Religion aux Philippines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La principale religion aux Philippines est le catholicisme, qui représente selon la plupart des estimations un peu plus de 80 % de la population. Pour les autres religions, environ 10 % des Philippins sont chrétiens non catholiques (protestants, évangélistes...), environ 5 % sont des musulmans vivant essentiellement à Mindanao et Sulu, et moins de 1 % sont bouddhistes.

L’État philippin garantit la séparation des Églises et de l'État ainsi que la liberté de culte.

Données statistiques[modifier | modifier le code]

Si la proportion exacte de croyants par religion varie selon les études ou les sources, les ordres de grandeurs restent toutefois consistants, avec une très large majorité de catholiques, et deux minorités principales (chrétiens non catholiques et musulmans)[1],[2]. Les Philippines sont un des pays les plus croyants au monde, avec une proportion de non-croyants estimée de moins de 1 % à 10 % de la population[3],[4],[5].

Ci-dessous les données officielles du Philippine Statistics Authority, basées sur le recensement de la population de 2010[4] :

Religion Pourcentage et nombre de pratiquants (2010)
Église catholique 80,58 % 74 211 896
Islam 5,57 % 5 127 084
Évangélisme (Philippine Council of Evangelical Churches) 2,68 % 2 469 957
Iglesia Ni Cristo 2,45 % 2 251 941
National Council of Churches in the Philippines (NCCP) 1,16 % 1 071 686
Église indépendante des Philippines (Aglipayan) 1 % 916 639
Église adventiste du septième jour 0,74 % 681 216
Bible Baptist Church 0,52 % 480 409
United Church of Christ in the Philippines 0,49 % 449 028
Témoins de Jéhovah 0,45 % 410 957
Autres protestants 0,31 % 287 734
Church of Christ 0,28 % 258 176
Jesus is Lord Church 0,23 % 207 246
Religions autochtones 0,19 % 177 147
United Pentecostal Church International 0,18 % 169 956
Autres baptistes 0,17 % 154 686
Philippine Independent Catholic Church 0,15 % 138 364
Unión Espiritista Cristiana de Filipinas Inc. 0,15 % 137 885
Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours 0,15 % 133 814
Association of Fundamental Baptist Churches in the Philippines 0,12 % 106 509
Evangelical Christian Outreach Foundation 0,10 % 96 102
Aucune 0,08 % 73 248
Convention of Philippine Baptist Churches 0,07 % 65 008
Crusaders of the Divine Church of Christ Inc. 0,06 % 53 146
Bouddhisme 0,05 % 46 558
Luthéranisme 0,05 % 46 558
Iglesia sa Dios Espiritu Santo Inc. 0,05 % 45 000
Philippine Benevolent Missionaries Association 0,05 % 42 796
Faith Tabernacle Church 0,04 % 36 230
Autres 0,33 % 299 399
TOTAL 92 097 978
Source: Philippine Statistics Authority[4]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières religions varient au sein de l’archipel et sont volontiers polythéistes et animistes[6]. Des influences du bouddhisme, de l’hindouisme et d’autres religions asiatiques semblent avoir existé dans l’ère précoloniale, mais peu de documents ou de vestiges permettent d’en étudier les détails[6].

L’islam apparaît sur l’archipel à la fin du XIVe siècle notamment via le sultanat de Brunei, et s’implante dans de nombreuses parties de l’archipel ; cette religion est toujours majoritaire de nos jours dans l’archipel de Sulu ainsi que plusieurs régions de Mindanao[2].

L’histoire des religions aux Philippines prend un tournant décisif avec la colonisation espagnole au XVIe siècle, car la conversion des peuples au catholicisme est un aspect crucial de la politique coloniale du royaume d’Espagne[6]. En prêt de trois siècles de présence espagnole, le catholicisme se répand sur la quasi-totalité de l’archipel à l’exception des parties musulmanes au sud. Le clergé joue un rôle prépondérant dans les affaires de l’archipel, administrant de fait les provinces et y maintenant l’ordre colonial jusqu'à la Révolution philippine[7]. Avec le passage des Philippines aux mains des États-Unis, le protestantisme et d’autres églises chrétiennes non catholiques apparaissent, sans toutefois supplanter l’Église catholique[2].

Religions et croyances[modifier | modifier le code]

Catholicisme[modifier | modifier le code]

Protestantisme et évangélisme[modifier | modifier le code]

Islam[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Islam aux Philippines.

Religions autochtones[modifier | modifier le code]

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Religion et politique[modifier | modifier le code]

Politiquement, la Constitution des Philippines prévoit la stricte séparation de l’Église et de l’État ainsi que la liberté de culte. Dans les faits, l’Église catholique et les autres églises chrétiennes ont une influence certaine sur l’opinion publique[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter C. Phan, Christianities in Asia, John Wiley & Sons, (ISBN 9781405160896, lire en ligne), p. 97
  2. a, b et c (en) Artemio R. Guillermo, Historical Dictionary of the Philippines, Scarecrow Press, (ISBN 9780810872462, lire en ligne), p. 370-372
  3. (en) Jesudas M. Athyal, Religion in Southeast Asia: An Encyclopedia of Faiths and Cultures: An Encyclopedia of Faiths and Cultures, ABC-CLIO, (ISBN 9781610692502, lire en ligne), p. 220-225
  4. a, b et c « Chapter 1: Population and Housing », dans 2016 Philippine Statistical Yearbook, Philippine Statistics Authority, , 59 p. (ISSN 0118-1564, lire en ligne)
  5. (en) « On being godless and good: Irreligious Pinoys speak out », sur Rappler, (consulté le 29 mars 2018)
  6. a, b et c (en) Paul A. Rodell, Culture and Customs of the Philippines, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313304156, lire en ligne), p. 30-33
  7. (en) Daniel F. Doeppers, « The Philippine Revolution and the Geography of Schism », Geographical Review, vol. 66, no 2,‎ , p. 158-177 (lire en ligne).
  8. (en) Kevin Boyle et Juliet Sheen, Freedom of Religion and Belief: A World Report, Routledge, (ISBN 9781134722297, lire en ligne), p. 234-236