Oilers d'Edmonton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oilers d’Edmonton
Description de l'image Oilers d'Edmonton (logo, 2011).svg.
Fondation 1972
Siège  Edmonton,
Drapeau de l'Alberta Alberta,
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Rexall Place
(16 838 places)
Couleurs Bleu nuit, orange, blanc
                 
Ligue Ligue nationale de hockey
Association Association de l’Ouest
Division Division Pacifique
Capitaines adjoints Andrew Ference
Ryan Nugent-Hopkins
Jordan Eberle
Entraîneur-chef Todd McLellan
Directeur général Peter Chiarelli
Président Peter Chiarelli
Propriétaire Daryl Katz
Équipe(s) affiliée(s) Condors de Bakersfield (LAH)
Admirals de Norfolk (ECHL)
Site web http://oilers.nhl.com/

Les Oilers d’Edmonton sont une équipe professionnelle de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts dans l’Association mondiale de hockey[modifier | modifier le code]

Wayne Gretzky et les meilleurs moments des Oilers[modifier | modifier le code]

Dès sa première année dans la LNH, Wayne Gretzky termine avec le même total de points que Marcel Dionne des Kings de Los Angeles au sommet des pointeurs de la saison régulière, avec 137 points. Cependant le trophée Art Ross lui échappe car il a marqué moins de buts que Dionne. L'équipe, de son côté, termine la saison avec 69 points. La saison suivante, elle en marque 74 et, en 1981-1982, elle finit avec 111 points pour remporter leur premier de six titres de division consécutifs.

Dans les années 1980, l'association entre les Oilers et Gretzky s'avère particulièrement prolifique. En effet, ils occupent les cinq premiers rangs des équipes ayant marqué le plus de buts en une saison ainsi que les trois premières places pour la moyenne de buts par match. À l'issue de leur cinquième saison dans la LNH, les Oilers soulèvent la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire et la remportent ensuite quatre autres fois dans les six années qui suivent. Les Oilers, lors de la saison 1983-1984, créent un nouveau record en conservant une moyenne élevée de 5,58 buts par match. Pendant trois saisons de cette décennie, quatre coéquipiers réussissent à franchir la barre des 100 points : Gretzky (196 pts), Mark Messier (106 pts), Glenn Anderson (104 pts) et Jari Kurri (104 pts) en 1982-1983 ; Gretzky (205 pts), Paul Coffey (126 pts), Kurri (113 pts) et Messier (101 pts) en 1983-1984 et enfin Gretzky (215 pts), Coffey (138 pts), Kurri (131 pts) et Anderson (102 pts) en 1985-1986. Ils sont également la seule équipe à avoir aligné trois marqueurs de plus de 50 buts en saison régulière ; en 1983-1984, Gretzky marque 87 buts, Anderson, 54 et Kurri, 52 et en 1985-1986, Kurri compte 68 buts, Anderson, 54 et Gretzky, 52.

Le 29 mars 1983, lors d'un match les opposant aux Canucks de Vancouver, avec un but et trois passes décisives, Gretzky améliore son propre record avec 121 assistances dans la saison. Trois années après, il établit un record d'assistances de tous les temps avec 163. Kurri et Anderson sont les premiers membres d'un trio à atteindre la barre des 100 points dans une même partie. En 1983-1984, avec 87 buts en saison régulière et 13 en séries, Gretzky devient le seul joueur de la LNH à compter 100 buts lors d'une même saison en incluant les séries éliminatoires. Il établit également presque tous ses records en une seule saison avec les Oilers, notamment le nombre de buts (92 en 1982), d'aides (163 en 1986) et de points (215 en 1986).

Gretzky est le joueur ayant atteint le plus rapidement deux des records les plus convoités dans la LNH. Son 1000e point, une assistance, est marqué à son 424e match le 19 décembre 1984 contre Los Angeles. Son 500e but est marqué dans un filet désert contre Vancouver le 22 novembre 1986 lors de son 575e match. Kurri atteint son 1000e point sur une aide dans une victoire des Oilers 6 à 4 contre Saint-Louis le 2 janvier 1990. Quant au 1000e point de Messier, il arrive sur une assistance le 13 janvier 1991 dans une victoire des Oilers 5 à 3 contre Philadelphie.

Edmonton était tellement dominant lors des unités spéciales, plus spécifiquement lors d'un quatre-contre-quatre, que la LNH changea un règlement. Pour le début de la saison 1985-1986, les substitutions étaient accordées dans l'éventualité de pénalités mineures coïncidentes. Le changement fut révoqué sept ans plus tard, comme par hasard, lorsque la dynastie de l'équipe des Oilers fut dissoute[1].

La reconstruction de l’équipe[modifier | modifier le code]

Après la finale perdue face aux Hurricanes de la Caroline lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2006, les Oilers ne parviennent plus à se qualifier pour les séries, terminant à plusieurs reprises à la dernière place de la ligue en saison régulière. Malgré leur nombre de choix de première ronde élevés, dont ils se sont servis pour sélectionner entre autres Jordan Eberle, Taylor Hall, Ryan Nugent-Hopkins, Nail Yakupov et Leon Draisaitl, les Oilers terminent tout de même au 28ieme rang de la LNH en 2014-2015, devant les Sabres de Buffalo et les Coyotes de l'Arizona. Les Oilers remportent alors la loterie du repêchage, disputée à chaque année pour déterminer le premier choix au prochain repêchage, et obtiennent le premier choix de la sélection. Ils en profitent pour sélectionner le joueur de centre des Otters d'Erie, Connor Mcdavid, un jeune prodige dont on dit le plus grand bien.

Un nouveau domicile pour les Oilers[modifier | modifier le code]

L’actuel propriétaire des Oilers, Daryl Katz, exige la construction d’un nouvel amphithéâtre dans le centre-ville d’Edmonton car leur domicile actuel, le vétuste Rexall Place, ne répond plus aux normes de la Ligue nationale de hockey, l’aréna devient désuet malgré les nombreuses modifications de modernisation et le coût pour ce projet est évalué entre 400 et 500 millions de dollars si l’équipe veut continuer à vivre à Edmonton. Au printemps 2013, le maire de la capitale albertaine, Stephen Mandel, annonce la construction du Rogers Place qui sera érigé au centre-ville, pour 480 millions de dollars. La construction débutera à partir de 2014 jusqu'à son achèvement en 2016.

Identité de l’équipe[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Au cours de l’existence des Oilers, le logo n’a que très peu évolué. Seuls des changements de couleur et l’apparition d’un cercle autour du logo l’ont fait évoluer.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les joueurs[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Joueur des Oilers d'Edmonton.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif[2]
No Nom Nat. Position Arrivée Salaire
+001, Brossoit, LaurentLaurent Brossoit Drapeau : Canada Gardien 2013 - Flames de Calgary +659 166, $
+033, Talbot, CamCam Talbot Drapeau : Canada Gardien 2015 - Rangers de New York +1 450 000, $
Gustavsson, JonasJonas Gustavsson Drapeau : Suède Gardien 2016 - Agent libre +00800 000, $
+002, Sekera, AndrejAndrej Sekera Drapeau : Slovaquie Défenseur 2015 - Agent libre +05 500 000, $
+005, Fayne, MarkMark Fayne Drapeau : États-Unis Défenseur 2014 - Agent libre +03 625 000, $
Larsson, AdamAdam Larsson Drapeau : Suède Défenseur 2016 - Devils du New Jersey +04 166 666, $
+021, Ference, AndrewAndrew FerenceA Drapeau : Canada Défenseur 2013 - Agent libre +03 250 000, $
+025, Nurse, DarnellDarnell Nurse Drapeau : Canada Défenseur 2013 - Repêchage +00863 333, $
+077, Klefbom, OscarOscar Klefbom Drapeau : Suède Défenseur 2011 - Repêchage +00894 166, $
+088, Davidson, BrandonBrandon Davidson Drapeau : Canada Défenseur 2010 - Repêchage +00585 000, $
+010, Iakoupov, NaïlNaïl Iakoupov Drapeau : Russie Ailier droit 2012 - Repêchage +02 500 000, $
+014, Eberle, JordanJordan EberleA Drapeau : Canada Ailier droit 2008 - Repêchage +06 000 000, $
+019, Maroon, PatrickPatrick Maroon Drapeau : États-Unis Ailier gauche 2016 - Ducks d'Anaheim +01 500 000, $
+023, Hendricks, MattMatt Hendricks Drapeau : États-Unis Ailier gauche 2014 - Predators de Nashville +01 850 000, $
+026, Pakarinen, IiroIiro Pakarinen Drapeau : Finlande Ailier droit 2014 - Agent libre +00817 500, $
+027, Lucic, MilanMilan Lucic Drapeau : Canada Ailier gauche 2016 - Agent libre +06 000 000, $
+029, Draisaitl, LeonLeon Draisaitl Drapeau : Allemagne Centre 2014 - Repêchage +00925 000, $
+044, Kassian, ZackZack Kassian Drapeau : Canada Ailier droit 2015 - Canadiens de Montréal +01 500 000, $
+051, Lander, AntonAnton Lander Drapeau : Suède Centre 2009 - Repêchage +00987 500, $
+055, Letestu, MarkMark Letestu Drapeau : Canada Centre 2015 - Agent libre +01 800 000, $
+067, Pouliot, BenoîtBenoît Pouliot Drapeau : Canada Ailier gauche 2014 - Agent libre +04 000 000, $
+093, Nugent-Hopkins, RyanRyan Nugent-HopkinsA Drapeau : Canada Centre 2011 - Repêchage +06 000 000, $
+097, McDavid, ConnorConnor McDavid Drapeau : Canada Centre 2015 - Repêchage +00925 000, $
Korpikoski, LauriLauri Korpikoski Drapeau : Finlande Ailier gauche 2016 - Agent libre +0 000 0000, $
Pardy, AdamAdam Pardy Drapeau : Canada Défenseur 2016 - Ballottage +01 000 000, $
Gryba, EricEric Gryba Drapeau : Canada Défenseur 2015 - Sénateurs d'Ottawa +01 250 000, $
Nikitine, NikitaNikita Nikitine Drapeau : Russie Défenseur 2014 - Blue Jackets de Columbus +04 500 000, $

Temple de la renommée du hockey[modifier | modifier le code]

Capitaines[modifier | modifier le code]

Choix de premier tour[modifier | modifier le code]

Chaque année et depuis 1964, les joueurs des ligues juniors ont la possibilité de signer des contrats avec les franchises de la LNH. Cette section présente les joueurs qui ont eu la chance d’être choisis par les Oilers lors du premier tour. Ces choix peuvent être échangés et ainsi, une année les Oilers peuvent très bien ne pas avoir eu de choix de premier tour ou à l’inverse, en avoir plusieurs[3].

