Prix de Lausanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandra Valavanis, une candidate primée en 2010.
Candidats faisant des exercices à la barre.

Le Prix de Lausanne est un concours international pour jeunes danseurs créé le 19 janvier 1973 à Lausanne, en Suisse. Il a lieu chaque année en janvier-février et est considéré comme le "meilleur concours de ballet du monde"[1].

La finale consistait à l'origine de l'interprétation de trois variations suivantes :

Depuis l'édition de 2006, la finale est composée de la manière suivante :

  • Une variation de danse classique
  • Une variation de danse contemporaine

Des bourses d'étude dans de prestigieuses écoles de ballet sont offertes aux finalistes. Des prix d'encouragement sous forme de stages ou d'une somme d'argent font également partie des prix attribués. Un « Prix d'excellence » est décerné occasionnellement pour récompenser les candidats ayant fait preuve de qualités exceptionnelles, celui-ci n'est d'ailleurs pas délivré toutes les années puisque la dernière attribution remonte à 2001.

Le concours se déroule au Palais de Beaulieu. Le Prix de Lausanne a servi de tremplin à plusieurs étoiles et solistes[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Prix de Lausanne a été fondé en 1973 par le Suisse Phillippe Braunschweig et sa femme Elvire. Philippe, bien que n'étant pas un danseur, s'est intéressé à la danse depuis son jeune âge, et sa femme Russe, danseuse, lui a développé son intérêt pour la danse. Les Braunschweig ont créé cette compétition après avoir remarqué le manque de soutien financier aux jeunes danseurs, particulièrement ceux qui viennent de petites écoles de danse et qui voudraient atteindre un niveau professionnel[3].

Il a commencé par approcher Rosella Hightower et Maurice Béjart, qui ont créé les règles de ce concours. Ce qui était auparavant un petit évènement est devenu aujourd'hui une institution internationale qui forme des candidats du monde entiers. Durant ces dernières années ce concours a eu un grand succès auprès de candidats asiatiques, ce qui a poussé le Prix de Lausanne à ouvrir un bureau au Japon. Les Braunschweig ont annoncé leur démission à la fin du Prix en 1996. En mars 1997, lors du 25e anniversaire du Prix, le secrétaire d'état Franz Blankart est élu comme comité exécutif, et Jan Nuyts comme comité artistique, après y avoir travaillé pendant plusieurs années. Charles Gebhard est chargé des finances et Patricia Leroy est à la tête de l'organisation. Les Braunschweig pouvaient toutefois être consultés et ont réussi à garder la mission originale de ce concours.

En juin 2014, Stéphane Lagonico est élu président de la Fondation en faveur de l'art chorégraphique, qui organise le Prix de Lausanne[4].

De 2012 à 2016, Amanda Bennett, directrice de la Ballettschule Theater Basel, est directrice artistique du Prix de Lausanne. Elle est remplacée en septembre 2016 par Shelly Power[5].

Entrée[modifier | modifier le code]

L'entrée est réservée aux jeunes danseurs âgés de 15 à 18 ans, qui n'ont pas encore eu d'expérience professionnelle dans le milieu de la danse[6]. Ce concours est ouvert à des candidats de toutes nationalités.

Les participants doivent fournir une vidéo de 15-20 minutes, où ils performent des exercices à la barre et au milieu. 80 candidats d'une trentaine de pays participent chaque année, avec l'espoir d'être sélectionnés pour la finale, réservée aux 20 meilleurs. En 2007 le Prix de Lausanne a fait partie d'un programme d'échange avec Youth America Grand Prix (en), ce qui permet aux danseurs de bénéficier de bourses, et grâce à un accord, les finalistes qui n'ont pas reçu de bourse dans un des concours peut participer dans l'autre sans devoir passer par les présélections. En combinant leurs capacités à offrir des bourses, ces deux concours créent des opportunités importantes auprès des danseurs dans le monde.

Quelques finalistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ghania Adamo, « Prix de Lausanne : A ce niveau, la danse n’est pas une promenade de santé », swissinfo.ch,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.prixdelausanne.org/v4/index.php/fr/comment-fonctionne-le-pdl.html
  3. (en) Jennifer Dunning, « Dance: Prix de Lausanne contest », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. http://www.prixdelausanne.org/v4/index.php/fr/conseil-et-comites.html
  5. « Nouvelle directrice nommée à la tête du Prix de Lausanne », RTS.ch,‎ (lire en ligne)
  6. « Le public cible du Prix de Lausanne, ce sont les jeunes de 15-18 ans », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  7. Diana Evans, « Carlos acosta. Une étoile cubaine au firmament », Courrier International,‎ (lire en ligne)
  8. « Danse classique - Le Prix de Lausanne récompense le Canadien Alex Wong », Le Devoir,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :