Roberto Roversi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roberto Roversi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
BologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Roberto RoversiVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
NorissoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Antonio Roversi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Cella Colombo - Chiostro IX - Certosa di Bologna 01.jpg
Vue de la sépulture.

Roberto Roversi est un écrivain, poète, libraire et journaliste italien, né à Bologne le [1] et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de vingt ans il devient partisan en Piémont et combat pour la Résistance italienne.

Personnalité atypique parmi les intellectuels du XXe siècle, au milieu des années 1960 il arrête de se faire publier par de grands éditeurs, se limitant exclusivement à des photocopies librement distribuées et collaborant avec des petits magazines.

Depuis 1948 il est libraire de la Libreria Palmaverde de Bologne.

En 1955 il fonde, avec ses amis Pier Paolo Pasolini et Francesco Leonetti, le magazine Officina. En 1961 il lance une nouvelle revue, Rendiconti. Il est encore rédacteur en chef des deux.

Il est aussi directeur du journal communiste Lotta Continua.

Il a écrit trente des chansons de trois albums de Lucio Dalla, ainsi que d'autres pour le groupe Stadio.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fabio Moliterni, Roberto Roversi. Un'idea di letteratura, Edizioni dal Sud, 2003
  • Un poème de Roberto Roversi a été traduit sur le site de Poezibao [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biografia, robertoroversi.it