Riadh Bettaïeb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Riadh Bettaïeb
Illustration.
Riadh Bettaieb en mars 2012.
Fonctions
Ministre tunisien de l'Investissement et de la Coopération internationale
Président Moncef Marzouki
Premier ministre Hamadi Jebali
Gouvernement Jebali
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Ben Gardane, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Ennahdha

Riadh Bettaïeb, né le à Ben Gardane[1], est un homme politique tunisien membre du mouvement islamiste Ennahdha.

Biographie[modifier | modifier le code]

Riadh Bettaieb est diplômé de l'École nationale d'ingénieurs de Tunis[2].

En 1979, il adhère au mouvement Ennahdha[1]. En 1991, il est contraint à l'exil en France, à Paris, par le régime de Zine el-Abidine Ben Ali ; il devient alors le chef de l'Association tunisienne de solidarité, dont le siège est situé à Paris[1]. Après la chute du président Ben Ali dans le cadre de la révolution de 2011, il retourne en Tunisie et rejoint la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique[1]. Il est par ailleurs gouverneur de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et de la Banque islamique de développement[3].

Le 20 décembre 2011, il rejoint le gouvernement du Premier ministre Hamadi Jebali en tant que ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale[1] ; il est assisté d’un secrétaire d’État, Aleya Bettaïb. En mai 2012, il déclare que la Tunisie et la Malaisie allaient développer un partenariat concernant la nourriture, les médicaments et les cosmétiques halal[4]. Il a également suggéré que des entreprises tunisiennes investissent au Qatar.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Riadh Bettaïeb » (voir la liste des auteurs).