Randy de Puniet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Randy De Puniet)
Aller à : navigation, rechercher

Randy de Puniet

Randy de Puniet et sa compagne Lauren Vickers, le 30 avril 2011, sur le circuit d'Estoril, au Portugal.

Randy de Puniet et sa compagne Lauren Vickers, le 30 avril 2011, sur le circuit d'Estoril, au Portugal.

Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Maisons-Laffitte
Nationalité française
Qualité Pilote de vitesse moto
Équipe Aprilia, Kawasaki, Team LCR , Ducati Pramac, Team Aspar
Nombre de courses 216 (le 22/11/11)
Pole positions 9
Podiums 24
Victoires 5

Randy de Puniet, né le 14 février 1981 à Maisons-Laffitte, est un pilote de vitesse moto français.

Il est également membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d'une paix durable grâce au sport.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prénommé Randy en référence à l'idole de son père Randy Mamola, l'ancien pilote spectaculaire de grand prix, il commence par le motocross dans le championnat de France mini-vert en 80 cm³. Il passe rapidement à la piste, devenant champion de France 125 cm³ en 1997 et 1998.

125 - 250 cm³[modifier | modifier le code]

Il participe pendant deux saisons au championnat du monde 125 cm³ sur Aprilia avant d'accéder à la catégorie 250 cm³. Après ses premiers podiums en 2002, il remporte ses premiers grands prix lors de la saison 2003, saison dont il termine 4e. Figurant parmi les favoris lors de la saison suivante, il ne remporte qu'un seul grand prix et termine 3e du championnat. Après avoir essayé de passer en MotoGP, il doit effectuer une nouvelle saison en 250 cm³ et il rejoint le Team Aspar. L'aventure tourne mal et Randy ne se classe que 8e au championnat du monde.

MotoGP[modifier | modifier le code]

En 2006, il effectue sa première saison en MotoGP dans l'équipe Kawasaki au côté de Shinya Nakano. En 2007, Randy monte sur son premier podium dans la catégorie reine en terminant deuxième derrière Loris Capirossi lors du GP de Motegi. Il termine 11e de la saison 2007 avec 108 pts.

Après un différend avec son équipe, Randy quitte Kawasaki et signe avec le team Honda LCR pour la saison 2008 avec un objectif pour sa troisième saison dans la catégorie reine : figurer dans le top 10. Malgré des essais hivernaux encourageants, il commence la saison 2008 avec des résultats très médiocres où il accumule les chutes (4 abandons en 9 courses) et les contre-performances loin de ses objectifs de début de saison. Il ne figure qu'à la 15e position du classement avec 61 points soit 6 points de moins que son compatriote et désormais adversaire Sylvain Guintoli. Au GP des États-Unis, il réalise son meilleur résultat en terminant à la 6e place.

Pour la saison 2009, Randy est coaché par le multiple champion du monde de motocross Yves Demaria. Randy signe de bons résultats lors des premières courses de la saison, en décrochant notamment la quatrième place à Jerez et la troisième place au Grand Prix d'Angleterre. Il pointe à la 11e place du Championnat Moto GP.

Il poursuit sur sa lancée en 2010, enchaînant cinq arrivées dans le top 6 sur les sept premiers Grands Prix de la saison. Sa série est interrompue lorsqu'il heurte un pilote au sol lors du Grand Prix d'Allemagne, se fracturant le tibia et le péroné[1]. Il ne manque qu'une course et fait un retour prématuré qui laissera des traces. Il parviendra à retrouver le top 6 lors de l'avant-dernier Grand Prix de la saison, au Portugal, et finit la saison à la neuvième position.

En 2011 il rejoint le team Pramac Racing, où il pilote une Ducati avec comme coéquipier le vétéran italien Loris Capirossi. Les essais d'intersaison ne se passent pas comme prévu pour Randy qui n'arrive pas à trouver le bon feeling avec sa Desmocedici, qui pose problème à la plupart des pilotes Ducati. La saison 2011 ne commence pas comme il le voudrait avec une chute dès le deuxième virage et qui entrainera celle de son coéquipier. Il chute une nouvelle fois lors du deuxième GP de la saison en Espagne, à Jerez, dans des conditions climatiques difficiles. Il marque ses premiers points à Estoril, où il se positionne à la dixième place. Sa saison se poursuit sur ce rythme, entre chutes et maigres récoltes de points. Avant-dernier pilote titulaire classé devant son coéquipier, il est seizième du championnat avec 49 points.

La saison finie, Randy de Puniet n'a pas de contrat pour 2012. Il réalise une demi-journée d'essais pour le team Rizla Suzuki, avec la GSV-R 800 cm³ alors que le reste du peloton entame le développement des 1000 cm³ destinées à la saison 2012. Il réalise pour ces premiers tour de roue un temps très proche (101 millièmes) de celui réalisé par Alvaro Bautista (titulaire Suzuki en 2011) lors de la qualification du grand prix qui a eu quelques jours plus tôt sur le même circuit [2]. Très enthousiaste[3], Randy de Puniet déchante lorsque Suzuki annonce son retrait de la compétition pour deux saisons au moins[4]. Randy de Puniet teste alors une Aprilia dérivée de série qui pourrait prendre part au championnat MotoGP 2012, en catégorie CRT (Claiming Rule Team), nouvelle formule autorisant les moteurs dérivés de série sur des châssis prototype de 800 cm³ à 1000 cm³. Il est alors en contact avec l'équipe Aspar, dirigée par l'ancien champion du monde Jorge « Aspar » Martinez.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Année Cat. Équipe Moto GP Vict. Podiums Poles Mtour¹ Pts Position
1998 125 cm³ Honda 1 - - - - 0 NC
1999 125 cm³ Drapeau de la France Team Scrab Aprilia 16 - - - - 26 18e
2000 125 cm³ Drapeau de la France Team Scrab Aprilia 16 - - - - 50 17e
2001 250 cm³ Drapeau de la France Team Scrab - GP de France Aprilia 16 - - - - 50 13e
2002 250 cm³ Drapeau de l'Italie Team Campetella Racing Aprilia 16 - 2 2 - 119 9e
2003 250 cm³ Drapeau de l'Italie Team LCR Aprilia 16 3 9 5 2 208 4e
2004 250 cm³ Drapeau de l'Italie Team LCR Aprilia 16 1 8 2 0 214 3e
2005 250 cm³ Drapeau de l'Espagne Team Repsol Aspar Aprilia 16 1 3 1 2 138 8e
2006 Moto GP Drapeau du Japon Kawasaki Racing Team Kawasaki 17 - - - - 37 16e
2007 Moto GP Drapeau du Japon Kawasaki Racing Team Kawasaki 18 - 1 - - 108 11e
2008 Moto GP Drapeau de l'Italie Team LCR Honda 18 - - - - 61 15e
2009 Moto GP Drapeau de l'Italie Team LCR Honda RC212V 17 - 1 - - 106 11e
2010 Moto GP Drapeau de l'Italie Team LCR Honda RC212V 17 - - - - 116 9e
2011 Moto GP Drapeau de l'Italie Pramac Racing Ducati Desmosedici 17 - - - - 49 16e
Total 216 5 24 9 4 1282
  • ¹Meilleur tour en course

Par catégorie[modifier | modifier le code]

Cat. Année 1er GP 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Poles M.tours¹ Points Titres
125 cm³ 1998-2000 Drapeau de la France FRA 1998 - - 33 0 0 0 0 76 0
250 cm³ 2001-2005 Drapeau du Japon JAP 2001 Drapeau du Japon JAP 2002 Catalogne CAT 2003 80 5 22 9 4 729 0
MotoGP Depuis 2006 Drapeau de l'Espagne ESP 2006 Drapeau du Japon JAP 2007 - 88 0 2 0 0 428 0
Total 1998-? 216 5 24 9 4 1282 0

¹ Meilleurs tours en course

Courses par années[modifier | modifier le code]

Les courses en gras indiquent les poles positions, les courses en italique indique le meilleur tour en course

Saison Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Pos Pts
1998 125 cm3 Honda JPN MAL SPA ITA FRA
17
MAD NED GBR GER CZE IMO CAT AUS ARG NC 0
1999 125 cm3 Aprilia MAL
20
JPN
15
SPA
Ret
FRA
11
ITA
19
CAT
9
NED
Ret
GBR
Ret
GER
15
CZE
Ret
IMO
Ret
VAL
10
AUS
21
RSA
Ret
BRA
18
ARG
10
18e 26
2000 125 cm3 Aprilia RSA
14
MAL
Ret
JPN
10
SPA
13
FRA
12
ITA
9
CAT
13
NED
Ret
GBR
10
GER
Ret
CZE
Ret
POR
7
VAL
18
BRA
9
PAC
Ret
AUS
13
17e 50
2001 250 cm3 Aprilia JPN
Ret
RSA
Ret
SPA
18
FRA
Ret
ITA
Ret
CAT
8
NED
13
GBR
Ret
GER
5
CZE
6
POR
17
VAL
10
PAC
11
AUS
Ret
MAL
12
BRA
13
13e 50
2002 250 cm3 Aprilia JPN
3
RSA
6
SPA
Ret
FRA
3
ITA
5
CAT
4
NED
Ret
GBR
6
GER
Ret
CZE
6
POR
Ret
BRA
Ret
PAC
Ret
MAL
6
AUS
6
VAL
4
9e 119
2003 250 cm3 Aprilia JPN
Ret
RSA
2
SPA
3
FRA
2
ITA
Ret
CAT
1
NED
Ret
GBR
8
GER
3
CZE
1
POR
3
BRA
3
PAC
6
MAL
5
AUS
Ret
VAL
1
4e 208
2004 250 cm3 Aprilia RSA
2
SPA
2
FRA
2
ITA
4
CAT
1
NED
4
BRA
8
GER
5
GBR
3
CZE
2
POR
3
JPN
11
QAT
Ret
MAL
5
AUS
Ret
VAL
3
3e 214
2005 250 cm3 Aprilia SPA
Ret
POR
3
CHN
8
FRA
2
ITA
Ret
CAT
6
NED
8
GBR
1
GER
6
CZE
8
JPN
5
MAL
4
QAT
Ret
AUS
7
TUR
Ret
VAL
8
8e 138
2006 MotoGP Kawasaki SPA
Ret
QAT
Ret
TUR
12
CHN
12
FRA
Ret
ITA
13
CAT
Ret
NED
14
GBR
12
GER
Ret
USA
12
CZE
14
MAL
13
AUS
11
JPN
Ret
POR
10
VAL
Ret
16e 37
2007 MotoGP Kawasaki QAT
Ret
SPA
13
CHN
8
TUR
8
FRA
Ret
ITA
Ret
CAT
5
GBR
6
NED
Ret
GER
Ret
USA
6
CZE
8
RSM
Ret
POR
Ret
JPN
2
AUS
6
MAL
4
VAL
9
11e 108
2008 MotoGP Honda QAT
9
SPA
Ret
POR
15
CHN
13
FRA
9
ITA
Ret
CAT
Ret
GBR
12
NED
Ret
GER
8
USA
6
CZE
16
RSM
Ret
IND
13
JPN
12
AUS
9
MAL
10
VAL
15
15e 61
2009 MotoGP Honda QAT
10
JPN
11
SPA
4
FRA
14
ITA
8
CAT
8
NED
7
USA
9
GER
Ret
GBR
3
CZE
10
IND
12
RSM
12
POR
11
AUS
8
MAL
Ret
VAL
11
11e 106
2010 MotoGP Honda QAT
6
SPA
9
FRA
7
ITA
6
GBR
6
NED
6
CAT
4
GER
Ret
USA CZE
10
IND
13
RSM
13
ARA
Ret
JPN
9
MAL
10
AUS
10
POR
6
VAL
10
9e 116
2011 MotoGP Ducati QAT
Ret
SPA
Ret
POR
10
FRA
Ret
CAT
Ret
GBR
12
NED
Ret
ITA
14
GER
13
USA
DNS
CZE
12
IND
8
RSM
14
ARA
12
JPN
10
AUS
6
MAL
C
VAL
Ret
16e 49

Vie privée[modifier | modifier le code]

Randy de Puniet est en couple avec le mannequin australien Lauren Vickers, rencontrée alors qu'elle était Playmate et que l'équipe LCR pour laquelle courrait De Puniet était sponsorisée par Playboy. Ensemble, ils résident à Andorre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Double fracture de la jambe pour De Puniet, sur automoto365.com, mis en ligne le 18 juillet 2010
  2. http://www.motogp.com/en/news/2011/De+Puniet+impresses+at+Valencia+test
  3. Randy de Puniet dithyrambique après ses essais avec Suzuki !, sur automoto365.com, mis en ligne le 8 novembre 2011
  4. Officiel : Suzuki “suspend” ses activités MotoGP, sur automoto365.com, mis en ligne le 18 novembre 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]

site officiel