Rallye de Catalogne 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rallye de Catalogne 2018
12e manche du championnat du monde des rallyes 2018
Généralités
Édition 54 édition
Pays hôte Drapeau de l'Espagne Espagne
Lieu Salou
Date du 25 au
Spéciales 18 (331,58 km)
Surface Gravier
Équipes 70 au départ, 53 à l'arrivée
Podiums
Classement pilotes
1. Sébastien Loeb
2. Sébastien Ogier 3. Elfyn Evans
Classement équipes
1. Citroën Total Abu Dhabi WRT
2. M-Sport World Rally Team 3. M-Sport World Rally Team
Rallye de Catalogne

Le Rallye de Catalogne 2018 est le 12e rallye du Championnat du monde des rallyes 2018 et la 54e édition de l'épreuve. Il se déroule sur 18 épreuves spéciales. Il est remporté par le duo Sébastien Loeb et Daniel Elena, paire nonuple championne du monde victorieuse pour la 79e fois et qui n'avait plus remporté de rallye depuis cinq ans, avec seulement 2 s 9 d'avance sur le duo quintuple champion du monde en titre Sébastien Ogier et Julien Ingrassia.

Engagés[modifier | modifier le code]

no  Engagé Pilote Copilote Voiture Pneus
Engagés WRC
1 M-Sport Ford WRT Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC M
2 M-Sport Ford WRT Elfyn Evans Daniel Barritt Ford Fiesta WRC M
3 M-Sport Ford WRT Teemu Suninen Mikko Markkula Ford Fiesta WRC M
4 Hyundai Shell Mobis WRT Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai i20 Coupe WRC M
5 Hyundai Shell Mobis WRT Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC M
6 Hyundai Shell Mobis WRT Dani Sordo Carlos del Barrio Hyundai i20 Coupe WRC M
7 Toyota Gazoo Racing WRT Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toyota Yaris WRC M
8 Toyota Gazoo Racing WRT Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC M
9 Toyota Gazoo Racing WRT Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Yaris WRC M
10 Citroën Total Abu Dhabi WRT Sébastien Loeb Daniel Elena Citroën C3 WRC M
11 Citroën Total Abu Dhabi WRT Craig Breen Scott Martin Citroën C3 WRC M
12 Citroën Total Abu Dhabi WRT Khalid Al-Qassimi Chris Patterson Citroën C3 WRC M
43 Hoonigan Racing Division Ken Block Alex Gelsomino Ford Fiesta WRC M
Engagés WRC-2
31 Škoda Motorsport II Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Fabia R5 M
32 Škoda Motorsport II Kalle Rovanperä Jonne Halttunen Škoda Fabia R5 M
33 Printsport Łukasz Pieniążek Przemysław Mazur Škoda Fabia R5 M
34 ACI Team Italia WRC Fabio Andolfi Simone Scattolin Škoda Fabia R5 P
35 Hyundai Motorsport Jari Huttunen Antti Linnaketo Hyundai i20 R5 M
36 Citroën Total Rallye Team Ole Christian Veiby Stig Rune Skjærmoen Citroën C3 R5 M
37 Citroën Total Rallye Team Stéphane Lefebvre Gabin Moreau Citroën C3 R5 M
38 BRC Racing Team Pierre-Louis Loubet Vincent Landais Hyundai i20 R5 M
39 Tommi Mäkinen Racing Takamoto Katsuta Marko Salminen Ford Fiesta R5 M
40 Lotos Rally Team Kajetan Kajetanowicz Maciej Szczepaniak Ford Fiesta R5 P
41 Simone Tempestini Simone Tempestini Sergio Itu Citroën C3 R5 M
42 Motorsport Italia Benito Guerra Borja Rozada Škoda Fabia R5 P
44 Nil Solans Nil Solans Marc Martí Ford Fiesta R5 P
45 Toksport WRT Chris Ingram Ross Whittock Škoda Fabia R5 M
46 Marco Bulacia Wilkinson Marco Bulacia Wilkinson Fernando Mussano Ford Fiesta R5 D
47 Volkswagen Motorsport Eric Camilli Benjamin Veillas Volkswagen Polo GTI R5 M
48 José Antonio Suárez José Antonio Suárez Cándido Carrera Hyundai i20 R5 M
49 Volkswagen Motorsport Petter Solberg Veronica Gulbæk Engan Volkswagen Polo GTI R5 M
50 Toksport WRT Henning Solberg Ilka Minor-Petrasko Škoda Fabia R5 M
51 Michel Sylvain Michel Sylvain Anthony Gorguilo Škoda Fabia R5 M
52 Sports & you José María López Borja Rozada Citroën C3 R5 M
Engagés WRC-3
61 Taisko Lario Taisko Lario Tatu Hämäläinen Peugeot 208 R2 P
62 Enrico Brazzoli Enrico Brazzoli Luca Beltrame Peugeot 208 R2 P
63 Louise Cook Louise Cook Stefan Davis Ford Fiesta R2 M
64 Amaury Molle Amaury Molle Renaud Herman Peugeot 208 R2 M
Source:[1]

Déroulement de l’épreuve[modifier | modifier le code]

Ce 54e rallye de Catalogne est la seule manche mixte du calendrier et s'inscrit dans le cadre de la lutte entre Sébastien Ogier, Thierry Neuville et Ott Tänak pour le titre de champion du monde. Il débute le jeudi soir par une courte spéciale tracée au pied de la colline de Montjuïc à Barcelone. C'est Sébastien Ogier qui signe le meilleur temps, tandis que le nonuple champion du monde Sébastien Loeb, qui dispute son 3e rallye de la saison, cale dans une épingle, ce qui lui fait perdre 15 s 9 sur le gapençais.

La journée du vendredi propose deux boucles identiques de trois spéciales sur terre disputées l'une le matin et l'autre l’après-midi. Elle ne sourit pas Esapekka Lappi qui sort deux fois de la piste mais commence bien pour son coéquipier Tänak qui signe d'entrée le meilleur chrono, puis qui prend le commandement de l'épreuve à Ogier durant l'ES3. Le français y perd plus de vingt secondes sur le premier Jari-Matti Latvala, la faute notamment à un passage dans un champ. La spéciale suivante, remportée par Andreas Mikkelsen, voit Latvala perdre une quarantaine de secondes à cause d'une crevaison. Tänak, toujours aussi efficace, est en tête à la mi-journée avec plus de 10 s d'avance sur le deuxième Elfyn Evans. Les ouvreurs Neuville et Ogier ont souffert du balayage, le français pointant en cinquième position à 24 s 4 alors que le belge est lui 8e à 37 s 8.

La reprise sourit au local Daniel Sordo qui signe le meilleur temps, mais réussit moins à Lappi qui connaît un tête à queue. Latvala est toujours performant et signe les deux derniers scratchs de la journée, lui permettant de se rapprocher au général. Ott Tänak, en étant toujours bien placé, mène à la fin de la journée avec une confortable avance puisque le deuxième Sordo pointe à 26 s 8 et le troisième Evans est à 29 s 7. Loeb est dans le coup en étant 4e à 30 s 2. Ogier et Neuville ont continué de subir le balayage et sont relégués respectivement à 39 s 4 et 59 s 7. Les finlandais Lappi et Suninen ne sont pas dans le rythme, le premier concédant plus d'une minute à Tänak et le second plus du double.

Le lendemain voit l'asphalte et la pluie au programme, avec six spéciales réparties en deux boucles identiques de trois spéciales plus une courte spéciale à Salou. Les spectateurs sont comme depuis le début du rallye nombreux mais le placement dangereux de certains entraîne l'annulation de la première spéciale. Les deux spéciales restantes sont enlevées par les pilotes Toyota Tänak et Latvala. Mais la matinée n'est en fait pas favorable au constructeur nippon puisque Tänak la termine à la 9e place au général, la faute à une crevaison dans l'ES10 qu'il a obligé à changer de roue, lui faisant perdre près de deux minutes sur ses rivaux ! C'est aussi la soupe à la grimace pour Mikkelsen, qui perd plus d'une minute en deux spéciales, et pour Craig Breen, qui a abîmé l'arrière de sa C3 en partant en tête à queue dans l'ES9. C'est ainsi qu'à la pause, le commandement de l'épreuve appartient à Sordo, mais Latvala le talonne à 0 s 3. Evans, Loeb, Ogier et Neuville suivent.

Les deuxièmes passages de l'après-midi se font toujours sous des conditions humides. Latvala est dans le coup et s'installe d'entrée en tête, tout comme Sébastien Loeb qui grâce à une bonne stratégie pneumatique signe son premier scratch lors de l'ES12. L'autre homme en forme est Thierry Neuville qui s'adjuge l'ES11 et l'ES13. Cette dernière, boueuse et courue sous la pluie, voit le belge et Ogier performer quand d'autres sont plus à la peine : Loeb y perd plus de 10 s et Sordo plus de 20 s. Cependant, les deux pilotes sont toujours bien placés, tant et si bien que samedi soir, les six premiers au général se tiennent en moins de 18 s. Latvala mène, devant les français Ogier et Loeb à respectivement 7 s 2 et 9 s 9. Suivent le constant Evans à 11 s 2, Neuville à 14 s 0 et Sordo à 17 s 6.

L'ultime journée du rallye, décisive pour le dénouement du rallye, propose quatre spéciales dont deux passages dans Santa Marina où le deuxième tient lieu de Power Stage. Sébastien Loeb est le seul des favoris à partir en gommes dures, mais cela paye puisqu'il s'empare du commandement de l’épreuve en enlevant la première spéciale. Le français a signé une belle performance puisque tous les autres concurrents ont fini à plus de 6 s ! Loeb s'adjuge la spéciale suivante, faisant qu'à la fin de la boucle, il possède 7 s 1 d'avance sur Latvala et 10 s 8 sur Ogier. Sauf que la pénultième spéciale est le terrain de plusieurs péripéties, avec Loeb qui fait une faute sur un 360° autour d'un petit rond-point, et avec Latvala qui heurte un rail, ce qui cause une crevaison qu'il lui fait perdre 48 s. Ainsi, avant la dernière spéciale, Loeb devance de seulement 3 s 6 le deuxième qui est maintenant Ogier ; Neuville est lui 3e. La dernière ES arrive et est remportée par Tänak suivi d'Ogier, mais Sébastien Loeb ne concède que 0 s 8 sur son compatriote, si bien qu'il remporte pour 2 s 9 son 79e rallye WRC. Toujours copiloté par Daniel Elena, Loeb déclare que « c’est peut-être [sa] plus belle victoire » et que « c'est dingue de renouer avec la victoire en WRC 6 ans après, c’est un peu comme une première victoire ». Ogier, qui termine donc deuxième, reprend la tête du championnat à Neuville pour trois points, ce dernier ayant crevé durant la Power Stage et n'engrangeant que les 12 points de la quatrième place. La troisième marche du podium revient ainsi à Evans. Sordo termine 5e, suivi des trois pilotes Toyota avec Tänak en tête qui font une mauvaise opération au championnat pilotes tout comme au championnat constructeur. À noter la victoire en WRC-2 de Kalle Rovanperä et en WRC-3 d'Enrico Brazzoli qui prend la tête du championnat.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Position no  Pilote Copilote Équipe Voiture Temps Diff. Points[note 1]
Pos. Cla. Gén. SS.
Classement général
1 1 10 Sébastien Loeb Daniel Elena Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC 3 h 12 min 08 s 0 0 s 0 25 3
2 2 1 Sébastien Ogier Julien Ingrassia M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 12 min 10 s 9 +2 s 9 18 4
3 3 2 Elfyn Evans Daniel Barritt M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC 3 h 12 min 24 s 5 +16 s 5 15 2
4 4 5 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 12 min 25 s 0 +17 s 0 12 0
5 5 6 Dani Sordo Carlos del Barrio Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 12 min 26 s 6 +18 s 6 10 1
6 6 8 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 13 min 11 s 9 +1 min 03 s 9 8 5
7 7 9 Esapekka Lappi Janne Ferm Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 13 min 24 s 6 +1 min 16 s 6 6 0
8 8 7 Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC 3 h 13 min 34 s 4 +1 min 26 s 4 4 0
9 9 11 Craig Breen Scott Martin Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC 3 h 14 min 15 s 0 +2 min 07 s 0 2 0
10 10 4 Andreas Mikkelsen Anders Jæger-Synnevaag Hyundai Shell Mobis WRT Hyundai i20 Coupe WRC 3 h 14 min 56 s 2 +2 min 48 s 2 1 0
WRC-2
12 1 32 Kalle Rovanperä Jonne Halttunen Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 20 min 47 s 6 0 s 0 25
13 2 31 Jan Kopecký Pavel Dresler Škoda Motorsport II Škoda Fabia R5 3 h 20 min 56 s 1 +8 s 5 18
14 3 49 Petter Solberg Veronica Gulbæk Engan Volkswagen Motorsport Volkswagen Polo GTI R5 3 h 22 min 24 s 2 +1 min 36 s 6 15
15 4 40 Kajetan Kajetanowicz Maciej Szczepaniak Lotos Rally Team Ford Fiesta R5 3 h 22 min 47 s 2 +1 min 59 s 6 12
16 5 44 Nil Solans Marc Martí Nil Solans Ford Fiesta R5 3 h 23 min 46 s 9 +2 min 59 s 3 10
17 6 50 Henning Solberg Ilka Minor-Petrasko Toksport WRT Škoda Fabia R5 3 h 25 min 35 s 0 +4 min 47 s 4 8
18 7 38 Pierre-Louis Loubet Vincent Landais BRC Racing Team Hyundai i20 R5 3 h 25 min 41 s 1 +4 min 53 s 5 6
19 8 34 Fabio Andolfi Simone Scattolin ACI Team Italia WRC Škoda Fabia R5 3 h 32 min 59 s 6 +12 min 12 s 0 4
20 9 36 Ole Christian Veiby Stig Rune Skjærmoen Citroën Total Rallye Team Citroën C3 R5 3 h 33 min 20 s 5 +12 min 32 s 9 2
22 10 41 Simone Tempestini Sergio Itu Simone Tempestini Citroën C3 R5 3 h 37 min 42 s 9 +16 min 55 s 3 1
WRC-3
34 1 62 Enrico Brazzoli Luca Beltrame Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 3 h 58 min 18 s 3 0 s 0 25
38 2 61 Taisko Lario Tatu Hämäläinen Taisko Lario Peugeot 208 R2 4 h 02 min 36 s 3 +4 min 18 s 0 18
48 3 63 Louise Cook Stefan Davis Louise Cook Ford Fiesta R2 4 h 32 min 19 s 8 +34 min 01 s 5 15
Source:[2],[3]

Spéciales chronométrées[modifier | modifier le code]

WRC
Jour Spéciale Nom Longueur Vainqueur Voiture Temps Meneur
Salou [Shakedown] 2,97 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 1 min 34 s 9 NC
SS1 Barcelona 3,20 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 3 min 35 s 3 Sébastien Ogier
SS2 Gandesa 1 7,00 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 4 min 19 s 6
SS3 Pesells 1 26,59 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 14 min 36 s 5 Ott Tänak
SS4 La Fatarella - Vilalba 1 38,85 km Andreas Mikkelsen Hyundai i20 Coupe WRC 27 min 01 s 2
SS5 Gandesa 2 7,00 km Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 4 min 14 s 7
SS6 Pesells 2 26,59 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 14 min 12 s 5
SS7 La Fatarella - Vilalba 2 38,85 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 26 min 13 s 2
SS8 Savallà 1 14,12 km Spéciale annulée
SS9 Querol 1 21,46 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 11 min 30 s 6 Ott Tänak
SS10 El Montmell 1 24,40 km Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 12 min 58 s 4 Dani Sordo
SS11 Savallà 2 14,12 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 7 min 47 s 1 Jari-Matti Latvala
SS12 Querol 2 21,46 km Sébastien Loeb Citroën C3 WRC 11 min 25 s 8
SS13 El Montmell 2 24,40 km Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 13 min 07 s 3
SS14 Salou 2,24 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 2 min 41 s 9
SS15 Riudecanyes 1 16,35 km Sébastien Loeb Citroën C3 WRC 10 min 22 s 6 Sébastien Loeb
SS16 Santa Marina 1 14,50 km Sébastien Loeb Citroën C3 WRC 8 min 08 s 9
SS17 Riudecanyes 2 16,35 km Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC 10 min 14 s 2
SS18 Santa Marina 2 (Power Stage) 14,50 km Ott Tänak Toyota Yaris WRC 8 min 02 s 5
WRC-2
Salou [Shakedown] 2,97 km Petter Solberg Volkswagen Polo GTI R5 1 min 37 s 2 NC
SS1 Barcelona 3,20 km Eric Camilli Volkswagen Polo GTI R5 3 min 42 s 7 Eric Camilli
SS2 Gandesa 1 7,00 km Eric Camilli Volkswagen Polo GTI R5 4 min 31 s 0
SS3 Pesells 1 26,59 km Jari Huttunen Hyundai i20 R5 15 min 13 s 7
SS4 La Fatarella - Vilalba 1 38,85 km Petter Solberg Volkswagen Polo GTI R5 27 min 56 s 8
SS5 Gandesa 2 7,00 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 4 min 25 s 4
SS6 Pesells 2 26,59 km Eric Camilli Volkswagen Polo GTI R5 14 min 51 s 9
SS7 La Fatarella - Vilalba 2 38,85 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 27 min 15 s 1
SS8 Savallà 1 14,12 km Spéciale annulée
SS9 Querol 1 21,46 km Nil Solans Ford Fiesta R5 12 min 15 s 6 Kalle Rovanperä
SS10 El Montmell 1 24,40 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 13 min 44 s 9
SS11 Savallà 2 14,12 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 8 min 15 s 9
SS12 Querol 2 21,46 km Nil Solans Ford Fiesta R5 12 min 05 s 2
SS13 El Montmell 2 24,40 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 13 min 54 s 1
SS14 Salou 2,24 km Kalle Rovanperä Škoda Fabia R5 2 min 42 s 0
SS15 Riudecanyes 1 16,35 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 10 min 51 s 5
SS16 Santa Marina 1 14,50 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 8 min 36 s 5
SS17 Riudecanyes 2 16,35 km Eric Camilli Volkswagen Polo GTI R5 10 min 40 s 8
SS18 Santa Marina 2 14,50 km Jan Kopecký Škoda Fabia R5 8 min 30 s 5
WRC-3
Salou [Shakedown] 2,97 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 1 min 51 s 6 NC
SS1 Barcelona 3,20 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 4 min 19 s 8 Enrico Brazzoli
SS2 Gandesa 1 7,00 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 5 min 12 s 8 Taisko Lario
SS3 Pesells 1 26,59 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 17 min 49 s 1
SS4 La Fatarella - Vilalba 1 38,85 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 31 min 45 s 1
SS5 Gandesa 2 7,00 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 5 min 02 s 2
SS6 Pesells 2 26,59 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 17 min 06 s 8
SS7 La Fatarella - Vilalba 2 38,85 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 33 min 19 s 9 Enrico Brazzoli
SS8 Savallà 1 14,12 km Spéciale annulée
SS9 Querol 1 21,46 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 14 min 03 s 0 Enrico Brazzoli
SS10 El Montmell 1 24,40 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 15 min 56 s 1
SS11 Savallà 2 14,12 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 9 min 39 s 6
SS12 Querol 2 21,46 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 14 min 05 s 9
SS13 El Montmell 2 24,40 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 16 min 19 s 8
SS14 Salou 2,24 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 3 min 11 s 6
SS15 Riudecanyes 1 16,35 km Enrico Brazzoli Peugeot 208 R2 12 min 15 s 4
SS16 Santa Marina 1 14,50 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 10 min 00 s 7
SS17 Riudecanyes 2 16,35 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 11 min 58 s 7
SS18 Santa Marina 2 14,50 km Taisko Lario Peugeot 208 R2 9 min 41 s 8

Super spéciale[modifier | modifier le code]

La super spéciale est une spéciale de 14,50 km courue à la fin du rallye. Elle est remportée par Ott Tänak.

Pos. Pilote Copilote Voiture Temps Diff. Pts.
1 Ott Tänak Martin Järveoja Toyota Yaris WRC 8 min 02 s 5 0 s 0 5
2 Sébastien Ogier Julien Ingrassia Ford Fiesta WRC 8 min 04 s 6 +2 s 0 4
3 Sébastien Loeb Daniel Elena Citroën C3 WRC 8 min 05 s 3 +2 s 8 3
4 Elfyn Evans Daniel Barritt Ford Fiesta WRC 8 min 05 s 7 +3 s 1 2
5 Dani Sordo Carlos del Barrio Hyundai i20 Coupe WRC 8 min 07 s 2 +4 s 6 1

Classements aux championnats après l'épreuve[modifier | modifier le code]

Championnats des pilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Pilote Points
1uparrow green.svg 1 1 Sébastien Ogier 204
1downarrow red.svg 1 2 Thierry Neuville 201
1rightarrow blue.svg 3 Ott Tänak 181
1rightarrow blue.svg 4 Esapekka Lappi 110
1rightarrow blue.svg 5 Jari-Matti Latvala 102
WRC-2
Pos. Pilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Jan Kopecký 143
1rightarrow blue.svg 2 Pontus Tidemand 111
1uparrow green.svg 1 3 Kalle Rovanperä 90
1downarrow red.svg 1 4 Gus Greensmith 70
1rightarrow blue.svg 5 Łukasz Pieniążek 56
WRC-3
Pos. Pilote Points
1uparrow green.svg 4 1 Enrico Brazzoli 98
1rightarrow blue.svg 2 Taisko Lario 97
1downarrow red.svg 1 3 Emil Bergkvist 86
1downarrow red.svg 1 4 Denis Rådström 80
1downarrow red.svg 1 5 Jean-Baptiste Franceschi 79

Championnats des copilotes[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Copilote Points
1uparrow green.svg 1 1 Julien Ingrassia 204
1downarrow red.svg 1 2 Nicolas Gilsoul 201
1rightarrow blue.svg 3 Martin Järveoja 181
1rightarrow blue.svg 4 Janne Ferm 110
1rightarrow blue.svg 5 Miikka Anttila 102
WRC-2
Pos. Copilote Points
1rightarrow blue.svg 1 Pavel Dresler 143
1rightarrow blue.svg 2 Jonas Andersson 111
1rightarrow blue.svg 3 Jonne Halttunen 90
1rightarrow blue.svg 4 Przemysław Mazur 56
1rightarrow blue.svg 5 Craig Parry 55
WRC-3
Pos. Copilote Points
1uparrow green.svg 3 1 Luca Beltrame 98
1downarrow red.svg 1 2 Tatu Hämäläinen 97
1downarrow red.svg 1 3 Johan Johansson 80
1downarrow red.svg 1 4 Romain Courbon 79
1uparrow green.svg 1 5 Stefan Davis 59

Championnats des équipes et des constructeurs[modifier | modifier le code]

WRC
Pos. Constructeur Points
1rightarrow blue.svg 1 Toyota Gazoo Racing WRT 331
1rightarrow blue.svg 2 Hyundai Shell Mobis WRT 319
1rightarrow blue.svg 3 M-Sport Ford WRT 306
1rightarrow blue.svg 4 Citroën Total Abu Dhabi WRT 216
WRC-2
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 Škoda Motorsport II 150
1rightarrow blue.svg 2 Škoda Motorsport 133
1rightarrow blue.svg 3 Printsport 81
1uparrow green.svg 1 4 ACI Team Italia WRC 80
1downarrow red.svg 1 5 Hyundai Motorsport 76
WRC-3
Pos. Équipe Points
1rightarrow blue.svg 1 ACI Team Italia 83
1rightarrow blue.svg 2 Castrol Ford Team Turkiye 67
1rightarrow blue.svg 3 OT Racing 62
1rightarrow blue.svg 4 ADAC Sachsen 62
1rightarrow blue.svg 5 Équipe de France FFSA Rally 55

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les points sont attribués aux pilotes et copilotes sur la base du classement selon le barème 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1. Des points supplémentaires sont octroyés aux cinq premiers de la super spéciale selon le barème 5-4-3-2-1. Enfin, lors de chaque spéciale, un Point de Spéciale est attribué au pilote et au copilote du WRC Junior ayant obtenu le temps de spéciale le plus rapide parmi les équipages WRC Junior inscrits.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rally RACC Catalunya 2018 Entry List », rallyracc.com, rallyracc.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Rally de España Results », wrc.com, World Rally Championship,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « 54. RallyRACC Catalunya - Costa Daurada 2018 », ewrc-results.com,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :