam (200*–aujourd'hui)
IMO 5301019
Coût 30 000 000 $ US (1959)

Le ss Rotterdam est un paquebot transatlantique néerlandais construit pour la Holland America Line en 1959 (année de mise en service). C'est le cinquième navire de la compagnie à porter le nom « Rotterdam ». Il se distingue par sa silhouette particulière ne présentant aucune cheminée.

Le navire est rapidement retiré du service transatlantique et consacré aux croisières. En 1997, il est vendu à Premier Cruises Lines qui le renomme Rembrandt. Il sert sous ce nom jusqu'en 2000, lorsque la compagnie fait faillite. Il est ramené en Europe puis restauré après plusieurs années d'attente. Il est, depuis février 2010, devenu un musée et hôtel flottant à Rotterdam.

Description[modifier | modifier le code]

Le ss Rotterdam est un bateau long de 238 mètres. Il a été conçu pour accueillir 1456 passagers et être servi par 776 membres d'équipage[1]. C'est le plus grand paquebot réalisé aux Pays-Bas[2]. On l'y surnomme la « Grande Dame » (en français)[2].

Il est amarré dans le bassin portuaire Maashaven du Port de Rotterdam. Il abrite des chambres d'hôtel, des salles de convention, des restaurants et cafés. Des visites du bateau sont organisées pour les touristes[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction et lancement du transatlantique (1956-1959)[modifier | modifier le code]

Le ss Rotterdam est un paquebot construit en 1956 par les chantiers Rotterdam Drydock Company mij. de Rotterdam pour la compagnie Holland America Line. Il est mis à flots en septembre 1958 puis mis en service le [1]. C'est le dernier des paquebots commandé par la compagnie néerlandaise Holland America Lijn (HAL)[4].

Navire de croisière (1959-2000)[modifier | modifier le code]

En raison de la concurrence des lignes aérienne, en 1969, il est retiré du service transatlantique et il effectue des croisières[1]. Il quitte son port d'origine, Rotterdam, pour la dernière fois le 6 octobre 1971 pour une croisée transatlantique et restera loin de l'Europe pour effectuer des croisières[4]. Le Rotterdam est alors le navire le plus sophistiqué de la compagnie HAL. Il a un grand succès à New York. La plupart des croisières qu'il effectue vont de New York aux Indes occidentales. Il effectue un tour du monde chaque année : le voyage dure 90 jours, et s'effectue en direction de l'est une année puis en direction de l'ouest l'année suivante[4].

Sa coque devient bleu foncé. En 1977, il est rénové et sa capacité maximale, qui passe de 1 499 à 1 144 passagers.

En avril 1982, le Rotterdam est à l'honneur pour la célébration des 200 ans des relations Pays-Bas et États-Unis. La reine Beatrix et son mari le prince Claus sont à bord[4]. L'année suivante, le navire complète son 25ème tour du monde tandis que la compagnie HAL a pris pour nom la Holland America Cruises[4].

En 1989, la compagnie Holland America Cruises est reprise par la compagnie Carnival Cruise Lines qui décide de ne pas moderniser le ss Rotterdam pour le mettre aux normes, préférant commander un nouveau bateau du même nom en 1997 (le sixième portant le nom Rotterdam) à la compagnie italienne Fincantieri[1],[4].

L'annonce est faite en 1996, qu'après 40 ans de service, le Rotterdam allait arrêter son service. La ville de Rotterdam est alors intéressée par on achat pour le convertir en hôtel-restaurant-congrès. Cependant, deux problèmes empêchent la réalisation de ce projet : son prix trop élevé et la présence d'amiante[4].

En 1997, il est vendu à la compagnie Premier Cruises Lines. Il est renommé le Rembrandt. Il est adapté aux conventions SOLAS 1997. Après 27 ans d'absence, le navire visite la ville de Rotterdam en automne 1998 où il reçoit une grande réception[4]. Il continue de servir de navire de croisière dans les Caraïbes jusqu'à ce que la compagnie Premier Cruises fasse faillite en 2000[1]. Il est mis hors de service à Nassau (Bahamas) et menacé d'être démantelé[4].

Le , le navire est saisi à Halifax, puis se rend à Freeport et il est désarmé[5] en compagnie du Big Red Boat I, du Big Red Boat II[6] et du Big Red Boat III[7].

Restauration (2000-2008)[modifier | modifier le code]

Le , le Rembrandt quitte Freeport pour Gibraltar. Le , le Rotterdam est remorqué de Gibraltar à Cadix. Il retrouve ses couleurs d'origine, puis il quitte la ville le pour Gdansk. Il doit être restauré, mais les autorités polonaises refusent la présence du navire dans leur pays en raison des tonnes d’amiante contenus dans le paquebot. Ce dernier quitte la Pologne le . Il arrive à Wilhelmshaven le . Il est désamianté et restauré.

Musée et hôtel (2008)[modifier | modifier le code]

Il revient à Rotterdam le . Amarré dans le port intérieur de Maashaven (un des nombreux bassins portuaires du port de Rotterdam), sur la rive sud, il est ouvert au public le .

Le , le ss Rotterdam est vendu à la compagnie Woonbron WestCord Hotels pour 29,9 millions d'euros.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Une nouvelle vie pour le paquebot SS Rotterdam », Mer et Marine,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « Le ss Rotterdam », sur holland.com, (consulté le 2 octobre 2017)
  3. (en) « ss Rotterdam by WestConcord Hotels », sur ssrotterdam.nl, (consulté le 2 octobre 2017)
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i * (nl)(en) Bram Oosterwijk (textes) & Eppo W. Notenboom (photographie). Rotterdam en de zee, Vier eeuwen passagiersvaart. Rotterdam and the Sea, Four centuries of passenger travel. 2005. Egge, Notenboom, Oosterwijk, Verhey. ISBN 90-9019882-2. Rotterdamendezee.nl.
  5. Le Rembrandt désarmé à Freeport
  6. Le Big Red Boat II désarmé
  7. Le Big Red Boat III désarmé

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]