Rallye d'Argentine 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rallye d'Argentine 2018
5e manche du championnat du monde des rallyes 2018
Généralités
Pays hôte Drapeau de l'Argentine Argentine
Lieu Villa Carlos Paz
Date du 26 au 29 avril 2018
Spéciales 18 (358,25 km)
Surface Gravier
Équipes 30 au départ, 19 à l'arrivée
Podiums
Classement pilotes
1. Ott Tänak
2. Thierry Neuville 3. Daniel Sordo
Classement équipes
1. Toyota GAZOO Racing WRC
2. Hyundai Motorsport 3. Hyundai Motorsport
Rallye d'Argentine

Le Rallye d'Argentine 2018 est le 5e rallye du Championnat du monde des rallyes 2018. Il se déroule du 26 au sur 18 épreuves spéciales. Il est remporté par le duo estonien Ott Tänak et Martin Järveoja, qui s'adjugent ainsi leur premier rallye de la saison et leur troisième en WRC. C'est aussi leur première victoire avec Toyota.

Engagés[modifier | modifier le code]

no  Engagé Pilote Copilote Voiture Pneus
Engagés WRC
1 M-Sport Ford WRT Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC M
2 M-Sport Ford WRT Elfyn Evans Daniel Barritt Ford Fiesta WRC M
3 M-Sport Ford WRT Teemu Suninen Mikko Markkula Ford Fiesta WRC M
4 Hyundai Shell Mobis WRT Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai i20 Coupe WRC M
5 Hyundai Shell Mobis WRT Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC M
6 Hyundai Shell Mobis WRT Dani Sordo Carlos del Barrio Hyundai i20 Coupe WRC M
7 Toyota Gazoo Racing WRT Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toyota Yaris WRC M
8 Toyota Gazoo Racing WRT Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC M
9 Toyota Gazoo Racing WRT Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Yaris WRC M
10 Citroën Total Abu Dhabi WRT Kris Meeke Paul Nagle Citroën C3 WRC M
11 Citroën Total Abu Dhabi WRT Craig Breen Scott Martin Citroën C3 WRC M
12 Citroën Total Abu Dhabi WRT Khalid Al-Qassimi Chris Patterson Citroën C3 WRC M
Engagés WRC-2
31 Škoda Motorsport Pontus Tidemand Jonas Andersson Škoda Fabia R5 M
32 Gus Greensmith Gus Greensmith Craig Parry Ford Fiesta R5 M
33 Pedro Heller Pedro Heller Pablo Olmos Ford Fiesta R5 M
34 Marco Bulacia Wilkinson Marco Bulacia Wilkinson Fernando Mussano Ford Fiesta R5 M
35 Škoda Motorsport Kalle Rovanperä Jonne Halttunen Škoda Fabia R5 M
36 Nil Solans Nil Solans Miquel Ibañez Ford Fiesta R5 D
37 Gustavo Saba Gustavo Saba Marcelo der Ohannesian Škoda Fabia R5 D
38 Diego Dominguez Diego Dominguez Edgardo Galindo Hyundai i20 R5 D
39 Tiago Weiler Tiago Weiler Fabian Cretu Škoda Fabia R5 D
40 M-Sport Ford WRT Alberto Heller José Díaz Ford Fiesta R5 M
Autre engagé majeur
81 OC Veiby Ole Christian Veiby Stig Rune Skjærmoen Škoda Fabia R5 M
Source:[1]

Déroulement de l’épreuve[modifier | modifier le code]

Le rallye débute le jeudi soir par une courte spéciale urbaine tracée dans la ville de Villa Carlos Paz. Elle est remportée par Thierry Neuville, tandis que Craig Breen n'est que 24e car pénalisé de dix secondes pour avoir pointé en retard.

Le lendemain propose deux boucles identiques de trois spéciales séparées par une super spéciale. La première spéciale se dispute dans des conditions très poussiéreuses, ce qui gêne les pilotes, si bien que c'est Sébastien Ogier, qui s'est élancé premier, qui l’emporte, le deuxième Andreas Mikkelsen est déjà relégué à 4 s, tandis qu'Ott Tänak est à plus de vingt secondes à cause d'un tête-à-queue. Cependant, ce dernier va corriger le tir en remportant les deux spéciales suivantes, ce qui lui permet, corrélé aux difficultés d'Ogier dues au balayage, de pointer en tête à la mi-journée, 0 s 8 devant Andreas Mikkelsen, 3 s 1 devant Kris Meeke et 4 s 5 devant Ogier. Le grand perdant de la matinée est Jari-Matti Latvala qui a heurté un rocher lors d'une sortie de piste, ce qui l'a contraint à l'abandon, les dégâts étant trop importants.

L'après-midi voit l’Estonien toujours aussi dominateur puisqu'il s'adjuge les trois spéciales au programme, avec notamment une ES6 quoique longue de 16,65 km remportée avec plus de 8 s d'avance sur le deuxième, Meeke. Cette spéciale est moins heureuse pour Mikkelsen qui y perd une quarantaine de secondes à cause d'une crevaison. Ainsi, à la fin de la journée, Tänak est largement leader, 22 s 7 devant Meeke et 28 s 6 devant Neuville. Ogier, qui ne balaiera plus du rallye, est 5e à 36 s 4.

La journée du samedi est composée à nouveau de deux boucles identiques de trois spéciales séparées par la même super spéciale que la veille. La boucle matinale voit une nouvelle fois Ott Tänak surclasser la concurrence en remportant les trois spéciales. Les deux dernières (ES10 et ES11) sont d'ailleurs disputées dans le brouillard, rendant le rôle des copilotes encore plus crucial. Par exemple, Thierry Neuville s'est fait une chaleur dans l'ES10 et pointe « une mésentente avec son copilote » Nicolas Gilsoul. L'ES11, longue de plus de 40 km, est dans ces conditions décisive, et alors que Tänak domine les débats, Sébastien Ogier, trop prudent, y lâche plus de 50 s sur l'Estonien. Les écarts sont donc conséquents à la mi-journée, avec Tänak premier et seuls Neuville et Meeke sous la minute (43 s 1 et 51 s 3 respectivement). Ogier est toujours 5e, mais accuse désormais un retard de 1 min 49 s 6.

L'après-midi, où les mêmes spéciales sont empruntées, est encore sous domination estonienne, Tänak signant le meilleur temps lors des deux premières spéciales. Il conforte ainsi son avance au général. Le deuxième passage sur la spéciale longue de plus de 40 km est tout comme le premier décisif car Kris Meeke y crève et concède 2 min 28 s 4, chutant à la huitième place au général. Daniel Sordo, auteur du scratch, est maintenant troisième. Ainsi, samedi soir, Tänak est solide leader, précédant de 46 s 5 Neuville et de 1 min 08 s 2 Sordo. Ogier est lui 4e à presque deux minutes du leader, tandis que Kalle Rovanperä, au volant d'une Škoda Fabia R5 de la catégorie WRC-2, mène cette dernière pointe à la 10e place.

L'ultime journée du rallye ne propose que trois spéciales dont deux passages dans la spéciale d'El Cóndor, le deuxième constituant la Power Stage. Cette spéciale, toute en montée, attire énormément de spectateurs (100 000 spectateurs) et est l'une des plus célèbres de la saison[2]. Andreas Mikkelsen y signe le premier meilleur temps. La spéciale suivante est remportée par Neuville, Tänak s'appliquant désormais à gérer son avance. Vient enfin l'ultime spéciale où le Belge l'emporte à nouveau, empochant 5 points supplémentaires, le rival au championnat Ogier termine lui deuxième et prend 4 points. Surtout, Ott Tänak et Martin Järveoja remportent leur premier rallye de la saison et leur troisième en WRC, en s'adjugeant 10 des 18 spéciales de l'épreuve et en reléguant la concurrence, excepté le deuxième Neuville, à plus d'une minute. C'est aussi leur première victoire avec Toyota. Pontus Tidemand termine lui premier de la catégorie WRC-2 et dixième au général.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Position no  Pilote Copilote Équipe Voiture Temps Diff. Points
Pos. Cla.
Classement général
1 1 8 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 43 min 28 s 9 0 s 0 27
2 2 5 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 44 min 06 s 6 +37 s 7 23
3 3 6 Dani Sordo Carlos del Barrio Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 44 min 44 s 6 +1 min 15 s 7 15
4 4 1 Sébastien Ogier Julien Ingrassia M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 45 min 27 s 5 +1 min 58 s 6 16
5 5 4 Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 45 min 31 s 5 +2 min 02 s 6 13
6 6 2 Elfyn Evans Daniel Barritt M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 46 min 35 s 2 +3 min 06 s 3 8
7 7 10 Kris Meeke Paul Nagle Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC 3 h 46 min 54 s 6 +3 min 25 s 7 7
8 8 9 Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 48 min 01 s 5 +4 min 32 s 6 4
9 9 3 Teemu Suninen Mikko Markkula M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 49 min 07 s 5 +5 min 38 s 6 2
10 10 31 Pontus Tidemand Jonas Andersson Škoda Motorsport Škoda Fabia R5 3 h 55 min 44 s 7 +12 min 15 s 8 1
WRC-2
10 1 31 Pontus Tidemand Jonas Andersson Škoda Motorsport Škoda Fabia R5 3 h 55 min 44 s 7 0 s 0 25
12 2 32 Gus Greensmith Craig Parry Gus Greensmith Ford Fiesta R5 4 h 03 min 23 s 8 +7 min 39 s 1 18
15 3 33 Pedro Heller Pablo Almos Pedro Heller Ford Fiesta R5 4 h 04 min 47 s 6 +9 min 02 s 9 15
16 4 38 Diego Domínguez Edgardo Galindo Diego Domínguez Hyundai i20 R5 4 h 11 min 34 s 3 +15 min 49 s 6 12
18 5 36 Nil Solans Miquel Ibáñez Nil Solans Ford Fiesta R5 4 h 33 min 28 s 6 +37 min 43 s 9 10
Source:[3]

Spéciales chronométrées[modifier | modifier le code]

Thierry Neuville, ici durant la manche précédente, remporte quatre spéciales dont la super spéciale de fin de rallye.
WRC
Jour Spéciale Nom Longueur Vainqueur Voiture Temps Meneur
Villa Carlos Paz [Shakedown] 4,25 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 2 min 31 s 5 NC
SS1 SSS Villa Carlos Paz 1,90 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 1 min 54 s 4 Thierry Neuville
SS2 Las Bajadas / Villa del Dique 1 16,65 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 8 min 55 s 7 Sébastien Ogier
SS3 Amboy / Yacanto 1 33,58 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 19 min 19 s 9 Andreas Mikkelsen
SS4 Santa Rosa / San Agustín 1 23,85 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 13 min 42 s 6
SS5 SSS Fernet Branca 1 6,04 km Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 42 s 0 Ott Tänak
SS6 Las Bajadas / Villa del Dique 2 16,65 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 8 min 43 s 4
SS7 Amboy / Yacanto 2 33,58 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 19 min 18 s 7
SS8 Santa Rosa - San Agustín 2 23,85 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 13 min 35 s 0
SS9 Tanti - Mataderos 1 13,92 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 9 min 00 s 1
SS10 Los Gigantes - Cuchilla Nevada 1 16,02 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 8 min 16 s 7
SS11 Cuchilla Nevada - Rio Pintos 1 40,48 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 24 min 31 s 0
SS12 SSS Fernet Branca 2 6,04 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 40 s 8
SS13 Tanti - Mataderos 2 13,92 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 8 min 59 s 9
SS14 Los Gigantes - Cuchilla Nevada 2 16,02 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 8 min 15 s 5
SS15 Cuchilla Nevada - Rio Pintos 2 40,48 km Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 24 min 03 s 0
SS16 Copina - El Cóndor 16,43 km Andreas Mikkelsen Hyundai i20 Coupe WRC 13 min 09 s 5
SS17 Giulio Cesare - Mina Clavero 22,41 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 18 min 31 s 3
SS18 El Cóndor (Power Stage) 16,43 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 13 min 00 s 8
WRC-2
Villa Carlos Paz [Shakedown] 4,25 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 2 min 41 s 3 NC
SS1 SSS Villa Carlos Paz 1,90 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 1 min 57 s 5 Kalle Rovanperä
SS2 Las Bajadas / Villa del Dique 1 16,65 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 9 min 54 s 8 Pontus Tidemand
SS3 Amboy / Yacanto 1 33,58 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 20 min 42 s 9
SS4 Santa Rosa / San Agustín 1 23,85 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 14 min 29 s 1
SS5 SSS Fernet Branca 1 6,04 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 4 min 46 s 8
SS6 Las Bajadas / Villa del Dique 2 16,65 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 9 min 24 s 8
SS7 Amboy / Yacanto 2 33,58 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 20 min 29 s 1
SS8 Santa Rosa - San Agustín 2 23,85 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 14 min 19 s 3
SS9 Tanti - Mataderos 1 13,92 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 9 min 25 s 1
SS10 Los Gigantes - Cuchilla Nevada 1 16,02 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 8 min 49 s 5
SS11 Cuchilla Nevada - Rio Pintos 1 40,48 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 26 min 09 s 5 Kalle Rovanperä
SS12 SSS Fernet Branca 2 6,04 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 4 min 48 s 1
SS13 Tanti - Mataderos 2 13,92 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 9 min 20 s 2
SS14 Los Gigantes - Cuchilla Nevada 2 16,02 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 8 min 43 s 6
SS15 Cuchilla Nevada - Rio Pintos 2 40,48 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 25 min 20 s 0
SS16 Copina - El Cóndor 16,43 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 13 min 29 s 8
SS17 Giulio Cesare - Mina Clavero 22,41 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 18 min 45 s 6 Pontus Tidemand
SS18 El Cóndor 16,43 km Pontus Tidemand Škoda Fabia R5 13 min 42 s 0

Super spéciale[modifier | modifier le code]

La super spéciale est une spéciale de 16,43 km courue à la fin du rallye. Elle est remportée par Thierry Neuville.

Pos. Pilote Copilote Voiture Temps Diff. Pts.
1 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC 13 min 00 s 8 0 s 0 5
2 Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC 13 min 01 s 3 +0 s 5 4
3 Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai i20 Coupe WRC 13 min 01 s 5 +0 s 7 3
4 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC 13 min 04 s 0 +3 s 2 2
5 Kris Meeke Paul Nagle Citroën C3 WRC 13 min 04 s 5 +3 s 7 1

Classements aux championnats après l'épreuve[modifier | modifier le code]

Championnats pilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Sébastien Ogier 100
1rightarrow blue.svg 2 Thierry Neuville 90
1rightarrow blue.svg 3 Ott Tänak 72
1rightarrow blue.svg 4 Andreas Mikkelsen 54
1uparrow green.svg 3 5 Dani Sordo 45
WRC-2
Pos. Pilote Points
1uparrow green.svg 1 1 Pontus Tidemand 68
1downarrow red.svg 1 2 Jan Kopecký 50
1uparrow green.svg 3 3 Gus Greensmith 36
1uparrow green.svg 6 4 Pedro Heller 30
1downarrow red.svg 2 5 Takamoto Katsuta 29

Championnats copilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Julien Ingrassia 100
1rightarrow blue.svg 2 Nicolas Gilsoul 90
1rightarrow blue.svg 3 Martin Järveoja 72
1rightarrow blue.svg 4 Anders Jæger-Synnevaag 54
1uparrow green.svg 3 5 Carlos del Barrio 45
WRC-2
Pos. Copilote Points
1uparrow green.svg 1 1 Jonas Andersson 68
1downarrow red.svg 1 2 Pavel Dresler 50
1uparrow green.svg 3 3 Craig Parry 36
1uparrow green.svg 6 4 Pablo Olmos 30
1downarrow red.svg 2 5 Marko Salminen 29

Championnats des équipes et des constructeurs[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 Hyundai Shell Mobis WRT 144
1rightarrow blue.svg 2 M-Sport Ford WRT 129
1rightarrow blue.svg 3 Toyota Gazoo Racing WRT 124
1rightarrow blue.svg 4 Citroën Total Abu Dhabi WRT 93
WRC-2
Pos. Équipe Points
1uparrow green.svg 1 1 Škoda Motorsport 68
1downarrow red.svg 1 2 Škoda Motorsport II 50
1rightarrow blue.svg 3 Tommi Mäkinen Racing 35
1rightarrow blue.svg 4 Hyundai Motorsport 30
1rightarrow blue.svg 5 Printsport 25

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « YPF Rally Argentina 2018 Entry List », rallyargentina.com, rallyargentina.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Jérôme Bourret, « Rallye d'Argentine : la chasse au Condor », sur abonnes.lequipe.fr, (consulté le ).
  3. « Rally Argentina Results », wrc.com, World Rally Championship,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :