Meinhard III de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Meinhard III de Bavière
Meinhard III. von Tirol.jpg
Fonction
Duc de Bavière
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Conjoint
Margaret d'Autriche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Meinhard III de Bavière (né le et mort le ) issu de la maison de Wittelsbach, il fut duc de Haute-Bavière et dernier comte de Tyrol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Meinhard est le fils du duc Louis V de Basse-Bavière et de la comtesse Marguerite de Carinthie fille de Henri de Goritz duc de Carinthie et ex roi de Bohême, descendante et héritière d'Albert Ier comte de Tyrol et de Meinhard Ier de Görz/Goritz.

En juin 1330, sa mère Marguerite avait été mariée à l'âge de douze ans, à Jean-Henri, margrave de Moravie, lui-même âgé de 8 ans, fils de Jean l'Aveugle, comte de Luxembourg, qui avait déposé le père de Marguerite du trône de Bohême en 1310. En novembre 1341 Marguerite chasse son mari avec l'aide de l'aristocratie tyrolienne et épouse en février 1342 Louis V de Bavière, margrave de Brandebourg, sans avoir obtenu le divorce avec Jean-Henri. Les deux nouveaux époux sont alors excommuniés par le pape Clément VI[1].

Meinhard III nait à Landshut en 1344 pendant le règne de son grand-père l'empereur Louis IV du Saint-Empire, car son père le prince Louis, est lui-même le fils aîné de cet Empereur. Son grand-père paternel meurt quand Meinhard est âgé de trois ans. Son père étant excommunié, il ne peut prétendre à l'élection impériale, et la couronne passe alors à la Maison de Luxembourg en la personne de Charles IV du Saint-Empire, frère du premier époux de sa mère !

Le 4 septembre 1359 Meinhard V, épouse à Passau Marguerite d'Autriche, une fille de l'allié de son père Albert II d'Autriche un Habsbourg, qui est également son cousin comme fils d'Élisabeth de Tyrol. À cette occasion et par son intermédiaire, ses parents obtiennent la levée de l'excommunication qui les frappait. Après la mort de son père Louis en septembre 1361, il commence à régner sur ses états sous la forte influence de ses parents Wittelsbach.

Mort et succession[modifier | modifier le code]

Meinhard III meurt dans son château tyrolien près de Meran en 1363 à l'âge de 19 ans. Sa mort prématurée conduit sa mère à céder par traité le comté de Tyrol au duc autrichien Rodolphe IV d'Autriche fils d'Albert II et donc descendant de Meinhard de Goritz comte de Tyrol. C'est l'oncle de Meinhard Étienne II de Bavière, qui lui succède dans son fief paternel de Haute-Bavière réunissant ainsi l'ensemble de la Bavière. Il tente également d'annexer le comté de Tyrol mais finalement il doit renoncer au comté en 1369, contre une importante compensation financière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Dvornik Les Slaves histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine Éditions du Seuil Paris, 1970. 1196 p. (ISBN 9782020026673). p. 356

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, réédition 1966, éditions Brill Leyde, 1890-1893, chapitre VIII « Généalogie de la maison de Wittelsbach (Bavière) »; p. 169 et tableau généalogique no 61 & Leyde 1889, volume II, chapitre VI « Généalogie des comtes de Goritz et de Tyrol », tableau généalogique no 11, p. 383.

Liens externes[modifier | modifier le code]