Rodolphe IV d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodolphe d'Autriche (homonymie).
Rodolphe IV d'Autriche
Rudolf IV.jpg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 26 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Frères
Sœur
Margaret d'Autriche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Parentèle
Charles IV de Luxembourg (beau-père (d))Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Rodolphe IV le Fondateur né le 1er novembre 1339 et mort à Milan le 27 juillet 1365 est duc d'Autriche, de Styrie et de Carinthie de 1358 à sa mort. Il est le fils aîné du duc Albert II d'Autriche et de Jeanne de Ferrette.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marié vers 1355 avec Catherine de Luxembourg (1342/1343-1395), fille de l'empereur Charles IV. (sans postérité)

Il est principalement connu pour avoir commandité la fabrication du Privilegium Maius, un ensemble de faux attribuant des pouvoirs accrus aux dirigeants de l'Autriche, leur octroyant notamment le titre d'archiducs (Erzherzog). Ces faux seront finalement ratifiés par l'empereur Frédéric III — lui aussi un Habsbourg — à la fin du XVe siècle[1].

Il signe un traité avec Marguerite de Carinthie qui fait de lui l'héritier des comtes de Tyrol à la mort du fils de cette dernière, Meinhard de Bavière-Wittelsbach[1].

Il est également le fondateur de l'université de Vienne. En revanche il ne put obtenir du Pape l'érection de sa capitale en évêché.

À sa mort, le duché est gouverné en commun par ses deux frères survivants, Albert et Léopold.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Henry Bogdan, Histoire des Habsbourg des origines à nos jours, Perrin 2002, p.41-44