Prisonnier politique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un prisonnier politique est une personne emprisonnée pour des motifs politiques, c'est-à-dire pour s'être opposés par des actions (violentes ou non) au pouvoir en place (autoritaire ou moins) de leur pays (internationalement reconnu ou non) et qu'il ne faut pas confondre avec un prisonnier d'opinion, emprisonné non pour avoir agi, mais pour avoir simplement exprimé ses opinions ou convictions[réf. nécessaire]. Le motif politique est lui-même l'objet d'évaluations subjectives pour chaque situation.

Amnesty International, cependant, donne une définition différente, et considère que « La catégorie des prisonniers politiques comprend aussi bien celle des prisonniers d’opinion - les seuls prisonniers dont AI exige la relaxe immédiate et inconditionnelle - que celle des personnes qui ont recours à une violence criminelle pour des motifs politiques »[1] .

Exemples de personnalités parfois présentées comme prisonniers politiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]