Année Joueur Choix Équipe junior
1979 Kevin Lowe 21e au total Remparts de Québec (LHJMQ)
1980 Paul Coffey 6e au total Rangers de Kitchener (AHO)
1981 Grant Fuhr 8e au total Cougars de Victoria (LHOu)
1982 Jim Playfair 20e au total Winterhawks de Portland (LHOu)
1983 Jeff Beukeboom 19e au total Greyhounds de Sault-Sainte-Marie (LHO)
1984 Selmar Odelein 21e au total Pats de Regina (LHOu)
1985 Scott Metcalfe 20e au total Canadians de Kingston (LHO)
1986 Kim Issel 21e au total Raiders de Prince Albert (LHOu)
1987 Peter Soberlak 21e au total Broncos de Swift Current (LHOu)
1988 François Leroux 19e au total Castors de Saint-Jean (LHJMQ)
1989 Jason Soules 15e au total Thunder de Niagara Falls (LHO)
1990 Scott Allison 17e au total Raiders de Prince Albert (LHOu)
1991 Tyler Wright
Martin Rucinsky
12e au total
20e au total
Broncos de Swift Current (LHOu)
HC Chemopetrol Litvinov (Extraliga)
1992 Joe Hulbig 13e au total St. Sebastian's (USHS)
1993 Jason Arnott
Nick Stajduhar
7e au total
16e au total
Generals d'Oshawa (LHO)
Knights de London (LHO)
1994 Jason Bonsignore
Ryan Smyth
4e au total
6e au total
Thunder de Niagara Falls (LHO)
Warriors de Moose Jaw (LHOu)
1995 Steve Kelly 6e au total Raiders de Prince Albert (LHOu)
1996 Boyd Devereaux
Matthieu Descoteaux
6e au total
19e au total
Rangers de Kitchener (LHO)
Cataractes de Shawinigan (LHJMQ)
1997 Michel Riesen 14e au total HC Bienne (LNB)
1998 Michael Henrich 13e au total Colts de Barrie (LHO)
1999 Jani Rita 13e au total Jokerit (SM-liiga)
2000 Alekseï Mikhnov 17e au total Torpedo Iaroslavl (Superliga)
2001 Ales Hemsky 13e au total Olympiques de Hull (LHJMQ)
2002 Jesse Niinimaki 15e au total Ilves Tampere (SM-liiga)
2003 Marc-Antoine Pouliot 22e au total Océanic de Rimouski (LHJMQ)
2004 Devan Dubnyk
Rob Schremp
14e au total
25e au total
Blazers de Kamloops (LHOu)
Knights de London (LHO)
2005 Andrew Cogliano 25e au total Buzzers de St. Michael's (OPJHL)
2006 Aucun choix
2007 Sam Gagner
Alex Plante
Riley Nash
6e au total
15e au total
21e au total
Knights de London (LHO)
Hitmen de Calgary (LHOu)
Silverbacks de Salmon Arm (LHCB)
2008 Jordan Eberle 22e au total Pats de Regina (LHOu)
2009 Magnus Paajarvi-Svensson 10e au total Timra IK (Elitserien)
2010 Taylor Hall 1er au total Spitfires de Windsor (LHO)
2011 Ryan Nugent-Hopkins
Oscar Klefbom
1er au total
19e au total
Rebels de Red Deer (LHOu)
Farjestads BK (Elitserien)
2012 Naïl Iakoupov 1er au total Sting de Sarnia (LHO)
2013 Darnell Nurse 7e au total Greyhounds de Sault Ste. Marie (LHO)
2014 Leon Draisaitl 3e au total Raiders de Prince Albert (LHOu)
2015 Connor McDavid 1er au total Otters d'Érié (LHO)
2016 Jesse Puljujärvi 4e au total Kärpät Oulu (SM-liiga)

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace. Voici les statistiques des joueurs ayant dépassé le cap des 300 points en carrière avec les Oilers d’Edmonton.

Meilleurs pointeurs
Joueur PJ  B   A  Pts
Wayne Gretzky 696 583 1086 1669
Jari Kurri 754 474 569 1043
Mark Messier 851 392 642 1034
Glenn Anderson 845 417 489 906
Paul Coffey 532 209 460 669
Ryan Smyth 852 284 311 595
Doug Weight 588 157 420 577
Esa Tikkanen 490 178 258 436
Shawn Horcoff 765 155 280 435
Ales Hemsky 559 124 307 431
Kevin Lowe 1037 74 309 383
Craig Simpson 419 185 180 365
Charlie Huddy 694 61 287 368
Todd Marchant 678 136 207 343
Craig MacTavish 701 155 176 331

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Livre des records[modifier | modifier le code]

L'équipe[modifier | modifier le code]

  • Plus de points : 119 (1983-1984) et (1985-1986)
  • Plus de victoires : 57 (1983-1984)
  • Plus de matchs nuls : 16 (1980-1981) et (1999-2000)
  • Plus de défaites : 50 (1992-1993)
  • Plus de buts : 446 (1983-1984)
  • Plus de buts contre : 337 (1992-1993)
  • Moins de points : 60 (1992-1993)
  • Moins de victoires : 25 (1993-1994)
  • Moins de matchs nuls : 5 (1983-1984)
  • Moins de défaites : 17 (1981-1982) et (1985-1986)
  • Moins de buts : 193 (2014-2015)
  • Moins de buts contre : 182 (2001-2002)
  • Plus longue série consécutive de victoires (en tout) : 9 (20 février au 13 mars 2001)
  • Plus longue série consécutive de victoires (à domicile) : 8 (19 janvier au 22 février 1985) et (24 février au 2 avril 1986)
  • Plus longue série consécutive de victoires (à l'étranger) : 8 (9 décembre 1986 au 17 janvier 1987)
  • Plus longue série consécutive sans défaites (en tout) : 15 (11 octobre au 9 novembre 1984 (12G, 3N))
  • Plus longue série consécutive sans défaites (à domicile) : 14 (15 novembre 1989 au 6 janvier 1990 (11G, 3N))
  • Plus longue série consécutive sans défaites (à l'étranger) : 9 (17 janvier au 2 mars 1982 (6G, 3N)) et (23 novembre 1982 au 18 janvier 1983 (7G, 2N))
  • Plus longue série consécutive de défaites (en tout) : 13 (31 décembre 2009 au 30 janvier 2010)
  • Plus longue série consécutive de défaites (à domicile) : 9 (16 octobre au 24 novembre 1993)
  • Plus longue série consécutive de défaites (à l'étranger) : 11 (23 décembre 2009 au 10 février 2010)
  • Plus longue série consécutive sans victoires (en tout) : 15 (11 octobre au 7 novembre 1993 (13D, 1N))
  • Plus longue série consécutive sans victoires (à domicile) : 9 (16 octobre au 24 novembre 1993 (9D))
  • Plus longue série consécutive sans victoires (à l'étranger) : 11 (18 décembre 2001 au 8 février 2002 (7D, 4N/DP)) et (23 décembre 2009 au 10 février 2010 (11D))
  • Plus de blanchissages (saison) : 8 (1997-1998), (2000-2001) et (2001-2002)
  • Plus de minutes de pénalités (saison) : 2 173 (1987-1988)
  • Plus de buts (match) : 13 (19 novembre 1983 (NJ 4 à Edm 13)) et (8 novembre 1985 (Van 0 à Edm 13))

En carrière[modifier | modifier le code]

En une saison[modifier | modifier le code]

En un match[modifier | modifier le code]

  • Plus de buts : 5 Wayne Gretzky (18 février 1981), (30 décembre 1981), (15 décembre 1984), (6 décembre 1987), Jari Kurri (19 novembre 1983) et Pat Hughes (3 février 1984)
  • Plus d'assistances : 7 Wayne Gretzky (15 février 1980), (11 décembre 1985) et (14 février 1986)
  • Plus de points : 8 Wayne Gretzky (19 novembre 1983 (3B, 5A)), (4 janvier 1984 (4B, 4A)), Paul Coffey (14 mars 1986 (2B, 6A)) et Sam Gagner (2 février 2012 (4B, 4A))

Références[modifier | modifier le code]

  1. NHL: 100 Years of Hockey Glory 2015, p. 136
  2. Effectif des Oilers d’Edmonton sur oilers.nhl.com
  3. (en) « Liste des choix de première ronde des Oilers », sur hockeydb.com (consulté le 26 juin 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Rob Del Mundo et Andrew Podnieks, NHL: 100 Years of Hockey Glory, Moydart Press, , 216 p. (ISBN 978-155267410-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]