Rallye d'Italie-Sardaigne 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rallye d'Italie-Sardaigne 2018
7e manche du championnat du monde des rallyes 2018
Image illustrative de l’article Rallye d'Italie-Sardaigne 2018
Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul s'étreignent dans leurs bras à la suite de leur victoire.
Généralités
Édition 15 édition
Pays hôte Drapeau de l'Italie Italie
Lieu Alghero
Date du 7 au
Spéciales 20 (313,46 km)
Surface Gravier
Équipes 50 au départ, 28 à l'arrivée
Podiums
Classement pilotes
1. Thierry Neuville
2. Sébastien Ogier 3. Esapekka Lappi
Classement équipes
1. Hyundai Motorsport
2. M-Sport World Rally Team 3. Toyota GAZOO Racing WRC
Rallye de Sardaigne

Le Rallye de Sardaigne 2018 est le 7e rallye du Championnat du monde des rallyes 2018 et la 15e édition de l’épreuve. Il se déroule sur 20 épreuves spéciales. Il est remporté par le duo belge Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, remportant le rallye lors de l’ultime spéciale en devançant leurs rivaux aux championnats Sébastien Ogier et Julien Ingrassia de seulement 0 s 7.

Engagés[modifier | modifier le code]

no  Engagé Pilote Copilote Voiture Pneus
Engagés WRC
1 M-Sport Ford WRT Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC M
2 M-Sport Ford WRT Elfyn Evans Daniel Barritt Ford Fiesta WRC M
3 M-Sport Ford WRT Teemu Suninen Mikko Markkula Ford Fiesta WRC M
4 Hyundai Shell Mobis WRT Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai i20 Coupe WRC M
5 Hyundai Shell Mobis WRT Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC M
6 Hyundai Shell Mobis WRT Hayden Paddon Sebastian Marshall Hyundai i20 Coupe WRC M
7 Toyota Gazoo Racing WRT Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toyota Yaris WRC M
8 Toyota Gazoo Racing WRT Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC M
9 Toyota Gazoo Racing WRT Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Yaris WRC M
11 Citroën Total Abu Dhabi WRT Craig Breen Scott Martin Citroën C3 WRC M
12 Citroën Total Abu Dhabi WRT Mads Østberg Torstein Eriksen Citroën C3 WRC M
21 MP-Sports Martin Prokop Jan Tománek Ford Fiesta RS WRC D
22 Yazeed Racing Yazeed Al-Rajhi Michael Orr Ford Fiesta RS WRC M
23 "Piano" "Piano" Jean-François Pergola Ford Fiesta RS WRC D
24 Cyrille Feraud Cyrille Feraud Aymeric Duschemin Citroën DS3 WRC D
Engagés WRC-2
31 Škoda Motorsport II Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Fabia R5 M
32 Tommi Mäkinen Racing Takamoto Katsuta Marko Salminen Ford Fiesta R5 M
33 Škoda Motorsport II Ole Christian Veiby Stig Rune Skjærmoen Škoda Fabia R5 M
34 ACI Team Italia WRC Fabio Andolfi Simone Scattolin Škoda Fabia R5 P
35 Printsport Łukasz Pieniążek Przemysław Mazur Škoda Fabia R5 M
36 BRC Racing Team Pierre-Louis Loubet Vincent Landais Hyundai i20 R5 M
37 Tommi Mäkinen Racing Hiroki Arai Jarmo Lehtinen Ford Fiesta R5 M
38 Citroën Total Rallye Team Stéphane Lefebvre Gabin Moreau Citroën C3 R5 M
39 Nicolas Ciamin Nicolas Ciamin Thibault de la Haye Hyundai i20 R5 M
40 Motorsport Italia Benito Guerra Borja Rozada Škoda Fabia R5 P
41 Citroën Total Rallye Team Simone Tempestini Sergiu Itu Citroën C3 R5 M
42 Lotos Rally Team Kajetan Kajetanowicz Maciej Szczepaniak Ford Fiesta R5 M
Engagés WRC-3
61 Équipe de France FFSA Rally Jean-Baptiste Franceschi Romain Courbon Ford Fiesta R2T M
62 Enrico Brazzoli Enrico Brazzoli Luca Beltrame Peugeot 208 R2 D
63 Taisko Lario Taisko Lario Tatu Hämäläinen Peugeot 208 R2 M
64 Louise Cook Louise Cook Stefan Davis Ford Fiesta R2 M
Autre engagé majeur
86 Team MRF Tyres Gaurav Gill Glenn MacNeall Ford Fiesta R5 M
Source:[1]

Déroulement de l’épreuve[modifier | modifier le code]

Stéphane Lefebvre, ici au volant de la Citroën C3 R5 durant le rallye, a dominé au début avant d'abandonner sur soucis de suspension.

Le rallye débute le jeudi soir par une super spéciale longue de 2 km et remportée par le deuxième au championnat Sébastien Ogier.

La journée du vendredi propose deux boucles identiques de quatre spéciales disputées l'une le matin et l'autre l’après-midi et sous des conditions humides. Elle commence très bien pour Andreas Mikkelsen qui remporte la première spéciale avec près de 10 s d'avance sur le deuxième. Elfyn Evans perd d'entrée toute chance de bien figurer en perdant environ 13 minutes à remplacer un bras de direction cassé à cause d'un contact contre un talus. Le norvégien s'adjuge la spéciale suivante, et termine dans le top 3 lors de l'ES3 et de l'ES4, remportées respectivement par Ott Tänak et Thierry Neuville. De ce fait, à la pause, Mikkelsen mène, 14 s 0 devant Neuville et 16 s 4 devant Tänak. Esapekka Lappi, qui a subi une crevaison lente, est à plus de 40 s.

L'après-midi n'offre pas la même physionomie. En effet, la première spéciale, courue sous un fort orage, voit Ogier signer le meilleur chrono avec plus de 12 s d'avance sur Lappi deuxième. De plus, Mikkelsen, auteur d'un tout-droit, connaît ensuite des problèmes de boîte de vitesse, si bien que le français reprend le commandement. Le norvégien abandonne finalement durant la spéciale suivante dominée par Teemu Suninen. Craig Breen se retrouve lui à plus d'1 min après avoir manqué un virage. L'ES8, remportée par Neuville, est peu agitée, contrairement à la dernière. Latvala y signe le scratch, alors que son coéquipier Tänak est contraint à l’abandon, son radiateur s'étant endommagé à la réception d'un saut. C'est un coup dur pour l'estonien, 3e jusque-là de l'épreuve tout comme au championnat. Mais ce n’est pas le seul abandon puisque Suninen y est lui aussi contraint après être sorti de la route. Enfin, Neuville a perdu un peu moins de 10 s après être passé dans un fossé. Il reste cependant 2e vendredi soir, mais accuse 18 s 9 de retard sur Ogier. La troisième place est désormais occupée par Latvala à 37 s 2. Les péripéties de la journée font que seuls 5 pilotes sont sous la minute et que les pilotes WRC-2, emmenés par Stéphane Lefebvre, sont en nombre dans le top 10.

Hayden Paddon, ici durant le rallye qu'il termine quatrième.

Le lendemain voit sept spéciales au programme réparties en deux boucles identiques de trois spéciales séparées par une super spéciale. Reparti en Rally 2, Tänak remporte la première spéciale, imité dans la suivante par Ogier. Mais dans la mythique Monte Lerno longue de 28,89 km, Neuville frappe fort en l'emportant avec 14 s 6 d'avance sur Ogier. Ainsi, à la mi-journée, ce dernier est toujours en tête mais le belge n'est plus qu'à 4 s 9. C'est un duel qui va se jouer, la concurrence étant relégué à plus de 40 s. D'ailleurs, le français démarre fort la boucle de l’après-midi en remportant la première spéciale où Neuville connaît à la fin une crevaison lente. Mais c'est le pilote belge qui est l'homme fort de la journée en enlevant les deux dernières longues spéciales. Ogier le suit à chaque fois, ce qu'il lui permet de rester en tête à la fin de la journée avec 3 s 9 d'avance. La troisième marche du podium voit aussi deux pilotes en lutte avec Latvala et Lappi. Mais le premier abandonne à cause de soucis d'alternateur, faisant que Lappi monte sur le podium sans pouvoir être inquiété par les autres concurrents, le quatrième Paddon étant déjà à plus de 2 min. La catégorie WRC-2 est maintenant dominée par Jan Kopecký, Lefebvre ayant connu des soucis de suspension.

L'ultime journée du rallye ne propose que 42 km partagés en deux fois deux spéciales dont la Power Stage. Le duel entre Ogier et Neuville continue. Toujours à l’attaque, Neuville s'adjuge les trois premières spéciales. Ogier n'est pas en reste en terminant à chaque fois deuxième, mais ne peut que constater que son avance a fondu et s'établit avant la dernière spéciale à 0 s 8 ! Le français a de plus commis une erreur en oubliant de reprendre le carnet de pointage à l'arrivée de l’ES19, ce qui est synonyme de sanction s'il ne l'a pas au départ de l'ES20. Heureusement pour lui, Tänak a récupéré le carnet et le lui a rendu à temps pour la dernière spéciale. Le suspense est donc à son comble avant cette dernière, et malgré une chaleur, Neuville y est plus rapide de 1 s 4 qu'Ogier. Il remporte ainsi de 0 s 7 son 9e rallye WRC, un des rallyes les plus serrés de l’histoire du championnat, après avoir signé les six derniers scratchs. Déclarant avoir « vraiment tout donné », le pilote belge empoche le maximum de points possibles avec 30 unités. C'est une bonne opération au championnat car Ogier, deuxième du rallye avec 22 points, a dorénavant 27 points de retard sur lui. Le podium est complété par Lappi à 1 min 56. Les écarts sont conséquents avec Paddon 4e à 2 min 55, Østberg 5e à 3 min 10 et Breen 6e à 4 min 31. Quant au septième, à savoir Latvala, il termine à plus de 11 minutes du premier ! Kopecký est 9e et vainqueur du WRC-2, tandis que Taisko Lario est large vainqueur en WRC-3, son plus proche poursuivant terminant à plus de 22 minutes de lui.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Hayden Paddon, ici durant le rallye qu'il termine à près de 3 minutes du vainqueur.
Position no  Pilote Copilote Équipe Voiture Temps Diff. Points[note 1]
Pos. Cla. Gén. SS.
Classement général
1 1 5 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 29 min 18 s 7 0 s 0 25 5
2 2 1 Sébastien Ogier Julien Ingrassia M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 29 min 19 s 4 +0 s 7 18 4
3 3 9 Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 31 min 15 s 0 +1 min 56 s 3 15 0
4 4 6 Hayden Paddon Sebastian Marshall Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 32 min 13 s 9 +2 min 55 s 2 12 0
5 5 12 Mads Østberg Torstein Eriksen Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC 3 h 32 min 29 s 6 +3 min 10 s 9 10 0
6 6 11 Craig Breen Scott Martin Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC 3 h 33 min 50 s 4 +4 min 31 s 7 8 0
7 7 7 Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 40 min 40 s 8 +11 min 22 s 1 6 0
8 8 37 Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 42 min 33 s 3 +13 min 14 s 6 4 0
9 9 8 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 42 min 36 s 9 +13 min 18 s 2 2 3
10 10 3 Teemu Suninen Mikko Markkula M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 44 min 49 s 1 +15 min 30 s 4 1 0
14 14 3 Elfyn Evans Daniel Barritt M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 47 min 15 s 2 +17 min 56 s 5 0 1
19 19 4 Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 55 min 07 s 0 +25 min 48 s 3 0 2
WRC-2
8 1 37 Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 42 min 33 s 3 0 s 0 25
12 2 33 Ole Christian Veiby Stig Rune Skjærmoen Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 45 min 35 s 9 +3 min 02 s 6 18
13 3 39 Nicolas Ciamin Thibault de la Haye Nicolas Ciamin Hyundai i20 R5 3 h 45 min 52 s 0 +3 min 18 s 7 15
15 4 34 Fabio Andolfi Simone Scattolin ACI Team Italia WRC Škoda Fabia R5 3 h 49 min 05 s 5 +6 min 32 s 2 12
16 5 35 Łukasz Pieniążek Przemysław Mazur Printsport Škoda Fabia R5 3 h 49 min 44 s 6 +7 min 11 s 3 10
18 6 36 Pierre-Louis Loubet Vincent Landais BRC Racing Team Hyundai i20 R5 3 h 52 min 44 s 0 +10 min 10 s 7 8
21 7 40 Benito Guerra Borja Rozada Motorsport Italia Škoda Fabia R5 4 h 08 min 14 s 4 +25 min 41 s 1 6
23 8 42 Kajetan Kajetanowicz Maciej Szczepaniak Lotos Rally Team Ford Fiesta R5 4 h 20 min 29 s 1 +37 min 55 s 8 4
24 9 38 Stéphane Lefebvre Gabin Moreau Citroën Total Rallye Team Citroën C3 R5 4 h 24 min 57 s 7 +42 min 24 s 4 2
WRC-3
22 1 63 Taisko Lario Tatu Hämäläinen Taisko Lario Peugeot 208 R2 4 h 16 min 38 s 3 0 s 0 25
25 2 64 Louise Cook Stefan Davis Louise Cook Ford Fiesta R2 4 h 16 min 38 s 3 +23 min 34 s 2 18
27 3 62 Enrico Brazzoli Luca Beltrame Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 5 h 24 min 10 s 6 +1 h 07 min 32 s 3 15
Source:[2],[3]

Spéciales chronométrées[modifier | modifier le code]

WRC
Jour Spéciale Nom Longueur Vainqueur Voiture Temps Meneur
Olmedo [Shakedown] 3,97 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 1 min 53 s 9 NC
SS1 Ittiri Arena Show 2,00 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 2 min 02 s 7 Sébastien Ogier
SS2 Tula 1 22,12 km Andreas Mikkelsen Hyundai i20 Coupe WRC 18 min 28 s 1 Andreas Mikkelsen
SS3 Castelsardo 1 14,37 km Andreas Mikkelsen Hyundai i20 Coupe WRC 10 min 43 s 3
SS4 Tergu – Osilo 1 14,14 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 8 min 58 s 4
SS5 Monte Baranta 1 11,46 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 8 min 12 s 8
SS6 Tula 2 22,12 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 19 min 24 s 0 Sébastien Ogier
SS7 Castelsardo 2 14,37 km Teemu Suninen Ford Fiesta WRC 10 min 34 s 8
SS8 Tergu – Osilo 2 14,14 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 8 min 53 s 5
SS9 Monte Baranta 2 11,16 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 8 min 07 s 2
SS10 Coiluna – Loelle 1 14,95 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 7 min 51 s 4
SS11 Monti di Alà 1 28,52 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 16 min 38 s 9
SS12 Monte Lerno 1 28,89 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 17 min 59 s 1
SS13 Ittiri Arena 1,42 km Esapekka Lappi Toyota Yaris WRC 1 min 29 s 0
SS14 Coiluna – Loelle 2 14,95 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 7 min 42 s 8
SS15 Monti di Alà 2 28,52 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 16 min 27 s 3
SS16 Monte Lerno 2 28,89 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 17 min 49 s 1
SS17 Cala Flumini 1 14,06 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 8 min 40 s 7
SS18 Sassari – Argentiera 1 6,96 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 55 s 4
SS19 Cala Flumini 2 14,06 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 8 min 28 s 9
SS20 Sassari – Argentiera 2 (Power Stage) 6,96 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 52 s 9 Thierry Neuville
WRC-2
Olmedo [Shakedown] 3,97 km Ole Christian Veiby
Stéphane Lefebvre
Škoda Fabia R5
Citroën C3 R5
2 min 03 s 8 NC
SS1 Ittiri Arena Show 2,00 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 2 min 08 s 2 Ole Christian Veiby
SS2 Tula 1 22,12 km Pierre-Louis Loubet Hyundai i20 R5 19 min 11 s 2 Stéphane Lefebvre
SS3 Castelsardo 1 14,37 km Hiroki Arai Ford Fiesta R5 11 min 11 s 2 Hiroki Arai
SS4 Tergu – Osilo 1 14,14 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 9 min 19 s 7 Ole Christian Veiby
SS5 Monte Baranta 1 11,46 km Stéphane Lefebvre Citroën C3 R5 8 min 38 s 9
SS6 Tula 2 22,12 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 20 min 13 s 5 Stéphane Lefebvre
SS7 Castelsardo 2 14,37 km Stéphane Lefebvre Citroën C3 R5 11 min 04 s 0
SS8 Tergu – Osilo 2 14,14 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 9 min 22 s 6
SS9 Monte Baranta 2 11,16 km Stéphane Lefebvre Citroën C3 R5 8 min 25 s 0
SS10 Coiluna – Loelle 1 14,95 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 8 min 24 s 9
SS11 Monti di Alà 1 28,52 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 17 min 47 s 6 Jan Kopecký
SS12 Monte Lerno 1 28,89 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 19 min 18 s 7
SS13 Ittiri Arena 1,42 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 1 min 31 s 1
SS14 Coiluna – Loelle 2 14,95 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 8 min 17 s 5
SS15 Monti di Alà 2 28,52 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 17 min 37 s 9
SS16 Monte Lerno 2 28,89 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 19 min 05 s 2
SS17 Cala Flumini 1 14,06 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 9 min 15 s 9
SS18 Sassari – Argentiera 1 6,96 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 5 min 17 s 4
SS19 Cala Flumini 2 14,06 km Ole Christian Veiby Škoda Fabia R5 9 min 09 s 0
SS20 Sassari – Argentiera 2 6,96 km Stéphane Lefebvre Citroën C3 R5 5 min 13 s 2
WRC-3
Olmedo [Shakedown] 3,97 km Jean-Baptiste Franceschi
Taisko Lario
Ford Fiesta R2T
Peugeot 208 R2
2 min 22 s 4 NC
SS1 Ittiri Arena Show 2,00 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 2 min 32 s 8 Jean-Baptiste Franceschi
SS2 Tula 1 22,12 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 21 min 59 s 3
SS3 Castelsardo 1 14,37 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 12 min 42 s 4
SS4 Tergu – Osilo 1 14,14 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 10 min 31 s 2
SS5 Monte Baranta 1 11,46 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 9 min 46 s 5
SS6 Tula 2 22,12 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 22 min 43 s 6 Taisko Lario
SS7 Castelsardo 2 14,37 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 12 min 18 s 7
SS8 Tergu – Osilo 2 14,14 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 10 min 07 s 6
SS9 Monte Baranta 2 11,16 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 9 min 22 s 7
SS10 Monti di Alà 1 14,95 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 9 min 26 s 5
SS11 Monte Lerno 1 28,52 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 19 min 53 s 4 Jean-Baptiste Franceschi
SS12 Coiluna – Loelle 1 28,89 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 21 min 26 s 3
SS13 Ittiri Arena 1,42 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 1 min 43 s 5
SS14 Coiluna – Loelle 2 14,95 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 9 min 14 s 9
SS15 Monti di Alà 2 28,52 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 19 min 35 s 3
SS16 Monte Lerno2 28,89 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 22 min 06 s 3
SS17 Cala Flumini 1 14,06 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 10 min 38 s 3
SS18 Sassari – Argentiera 1 6,96 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 6 min 16 s 4
SS19 Cala Flumini 2 14,06 km Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 11 min 11 s 7
SS20 Sassari – Argentiera 2 6,96 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 6 min 22 s 3 Taisko Lario

Super spéciale[modifier | modifier le code]

La super spéciale est une spéciale de 6,96 km courue à la fin du rallye. Elle est remportée par Thierry Neuville, qui dépasse par la même occasion son concurrent Sébastien Ogier et remporte ainsi l'épreuve. Cela lui permet aussi d'engranger le maximum de points possibles avec 30 unités.

Pos. Pilote Copilote Voiture Temps Diff. Pts.
1 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 52 s 9 0 s 0 5
2 Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC 4 min 54 s 4 +1 s 4 4
3 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC 4 min 54 s 5 +1 s 5 3
4 Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 55 s 4 +2 s 4 2
5 Elfyn Evans Daniel Barritt Ford Fiesta WRC 4 min 57 s 2 +4 s 3 1

Classements aux championnats après l'épreuve[modifier | modifier le code]

Championnats des pilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Thierry Neuville 149
1rightarrow blue.svg 2 Sébastien Ogier 122
1rightarrow blue.svg 3 Ott Tänak 77
1uparrow green.svg 1 4 Esapekka Lappi 70
1downarrow red.svg 1 5 Dani Sordo 60
WRC-2
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Pontus Tidemand 93
1rightarrow blue.svg 2 Jan Kopecký 75
1uparrow green.svg 4 3 Ole Christian Veiby 45
1downarrow red.svg 1 4 Gus Greensmith 40
1rightarrow blue.svg 5 Łukasz Pieniążek 40
WRC-3
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Denis Rådström 62
1uparrow green.svg 4 2 Taisko Lario 44
1downarrow red.svg 1 3 Emil Bergkvist 43
1rightarrow blue.svg 4 Enrico Brazzoli 40
1downarrow red.svg 2 5 Jean-Baptiste Franceschi 39

Championnats des copilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Nicolas Gilsoul 149
1rightarrow blue.svg 2 Julien Ingrassia 122
1rightarrow blue.svg 3 Martin Järveoja 77
1uparrow green.svg 1 4 Janne Ferm 70
1downarrow red.svg 1 5 Carlos del Barrio 60
WRC-2
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Jonas Andersson 93
1rightarrow blue.svg 2 Pavel Dresler 75
1uparrow green.svg 4 3 Stig Rune Skjærmoen 45
1downarrow red.svg 1 4 Craig Parry 40
1rightarrow blue.svg 5 Przemysław Mazur 40
WRC-3
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Johan Johansson 62
1uparrow green.svg 4 2 Tatu Hämäläinen 44
1uparrow green.svg 2 3 Luca Beltrame 40
1downarrow red.svg 1 4 Romain Courbon 39
1downarrow red.svg 1 5 Ola Fløene 33

Championnats des équipes et des constructeurs[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Constructeur Points
1rightarrow blue.svg 1 Hyundai Shell Mobis WRT 212
1rightarrow blue.svg 2 M-Sport Ford WRT 184
1rightarrow blue.svg 3 Toyota Gazoo Racing WRT 161
1rightarrow blue.svg 4 Citroën Total Abu Dhabi WRT 129
WRC-2
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 Škoda Motorsport 93
1rightarrow blue.svg 2 Škoda Motorsport II 75
1uparrow green.svg 1 3 Printsport 58
1downarrow red.svg 1 4 Tommi Mäkinen Racing 45
1uparrow green.svg 2 5 ACI Team Italia WRC 38
WRC-3
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 ACI Team Italia 58
1rightarrow blue.svg 2 ADAC Sachsen 47
1rightarrow blue.svg 3 OT Racing 37
1uparrow green.svg 3 4 Équipe de France FFSA Rally 37
1downarrow red.svg 1 5 Castrol Ford Team Turkiye 30

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les points sont attribués aux pilotes et copilotes sur la base du classement selon le barème 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1. Des points supplémentaires sont octroyés aux cinq premiers de la super spéciale selon le barème 5-4-3-2-1. Enfin, lors de chaque spéciale, un Point de Spéciale est attribué au pilote et au copilote du WRC Junior ayant obtenu le temps de spéciale le plus rapide parmi les équipages WRC Junior inscrits.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rally Italia Sardegna 2018 Entry List », rallyitaliasardegna.com, rallyitaliasardegna.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Rally Italia Sardegna Results », wrc.com, World Rally Championship,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « 15. Rally Italia Sardegna 2018 », ewrc-results.com,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :