1991 en hockey sur glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1988 1989 1990  1991  1992 1993 1994

Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


1990 ◄◄ 1991 en sport ►► 1992
Athlétisme - Baseball - Basket-ball - Catch - Cyclisme - Football - Football américain - Gymnastique - Handball - Hockey sur glace - Natation - Rugby à XIII - Rugby à XV - Ski - Sport automobile - Tennis


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page présente les éléments de hockey sur glace de l'année 1991, que ce soit d'un point de vue rencontres internationales ou championnats nationaux. Les grandes dates des différentes compétitions sont données ainsi que les décès de personnalités du hockey mondial.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison LNH 1990-1991.

Pour la première fois de leur histoire, l'équipe des Penguins de Pittsburgh remporte la Coupe Stanley à l'issue des playoffs. L'équipe est alors guidée par Mario Lemieux et compte dans ses rangs des joueurs comme Jaromír Jágr, Paul Coffey, Mark Recchi ou encore Kevin Stevens. Les Blackhawks de Chicago finissent à la première place la saison régulière avec 106 points[1] mais l'équipe va perdre au premier tour des playoffs contre les North Stars du Minnesota. Ce sont ces mêmes North Stars qui vont affronter les Penguins en finale : il s'agit alors d'une rencontre opposant le premier de la conférence Prince de Galles à l'équipe classée seizième dans la conférence Campbell[2]. Les Penguins vont remporter la Coupe en six matchs avec le dernier match remporté sur blanchissage 8 buts à 0.

Ligue américaine de hockey[modifier | modifier le code]

Article détaillé : saison LAH 1990-1991.

Les Americans de Rochester finissent à la première place de la saison régulière avec 99 points soit 3 d'avance sur les Indians de Springfield. Kevin Todd joueur des Devils d'Utica finit meilleur pointeur de la saison avec 118 points[3] alors que ces mêmes Devils font manquer les playoffs. Les deux meilleures équipes de la saison régulière vont se retrouver en finale de la Coupe Calder mais finalement ce sont les Indians, seconds sur la saison, qui vont s'imposer 4 matchs à 2[4].

Ligue canadienne de hockey[modifier | modifier le code]

En finale de la Coupe Memorial, les quatre équipes réunies sont : les Saguenéens de Chicoutimi et les Voltigeurs de Drummondville de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Greyhounds de Sault Ste. Marie de la Ligue de hockey de l'Ontario ainsi que les Chiefs de Spokane de la Ligue de hockey de l'Ouest. Pat Falloon, vainqueur du trophée Stafford Smythe, et Ray Whitney, vainqueur du trophée George Parsons, des Chiefs vont aider leur équipe à remporter leur première Coupe Memorial 5 buts à 1. Felix Potvin gardien de but des Saguenées remporte le trophée Hap Emms.

East Coast Hockey League[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

La Coupe d'Europe 1991 a lieu en automne entre le 11 octobre pour les matchs du premier tour et le 30 décembre. La phase préliminaire a réuni douze équipes des différents championnats en trois poules et seulement les deux premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour la suite. La France est représentée par les Dragons de Rouen alors qu'ils n'ont fini qu'à la seconde place du championnat 1990-91 mais les champions, les Brûleurs de Loup de Grenoble sont en redressement liquidation judiciaire.

Pour le second tour, encore trois poules sont établies avec le renfort des équipes de championnat plus prestigieux. Les deux meilleures équipes de chaque poule sont qualifiées pour la phase finale qui a lieu à Düsseldorf en Allemagne. Pour cette phase finale, les six équipes sont réparties en deux poules et les deux premières de chaque poules sont qualifiées pour jouer la finale. C'est finalement, Djurgårdens IF et le DEG Metro Stars qui sont opposées. Djurgårdens remporte son second titre de champion d'Europe[5].

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Le 33e championnat d'Allemagne s'est joué entre le 14 septembre 1990 et le 19 mars 1991. Le championnat porte alors le nom de I. Bundesliga et voit le Kölner Haie terminer sur la première marche du podium à l'issue de la saison régulière avec un point d'avance sur le DEG Metro Stars. Le championnat voit l'ajout de deux équipes de l'ancienne République démocratique allemande : le Dynamo Berlin et le PEV Weißwasser. Les deux équipes vont bien démarrer la saison mais finalement, ils ne vont pas parvenir à suivre la cadence et finir aux deux dernières places de la saison. Jirí Lála et Mark Jooris joueurs de l'Eintracht Francfort sont les meilleurs pointeurs de la saison avec respectivement 106 et 98 points. La finale des playoffs oppose les deux premiers champions de la saison et alors que Düsseldorf remporte les deux premiers matchs, Kölner se relève pour remporter les deux matchs suivants et finalement Düsseldorf va gagner le titre lors du cinquième match 4 buts à 0. Il s'agit alors de son cinquième titre[6].

