Rodrigue Kokouendo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rodrigue Kokouendo
Illustration.
Fonctions
Député de la 7e circonscription de Seine-et-Marne
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 22 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Yves Albarello (LR)
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Bangui (République centrafricaine)
Nationalité Française
Parti politique LREM

Rodrigue Kokouendo, né le à Bangui (République centrafricaine)[1] ,[2], est un homme politique français membre de La République en marche ! et député de la Seine-et-Marne.

Parcours étudiant et professionnel[modifier | modifier le code]

Né à Bangui (Centrafrique) en 1974 d’un père diplomate et d’une mère sage-femme, il a quelques mois lorsque sa famille s’installe en France et il passe son enfance entre ses deux pays[3].

Il obtient un master 2 en comptabilité et finances et poursuit des études à l’Institut technique de banque à Paris, dont il est diplômé.

Parallèlement à ses études, il commence sa carrière comme conseiller dans une association d’économie familiale. Il occupera par la suite des fonctions de cadre bancaire à Natixis, au Crédit Agricole Asset Management, à CACEIS (Groupe Crédit Agricole), avant de rejoindre BNP Paribas en 2007, société dans laquelle il travaille jusqu'à son élection comme député[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Rodrigue Kokouendo est élu au conseil municipal de Villeparisis (Seine-et-Marne), sa ville d’adoption, de 2008 à 2014[5]. Secrétaire fédéral chargé des institutions puis de la rénovation et membre du Conseil national du Parti socialiste, il est candidat sur la liste socialiste menée par Jean-Paul Huchon lors des élections régionales de 2010 puis suppléant de la candidate socialiste Sophie Cerqueira lors des élections législatives de 2012[3].

En 2016, à la suite de divergences de vues, il quitte le Parti socialiste[5] et rejoint le mouvement En Marche d'Emmanuel Macron. Nommé responsable de la mobilisation en Seine-et-Marne, il est ensuite désigné candidat de La République en Marche aux élections législatives de 2017 et en juin, il est élu au second tour député de la septième circonscription de Seine-et-Marne avec 61,48 % des voix, battant la candidate FN, Béatrice Troussard, le député sortant Les Républicains Yves Albarello avait été éliminé dès le premier tour[6],[7].

À l’Assemblée nationale, Rodrigue Kokouendo est membre de la Commission des Affaires étrangères[2], pour laquelle il est chargé d’un rapport sur l’aide publique au développement et est le vice-président de seize groupes d’amitié, en majorité avec des pays africains[8]

Il est membre du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques.

Lors de sa première année de mandat, il a rédigé deux rapports d’information, l’un sur l'aide publique au développement et l’autre, avec François Cornut-Gentille (LR), sur l’évaluation de l’action de l’État en Seine-Saint-Denis[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Rodrigue Kokouendo est marié et père de deux filles[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rodrigue Kokouendo qualifié pour le 2e tour des élections législatives sur centrafriqueledefi le 12 juin 2017.
  2. a et b Fiche de Rodrigue Kokouendo sur le site de l'Assemblée nationale.
  3. a b et c Biographie sur le site de candidature de Sophie Cerqueira aux élections législatives de 2012.
  4. a et b "Législatives 2017. La nouvelle vie de Rodrigue Kokouendo et Michèle Peyron"Hendrik Delaire et Marine Legrand, leparisien.fr, 19 juin 2017.
  5. a et b "Législatives 2017 : qui est Rodrigue Kokouendo le nouveau député REM de Seine-et-Marne" par Martine Bréson, France Bleu Paris, 19 juin 2917.
  6. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  7. "Législatives (7e) : Rodrigue Kokouendo (LREM), le tombeur du député Yves Albarello (LR)" par Hendrik Delaire, leparisien.fr, 12 juin 2017.
  8. a et b Hendrik Delaire, article mentionné en liens externes.

Liens externes[modifier | modifier le code]