Río Sucio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un cours d’eau image illustrant la Colombie
Cet article est une ébauche concernant un cours d’eau et la Colombie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

Río Sucio
Image illustrative de l'article Río Sucio
Caractéristiques
Longueur ?
Bassin ?
Bassin collecteur Río Atrato
Débit moyen ?
Cours
Confluence Río Atrato
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Colombie Colombie

Le río Sucio est une rivière de Colombie, et un affluent du Río Atrato.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le río Sucio prend sa source dans le nœud de Paramillo, au nord de la cordillère Occidentale, dans le département d'Antioquia. Il coule ensuite vers le nord-ouest avant de rejoindre le río Atrato[1], [2] au niveau de la municipalité de Riosucio (département de Chocó).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gaspard Théodore Mollien, Voyage dans la République de Colombia, en 1823, Bertrand, , 316 p. (lire en ligne), p. 197 « La première rivière d'une certaine grandeur qui se décharge dans l'Atrato se nomme río Sucio [...] Dans son état actuel (en 1823), elle n'est pas navigable à cause des arbres et des roches qui obstruent son cours. »
  2. Philippe Revelli, Colombie La paix à mains nues, Éditions de l'Atelier, , 121 p. (ISBN 2708235680, lire en ligne), p. 16 « [...] une carte de la commune de Riosucio. Le fleuve Atrato y enroule et déroule ses méandres, rejoint par une multitude d'affluents - río Salaquí, río Truandó, río Domingodó, río Jiguamiandó, río Sucio... ».