Autriche[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

Finlande[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Ligue nationale[modifier | modifier le code]
Division 1[modifier | modifier le code]
  • Les Jets de Viry parvient pour à la première place de la seconde division française et accède ainsi à la Ligue Nationale alors que Morzine est reléguée en division 2.

Tchécoslovaquie[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison régulière, le club du Dukla Jihlava finit à la première place de la 48e saison du championnat de Tchécoslovaquie. Radek Ťoupal de Dukla Trenčín finit meilleur pointeur de la saison avec 76 points. Lors des séries, Dukla Jihlava mené par son capitaine Bedřich Ščerban va également s'imposer en battant en finale le HC CHZ Litvínov 3 matchs à 1[10].

URSS[modifier | modifier le code]

La dernière saison du championnat d'URSS se déroule en deux phases successives : un premier classement à l'issue de 28 rencontres entre quinze équipes puis un second entre les dix meilleures équipes de la première phase. La seconde phase présente un classement cumulé avec la première phase et finalement, c'est l'équipe du Dynamo Moscou qui remporte un troisième titre consécutif grâce notamment à son gardien de but Andreï Trefilov[11].

Suède[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Championnat du monde junior[modifier | modifier le code]

  • Le quinzième championnat du monde junior se joue au Canada dans la province de la Saskatchewan fin décembre 1990 et début janvier 1991. Le groupe A se joue uniquement sur une phase de matchs entre les huit équipes et le dernier match entre les Canadiens et les Soviétiques va finalement être une finale : à l'aube du match, les Canadiens ont remporté 4 matchs pour un nul et une défaite alors que les Soviétiques ont remporté 5 victoires et ont réalisé un match nul. Le Canada va remporter chez soi le championnat du groupe A alors qu'à l'opposé la Norvège est reléguée dans le groupe B. Les Norvégiens vont prendre la place des Allemands premiers du groupe B. Pour le groupe C, c'est la Corée du Nord qui gagne son billet pour le groupe B en remplacement du Danemark. Avec 19 points, Doug Weight le joueur canadien finit meilleur pointeur du tournoi[12].

Championnat du monde[modifier | modifier le code]

  • Le mondial A s'est joué du 19 avril au 4 mai à Turku en Finlande et les Soviétiques vont remporter le premier tour en finissant devant la Suède, le Canada et les États-Unis. Ce fut la dernière année où le mondial A regroupait huit équipes, il passa à douze l'année suivante. Ce fut également la première présence de l'Allemagne unifiée ainsi que la dernière fois que le classement des équipes européennes comptait pour le championnat d'Europe. Ce classement est établi à l'issue du premier tour et les Soviétiques sont donc les derniers champions d'Europe.
  • À l'issue de la seconde phase, les Soviétiques vont s'effondrer alors que les Suédois vont remporter leur cinquième titre de champion du monde avec un jeune joueur de 20 ans : la future vedette internationale Mats Sundin. Du fait de l'augmentation du nombre d'équipes, aucune équipe du mondial A n'est reléguée dans le mondial B alors que ce même mondial offre quatre places pour la division supérieure pour l'année suivante : ce sont les Italiens, les Norvégiens, les Français et enfin les Polonais. L'effet est le même pour le mondial C avec quatre équipes qualifiées pour le mondial B 1992 : le Danemark, la Chine, la Roumanie et la Belgique[13].

Autres Évènements[modifier | modifier le code]

Fondation de club[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Saison 1990-91 de la LNH sur http://www.hockeydb.com/.
  2. (en) Retour sur la finale de 1991 sur http://www.legendsofhockey.net.
  3. (en) Meneurs de la LAH sur www.hockeydb.com
  4. (en) Résultats complets des séries de la Coupe Calder sur www.hockeydb.com
  5. (fr) Coupe d'Europe 1991 sur http://www.passionhockey.com/.
  6. (fr) Saison 1990-91 d'Allemagne sur http://www.passionhockey.com/.
  7. Histoire du hockey Amiénois sur Hockeyarchives
  8. (fr) Saison 1990-91 de France sur http://www.passionhockey.com/.
  9. (en) Fiche de Christophe Ville carrière sur http://www.eurohockey.net/.
  10. (fr) Saison 1990-91 du championnat de Tchécoslovaquie sur http://hockey365.celeonet.fr.
  11. (fr) Saison 1990-91 d'URSS sur http://www.passionhockey.com/.
  12. (fr) Championnat du monde junior sur http://www.passionhockey.com/.
  13. (fr) Championnat du monde sur http://www.passionhockey.com/.
  14. (en) Biographie de Herbie Lewis sur http://www.legendsofhockey.net/.