Río Piraí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rio Piraí.

Río Piraí
Illustration
Caractéristiques
Longueur 457 km
Bassin 15 249 km2
Bassin collecteur Amazone
Débit moyen 53 m3/s
Cours
Source Confluence entre le río Piojeras et le río Bermejo[1]
· Altitude 705[2] m
· Coordonnées 18° 11′ 16″ S, 63° 33′ 34″ O
Confluence Río Yapacaní
· Altitude 196 m
· Coordonnées 16° 10′ 23″ S, 64° 12′ 08″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Bolivie Bolivie

Le Río Piraí est une rivière de Bolivie, appartenant au bassin amazonien, et qui déverse ses eaux dans le Río Yapacaní en rive droite, peu avant que celui-ci ne conflue avec le Río Grande bolivien (affluent majeur du Río Mamoré).

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours est de 457 kilomètres[3]. Né dans la Cordillère des Andes à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Santa Cruz de la Sierra, de la jonction de plusieurs petites rivières dont les principales sont le río Piojeras et le río Bermejo, il a une longueur totale de 457 km. Son cours passe par la ville de Santa Cruz de la Sierra qui est construite sur sa rive droite.

Le Piraí constitue dans la région de Santa Cruz une importante attraction touristique. En effet, durant l'été souvent torride, la population aime se baigner dans ses eaux rafraîchissantes. C'est une zone touristique où se rassemblent des personnes de tous âges. Il y a des terrains de sport, des plages, des guinguettes où l'on sert des boissons et toutes sortes de plats typiques de la région, au bout des avenues « Avenida Roca » et « Avenida Coronado », à quelques minutes de la place principale de la ville, place du « 24 de Septiembre » .

La superficie de son bassin est de 15 249 km2. Ce bassin en forme de croissant allongé, orienté sud-nord, s'intercale entre le bassin montagneux et bien arrosé du Río Yapacaní à l'ouest et le bassin de plaine beaucoup plus sec du Río Grande bolivien à l'est.

Le Río Piraí est très dangereux en période de crue.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]