Rallye d'Allemagne 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rallye d'Allemagne 2018
9e manche du championnat du monde des rallyes 2018
Image illustrative de l’article Rallye d'Allemagne 2018
Le vainqueur Ott Tänak, ici durant le rallye.
Généralités
Édition 36 édition
Pays hôte Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Lieu Bostalsee
Date du 16 au
Spéciales 18 (325,76 km)
Surface Gravier
Équipes 60 au départ, 45 à l'arrivée
Podiums
Classement pilotes
1. Ott Tänak
2. Thierry Neuville 3. Sébastien Ogier
Classement équipes
1. Toyota GAZOO Racing WRC
2. Hyundai Motorsport 3. Toyota GAZOO Racing WRC
Rallye d'Allemagne

Le Rallye d'Allemagne 2018 est le 9e rallye du Championnat du monde des rallyes 2018 et la 36e édition de l’épreuve. Il se déroule sur 18 épreuves spéciales. Il est remporté par le duo estonien Ott Tänak et Martin Järveoja, qui signe sa troisième victoire de la saison.

Engagés[modifier | modifier le code]

no  Engagé Pilote Copilote Voiture Pneus
Engagés WRC
1 M-Sport Ford WRT Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC M
2 M-Sport Ford WRT Elfyn Evans Daniel Barritt Ford Fiesta WRC M
3 M-Sport Ford WRT Teemu Suninen Mikko Markkula Ford Fiesta WRC M
4 Hyundai Shell Mobis WRT Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai i20 Coupe WRC M
5 Hyundai Shell Mobis WRT Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC M
6 Hyundai Shell Mobis WRT Dani Sordo Carlos del Barrio Hyundai i20 Coupe WRC M
7 Toyota Gazoo Racing WRT Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toyota Yaris WRC M
8 Toyota Gazoo Racing WRT Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC M
9 Toyota Gazoo Racing WRT Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Yaris WRC M
10 Citroën Total Abu Dhabi WRT Mads Østberg Torstein Eriksen Citroën C3 WRC M
11 Citroën Total Abu Dhabi WRT Craig Breen Scott Martin Citroën C3 WRC M
21 M-Sport World Rally Team Jourdan Serderidis Frédéric Miclotte Ford Fiesta WRC M
22 Marijan Griebel Marijan Griebel Alexander Rath Citroën DS3 WRC M
Engagés WRC-2
31 Škoda Motorsport II Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Fabia R5 M
32 Gus Greensmith Gus Greensmith Craig Parry Ford Fiesta R5 M
33 Printsport Łukasz Pieniążek Przemysław Mazur Škoda Fabia R5 M
34 ACI Team Italia WRC Fabio Andolfi Simone Scattolin Škoda Fabia R5 P
35 Nil Solans Nil Solans Miquel Ibáñez Sotos Ford Fiesta R5 P
36 BRC Racing Team Pierre-Louis Loubet Vincent Landais Hyundai i20 R5 M
37 Citroën Total Rallye Team Stéphane Lefebvre Gabin Moreau Citroën C3 R5 M
38 Eddie Sciessere Eddie Sciessere Elia Ometto Pietro Hyundai i20 R5 M
39 CHL Sport Auto Yoann Bonato Benjamin Boulloud Citroën C3 R5 M
40 Hyundai Motorsport Jari Huttunen Antti Linnaketo Hyundai i20 R5 M
41 Nicolas Ciamin Nicolas Ciamin Thibault de la Haye Hyundai i20 R5 M
42 S.A. Motorsport Italia Srl Benito Guerra Jr. Borja Rozada Škoda Fabia R5 P
43 Škoda Auto Deutschland Fabian Kreim Frank Christian Škoda Fabia R5 P
44 Škoda Motorsport II Kalle Rovanperä Jonne Halttunen Škoda Fabia R5 M
45 Lotos Rally Team Kajetan Kajetanowicz Maciej Szczepaniak Ford Fiesta R5 P
46 Citroën Total Rallye Team Simone Tempestini Sergio Itu Citroën C3 R5 M
47 M-Sport Ford WRT Eric Camilli Benjamin Veillas Ford Fiesta R5 M
48 S.A. Motorsport Italia Srl Umberto Scandola Andrea Gaspari Škoda Fabia R5 D
49 Hyundai Motor España José Antonio Suárez Cándido Carrera Hyundai i20 R5 M
Engagés WRC-3
62 Enrico Brazzoli Enrico Brazzoli Luca Beltrame Peugeot 208 R2 D
63 Taisko Lario Taisko Lario Tatu Hämäläinen Peugeot 208 R2 M
64 Terry Folb Terry Folb Kevin Bronner Ford Fiesta R2T P
65 Louise Cook Louise Cook Stefan Davis Ford Fiesta R2T P
Autres engagés majeurs
61 Équipe de France FFSA Rally Jean-Baptiste Franceschi Romain Courbon Ford Fiesta R2T P
81 Printsport Ole Christian Veiby Stig Rune Skjærmoen Škoda Fabia R5 P
82 Albert von Thurn und Taxis Albert von Thurn und Taxis Klaus Wicha Škoda Fabia R5 P
Source:[1]

Déroulement de l’épreuve[modifier | modifier le code]

Dani Sordo, ici durant le rallye, a été longtemps deuxième avant d'être contraint à l'abandon.
Elfyn Evans durant le rallye.

Le rallye débute le jeudi soir par une courte spéciale urbaine tracée dans la ville de Saint-Wendel. Très sinueuse et longue de 2 km, elle est plus adaptée aux R5 qu'aux WRC. Ott Tänak signe tout de même le meilleur temps, devançant les R5 de Kalle Rovanperä et d'Ole Christian Veiby.

La journée du vendredi propose deux boucles identiques de trois spéciales disputées l'une le matin et l'autre l’après-midi. Elle commence bien pour Sébastien Ogier qui signe le meilleur chrono et prend le commandement du rallye à Tänak. C'est cependant ce dernier qui va dominer la journée en remportant les cinq autres spéciales au programme. Ainsi, alors que le Français menait les débats après la deuxième spéciale, à l'issue de la suivante, c'est l’Estonien qui devançait déjà Ogier de cinq secondes et Thierry Neuville de plus de sept. Les autres concurrents ne peuvent suivre le rythme des trois premiers au championnats et sont exclus de la course à la victoire. À la fin de la journée, Tänak est largement leader, 12 s 3 devant Ogier et 27 s 4 devant Neuville.

Le lendemain voit huit spéciales au programme réparties en deux boucles identiques de quatre spéciales dont la fameuse spéciale de Panzerplatte tracée au cœur du camp militaire de Baumholder et disputée à deux reprises. Elle présente la particularité d’offrir un sol inégal en termes de revêtements, des plaques de béton abrasives se succédant à des portions asphaltées, avec aussi des pierres projetées lors des passages dans les cordes. Elle est remportée le matin par Daniel Sordo qui devance Tänak, ce dernier continuant à grappiller un peu de temps sur ses rivaux directs, et notamment sur Thierry Neuville. En effet, ce dernier est moins à l’aise que la veille et perd du temps à chaque spéciale, si bien qu'à la pause, il n’est plus sur le podium provisoire du rallye. En effet, c'est Jari-Matti Latvala qui est maintenant troisième, Tänak étant toujours premier, 14 s 1 devant Ogier. On se dirige alors vers un duel pour la victoire.

L'après-midi commence avec la SS12 dominée par Daniel Sordo, ce dernier dépassant au passage son coéquipier Neuville, toujours à la peine et désormais 5e. Vient ensuite la spéciale de Panzerplatte où un événement majeur survient avec une crevaison due à une pierre pour Sébastien Ogier. Le Français termine la spéciale avec 1 min 43 s de retard sur Sordo, auteur de son troisième scratch de l’épreuve. Le classement est chamboulé avec Ogier qui dégringole à la 9e place à 1 min 56 s du meneur Tänak, suivent Sordo à 42 s 8, Latvala à 47 s 9 et Neuville à 49 s 5. Le Français réagit immédiatement après en remportant la spéciale suivante. Ainsi, samedi soir, Tänak est solide leader, précédant de 43 s 7 Sordo et de 44 s 5 Latvala. Neuville est lui 4e à huit secondes du podium, tandis qu'Ogier est remonté de la 9e à la 7e place.

L'ultime journée du rallye ne propose que trois spéciales, deux passages dans la spéciale de près de 30 km de Grafschaft puis la Power Stage. Elle fait pourtant beaucoup de dégâts et ce dès la première spéciale avec Mads Østberg qui est contraint à l’abandon après être sorti de la route. Nouvel abandon avec Jari-Matti Latvala, alors troisième du rallye, victime d’un problème de transmission. Enfin, Dani Sordo, deuxième de l’épreuve, sort lui dans les vignes et endommage notablement sa voiture. Après ces incidents, Tänak est toujours meneur, le deuxième étant dorénavant Neuville à 43 s alors qu'Ogier est maintenant 4e. Le podium reste inaccessible puisqu'il est à plus de 50 s du troisième Esapekka Lappi. Le second passage est moins riche en péripéties, excepté l'abandon définitif de Sordo qui n'a pu réparer suffisamment sa Hyundai, et voit Ogier signer son troisième scratch de l'épreuve, Tänak gère lui son avance.

Le Français remporte aussi la dernière spéciale et les cinq points associés, seulement 0 s 1 devant Tänak, alors que Neuville la termine cinquième et n’empoche qu'un point. Cela fait qu'Ogier ne perd que deux points au championnat sur le Belge, le retard s'établissant désormais à 23 points. Mais Ott Tänak, qui signe sa troisième victoire de la saison, devient une menace au championnat puisque l'Estonien n'est désormais qu'à 13 points du Français. Le duel au championnat se transforme en match à trois.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Louise Cook, ici durant le rallye qu'il termine 3e en WRC-3.
Position no  Pilote Copilote Équipe Voiture Temps Diff. Points[note 1]
Pos. Cla. Gén. SS.
Classement général
1 1 8 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 03 min 36 s 9 0 s 0 25 4
2 2 5 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 04 min 16 s 1 +39 s 2 18 1
3 3 7 Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 04 min 37 s 8 +1 min 00 s 9 15 3
4 4 1 Sébastien Ogier Julien Ingrassia M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 05 min 11 s 4 +1 min 34 s 5 12 5
5 5 3 Teemu Suninen Mikko Markkula M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 05 min 39 s 8 +2 min 02 s 9 10 0
6 6 4 Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 05 min 50 s 7 +2 min 13 s 8 8 0
7 7 11 Craig Breen Scott Martin Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC 3 h 06 min 16 s 0 +2 min 39 s 1 6 2
8 8 22 Marijan Griebel Alexander Rath Marijan Griebel Citroën DS3 WRC 3 h 14 min 18 s 1 +10 min 41 s 2 4 0
9 9 31 Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 16 min 49 s 7 +13 min 12 s 8 2 0
10 10 44 Kalle Rovanperä Jonne Halttunen Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 16 min 53 s 5 +13 min 16 s 6 1 0
WRC-2
9 1 31 Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 16 min 49 s 7 0 s 0 25
10 2 44 Kalle Rovanperä Jonne Halttunen Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 16 min 53 s 5 +3 s 8 18
11 3 34 Fabio Andolfi Simone Scattolin ACI Team Italia WRC Škoda Fabia R5 3 h 17 min 07 s 8 +18 s 1 15
12 4 43 Fabian Kreim Frank Christian Škoda Auto Deutschland Škoda Fabia R5 3 h 17 min 40 s 6 +50 s 9 12
13 5 45 Kajetan Kajetanowicz Maciej Szczepaniak Lotos Rally Team Ford Fiesta R5 3 h 17 min 44 s 1 +54 s 4 10
14 6 33 Łukasz Pieniążek Przemysław Mazur Printsport Škoda Fabia R5 3 h 19 min 10 s 1 +2 min 20 s 4 8
15 7 41 Nicolas Ciamin Thibault de la Haye Nicolas Ciamin Hyundai i20 R5 3 h 19 min 11 s 8 +2 min 22 s 1 6
16 8 37 Stéphane Lefebvre Gabin Moreau Citroën Total Rallye Team Citroën C3 R5 3 h 19 min 49 s 6 +2 min 59 s 9 4
19 9 42 Benito Guerra Jr. Borja Rozada S.A. Motorsport Italia Srl Škoda Fabia R5 3 h 22 min 47 s 5 +5 min 57 s 8 2
20 10 46 Simone Tempestini Sergio Itu Citroën Total Rallye Team Citroën C3 R5 3 h 24 min 42 s 1 +7 min 52 s 4 1
WRC-3
30 1 63 Taisko Lario Tatu Hämäläinen Taisko Lario Peugeot 208 R2 3 h 49 min 47 s 9 0 s 0 25
35 2 62 Enrico Brazzoli Tatu Hämäläinen Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 4 h 01 min 25 s 7 +11 min 37 s 8 18
38 3 65 Louise Cook Stefan Davis Louise Cook Ford Fiesta R2T 4 h 09 min 33 s 2 +19 min 45 s 3 15
Source:[2],[3]

Spéciales chronométrées[modifier | modifier le code]

WRC
Jour Spéciale Nom Longueur Vainqueur Voiture Temps Meneur
St. Wendeler Land [Shakedown] 5,52 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 2 min 52 s 9 NC
SS1 St. Wendel 2,04 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 2 min 11 s 2 Ott Tänak
SS2 Stein und Wein 1 19,44 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 10 min 50 s 2 Sébastien Ogier
SS3 Mittelmosel 1 22,00 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 12 min 25 s 2 Ott Tänak
SS4 Wadern – Weiskichen 1 9,27 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 5 min 06 s 7
SS5 Stein und Wein 2 19,44 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 11 min 03 s 2
SS6 Mittelmosel 2 22,00 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 12 min 36 s 9
SS7 Wadern – Weiskichen 2 9,27 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 5 min 07 s 5
SS8 Arena Panzerplatte 1 9,43 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 5 min 26 s 4
SS9 Panzerplatte 1 38,57 km Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 21 min 55 s 7
SS10 Freisen 1 14,78 km Esapekka Lappi Toyota Yaris WRC 8 min 28 s 4
SS11 Römerstraße 1 12,28 km Craig Breen Citroën C3 WRC 6 min 03 s 3
SS12 Arena Panzerplatte 2 9,43 km Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 5 min 23 s 9
SS13 Panzerplatte 2 38,57 km Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 21 min 55 s 4
SS14 Freisen 2 14,78 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 8 min 31 s 8
SS15 Römerstraße 2 12,28 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 6 min 05 s 6
SS16 Grafschaft 1 29,07 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 16 min 17 s 7
SS17 Grafschaft 2 29,07 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 16 min 15 s 0
SS18 Bosenberg (Power Stage) 14,97 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 7 min 15 s 0
WRC-2
St. Wendeler Land [Shakedown] 5,52 km Eric Camilli Ford Fiesta R5 3 min 04 s 5 NC
SS1 St. Wendel 2,04 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 2 min 11 s 3 Kalle Rovanperä
SS2 Stein und Wein 1 19,44 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 11 min 34 s 3 Jan Kopecký
SS3 Mittelmosel 1 22,00 km Fabian Kreim Škoda Fabia R5 13 min 54 s 4
SS4 Wadern – Weiskichen 1 9,27 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 5 min 31 s 5
SS5 Stein und Wein 2 19,44 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 11 min 41 s 6
SS6 Mittelmosel 2 22,00 km Nil Solans Ford Fiesta R5 13 min 23 s 8
SS7 Wadern – Weiskichen 2 9,27 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 5 min 29 s 3
SS8 Arena Panzerplatte 1 9,43 km Fabio Andolfi Škoda Fabia R5 5 min 46 s 4
SS9 Panzerplatte 1 38,57 km Stéphane Lefebvre Citroën C3 R5 23 min 22 s 0 Eric Camilli
SS10 Freisen 1 14,78 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 8 min 58 s 7
SS11 Römerstraße 1 12,28 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 6 min 30 s 1
SS12 Arena Panzerplatte 2 9,43 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 5 min 41 s 0
SS13 Panzerplatte 2 38,57 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 23 min 03 s 4
SS14 Freisen 2 14,78 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 8 min 58 s 9 Fabio Andolfi
SS15 Römerstraße 2 12,28 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 6 min 29 s 2 Kalle Rovanperä
SS16 Grafschaft 1 29,07 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 17 min 20 s 8
SS17 Grafschaft 2 29,07 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 17 min 07 s 7 Jan Kopecký
SS18 Bosenberg 14,97 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 7 min 45 s 5
WRC-3
St. Wendeler Land [Shakedown] 5,52 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 3 min 32 s 0 NC
SS1 St. Wendel 2,04 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 2 min 31 s 3 Taisko Lario
SS2 Stein und Wein 1 19,44 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 13 min 28 s 5
SS3 Mittelmosel 1 22,00 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 16 min 26 s 6
SS4 Wadern – Weiskichen 1 9,27 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 6 min 20 s 3
SS5 Stein und Wein 2 19,44 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 13 min 31 s 7
SS6 Mittelmosel 2 22,00 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 15 min 40 s 5
SS7 Wadern – Weiskichen 2 9,27 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 6 min 27 s 0
SS8 Arena Panzerplatte 1 9,43 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 6 min 51 s 5
SS9 Panzerplatte 1 38,57 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 27 min 01 s 1
SS10 Freisen 1 14,78 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 10 min 28 s 2
SS11 Römerstraße 1 12,28 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 7 min 32 s 5
SS12 Arena Panzerplatte 2 9,43 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 6 min 37 s 9
SS13 Panzerplatte 2 38,57 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 27 min 05 s 8
SS14 Freisen 2 14,78 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 10 min 31 s 2
SS15 Römerstraße 2 12,28 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 7 min 41 s 6
SS16 Grafschaft 1 29,07 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 20 min 47 s 5
SS17 Grafschaft 2 29,07 km Louise Cook Ford Fiesta R2T 20 min 34 s 9
SS18 Bosenberg 14,97 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 9 min 26 s 0

Super spéciale[modifier | modifier le code]

La super spéciale est une spéciale de 14,97 km courue à la fin du rallye. Elle est remportée par Sébastien Ogier, ce qui lui permet de limiter le débours de points concédé à Thierry Neuville.

Pos. Pilote Copilote Voiture Temps Diff. Pts.
1 Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC 7 min 15 s 0 0 s 0 5
2 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC 7 min 15 s 1 +0 s 1 4
3 Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Yaris WRC 7 min 19 s 0 +4 s 0 3
4 Craig Breen Scott Martin Citroën C3 WRC 7 min 19 s 2 +4 s 2 2
5 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC 7 min 21 s 7 +6 s 7 1

Classements aux championnats après l'épreuve[modifier | modifier le code]

Championnats des pilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Thierry Neuville 172
1rightarrow blue.svg 2 Sébastien Ogier 149
1rightarrow blue.svg 3 Ott Tänak 136
1rightarrow blue.svg 4 Esapekka Lappi 88
1uparrow green.svg 1 5 Andreas Mikkelsen 65
WRC-2
Pos. Pilote Points
1uparrow green.svg 1 1 Jan Kopecký 100
1downarrow red.svg 1 2 Pontus Tidemand 93
1rightarrow blue.svg 3 Gus Greensmith 55
1uparrow green.svg 1 4 Łukasz Pieniążek 48
1uparrow green.svg 3 5 Fabio Andolfi 46
WRC-3
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Jean-Baptiste Franceschi 79
1uparrow green.svg 2 2 Taisko Lario 68
1downarrow red.svg 1 3 Denis Rådström 62
1downarrow red.svg 1 4 Emil Bergkvist 61
1rightarrow blue.svg 5 Enrico Brazzoli 55

Championnats des copilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Nicolas Gilsoul 172
1rightarrow blue.svg 2 Julien Ingrassia 149
1rightarrow blue.svg 3 Martin Järveoja 136
1rightarrow blue.svg 4 Janne Ferm 88
1uparrow green.svg 1 5 Anders Jæger-Synnevaag 65
WRC-2
Pos. Copilote Points
1uparrow green.svg 1 1 Pavel Dresler 100
1downarrow red.svg 1 2 Jonas Andersson 93
1rightarrow blue.svg 3 Craig Parry 55
1uparrow green.svg 1 4 Przemysław Mazur 48
1downarrow red.svg 1 5 Stig Rune Skjærmoen 45
WRC-3
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Romain Courbon 79
1uparrow green.svg 1 2 Tatu Hämäläinen 68
1downarrow red.svg 1 3 Johan Johansson 62
1rightarrow blue.svg 4 Luca Beltrame 55
1rightarrow blue.svg 5 Ola Fløene 33

Championnats des équipes et des constructeurs[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Constructeur Points
1rightarrow blue.svg 1 Hyundai Shell Mobis WRT 254
1uparrow green.svg 1 2 Toyota Gazoo Racing WRT 241
1downarrow red.svg 1 3 M-Sport Ford WRT 224
1rightarrow blue.svg 4 Citroën Total Abu Dhabi WRT 159
WRC-2
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 Škoda Motorsport 108
1rightarrow blue.svg 2 Škoda Motorsport II 100
1rightarrow blue.svg 3 Printsport 69
1uparrow green.svg 2 4 ACI Team Italia WRC 62
1rightarrow blue.svg 5 Hyundai Motorsport 54
WRC-3
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 ACI Team Italia 68
1rightarrow blue.svg 2 OT Racing 62
1rightarrow blue.svg 3 ADAC Sachsen 62
1rightarrow blue.svg 4 Équipe de France FFSA Rally 55
1rightarrow blue.svg 5 Castrol Ford Team Turkiye 42

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les points sont attribués aux pilotes et copilotes sur la base du classement selon le barème 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1. Des points supplémentaires sont octroyés aux cinq premiers de la super spéciale selon le barème 5-4-3-2-1. Enfin, lors de chaque spéciale, un Point de Spéciale est attribué au pilote et au copilote du WRC Junior ayant obtenu le temps de spéciale le plus rapide parmi les équipages WRC Junior inscrits.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « ADAC Rallye Deutschland 2018 Entry List », adac-rallye-deutschland.de, ADAC Rallye Deutschland,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Rallye Deutschland Results », wrc.com, World Rally Championship,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « 36. ADAC Rallye Deutschland 2018 », ewrc-results.com,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :