Río Içana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Río Içana
(río Isana)
Illustration
Río Içana
Caractéristiques
Bassin collecteur Amazone
Cours
Confluence rio Negro
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau du Brésil Brésil

Le río Içana ou río Isana est une rivière de Colombie et un affluent du rio Negro, donc un sous-affluent de l'Amazone[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le río Içana prend sa source dans le nord du département de Vaupés, dans le corregimiento départemental de Papunahua. Il coule ensuite vers l'est, passe au Brésil où il rejoint le rio Negro.

Sur son cours, le río Içana marque la frontière entre les départements colombiens de Vaupés et de Guainía, puis la frontière entre le Brésil et la Colombie.

Peuple vivant le long des rives du río Içana[modifier | modifier le code]

Le long des hautes rives vit le peuple Baniwa[2] (langue : baniwa de l'Içana), une communauté de pêcheurs et de cultivateurs, soit 14 929 individus répartis de part et d'autre des frontières. Le recensement "Povos Indígenas no Brasil" (ISA 2006-2010) indique :

Accès des sites miniers du Haut Içana[modifier | modifier le code]

En 1985, la firme Gold Amazon, détentrice de permis d'exploitation dans les sites aurifères du Haut Içana, dispose d'un bateau, le Canutama, ancré à l'embouchure du río Içana. Ce bateau contrôle et interdit l'accès des sites miniers du Haut Içana et du Haut Xié. La situation devient explosive car Gold Amazon, en concurrence avec une autre compagnie minière privée, Paranapanema, ainsi que les prospecteurs indépendants, se livrent à une véritable guerre tout en s'opposant aux Indiens dont ils envahissent les terres[4].

Les leaders indigènes des communautés des ríos Içana, Vaupés, Negro et Tiquié demandent au président de la Fondation nationale de l'Indien (FUNAI) le retrait des chercheurs d'or[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Carmouze, Marc Lucotte et Alain Boudou, Le mercure en Amazonie : Rôle de l'homme et de l'environnement, risques sanitaires, IRD Éditions, , 494 p. (ISBN 2709914670, lire en ligne).
  2. M.C. Meyer, « Mission Alto Río Içana Amazonie occidentale - Nord-Ouest - Amazonas », sur pisad.org, Pisad (Programme international de sauvegarde de l'Amazonie, Mata Atlântica et des Amérindiens pour le Développement durable), (consulté le 15 août 2018).
  3. Nicolas Bourcier, Les Amazoniens en sursis, (ISBN 9791031201023, lire en ligne).
  4. a et b Dominique Buchillet, « Chronique d'information sur les Amérindiens », sur horizon.documentation.ird.fr, Horizon Documentation, (consulté le 15 août 2018).