Press club de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Press Club de France
Création Juin 1986
Siège Tour Sequana - 82 rue Henri Farman - 92130 Issy-les-Moulineaux
Langue Français
Président Nelson Monfort - France Télévisions (depuis juillet 2015)
Personnes clés Isabelle Bourdet - Directrice
Site web www.pressclub.fr

Le Press Club de France, créé en juin 1986, est aujourd’hui une véritable institution, un lieu qui est à la fois la « Maison des journalistes » et une plate-forme de services et de rencontres pour les communicants et les managers d’entreprises, les institutions, les ambassades et les collectivités locales.

Le Press Club de France s'installe en septembre 2017 dans le quartier des médias sur les quais d'Issy-les-Moulineaux.

Le Press Club de France décerne chaque année les Prix Press Club, Humour et Politique et les Prix Press Club du Tweet Politique. Le Grand Prix 2017 a été décerné au Président François HOLLANDE, pour l’ensemble de ses « Hollanderies » :«Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même, dans un dialogue singulier», «Heureusement que le Canard Enchainé est un hebdomadaire et pas un quotidien sinon imaginez où on en serait avec Fillon», « Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé !», « Je salue Christiane Taubira... Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien». Le Prix Spécial du Jury a été décerné à Nicolas HULOT, Ministre d'état, Ministre de la transition écologique et solidaire pour : «J’ai refusé d’être candidat car j’avais peur d’être au second tour». Le Prix du Jury a été décerné à Brigitte MACRON pour : «Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi». Le Prix de l’encouragement  a été décerné à Philippe POUTOU, NPA, pour : «Hollande est satisfait de son bilan ; c’est pour cela qu’il le dépose». Le Prix du Jeu de « Miot » (en hommage à Jean Miot, créateur du Prix) a été décerné à Yannick JADOT, Député européen EELV, réagissant aux images d'Emmanuel Macron devant la pyramide du Louvre : "C'était Toutânmacron !". Deux Prix des internautes ont été décernés ax-aequo à Jean-Yves Le DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères pour : «Je suis une tombe ; et quand on est une tombe on l’est à vie». Et à Jean-Christophe LAGARDE, président de l’UDI pour : «La moitié de nos électeurs sont passés chez Macron et je crois que l’autre est déjà en marche».

Objectif[modifier | modifier le code]

Le Press Club de France, depuis sa création en 1986, est au centre du monde de l'information et de la communication.

Le Press club de France compte une association de journalistes, le Club français de la presse, propose diverses services aux professionnels des médias et organisent des rencontres entre les journalistes et les dirigeants[1].

Revendiquant 735 membres et une centaine de débats et conférences de presse organisés chaque année, il se présente en 2010 comme le premier club européen dans le secteur de la presse et le deuxième au niveau mondial derrière le National Press Club[2].

Le Press Club propose à ses membres 40 débats par an dans le cadre desquels il décrypte l'actualité. La ligne éditoriale des débats : Médias, communication, réseaux sociaux, management, politique, géopolitique.

Le Press Club dispose de salles de conférence, d'un lounge espace de coworking (afp, wifi gratuit, kiosque, café) et d'un restaurant.

Historique[modifier | modifier le code]

Tout a commencé en 1981 : un premier Press Club de France a été créé et inauguré au restaurant l'Orée du Bois, porte Maillot, ou les journalistes disposaient d'un étage pour travailler et se détendre. Parmi les quatre fondateurs de ce club il y avait Jean-Claude Bourret, présentateur du 20h de TF1 le week-end. Plusieurs ministres du nouveau gouvernement Mauroy sont venus à cette inauguration...

Mais, fort mal géré par des non-professionnels, trois ans plus tard, le club de la Presse de Paris était en faillite.

Jean-Claude Bourret décida alors de faire appel au savoir faire de l'un des plus grands groupes mondiaux de l'hôtellerie : le groupe ACCOR. Les deux présidents de ce groupe ont donc décidé d'accompagner financièrement la création du nouveau Press-Club de France, en mettant à sa disposition des locaux avenue d'Iéna à Paris.

Jean-Claude Bourret demanda alors à son ami de TF1 Emmanuel de la Taille, d'en prendre la direction, pour une création ex-nihilo.

Le Press Club de France a été inauguré le jour de la mort de Coluche,le 19 juin 1986. Ainsi a commencé le Press club de France dirigé par Emmanuel de La Taille, alors journaliste à TF1 avec Jean-Claude Bourret, Paul Dubrule et Gérard Pélisson, coprésidents du groupe Accor et Christian Pellerin, Président de la SARI.

Le Press Club a créé en 1989 la Fédération Européenne des Press Clubs qui compte aujourd'hui 16 clubs membres et dont il assure le secrétariat général et en 2002 l'Association International des Press Clubs qui compte 41 clubs membres.

Présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Press club de France », sur journalisme.com (consulté le 21 septembre 2010)
  2. (fr) « Une nouvelle directrice au Press Club de France », sur jeanmarcmorandini.com,
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (fr) Press Club de France, « Historique », sur pressclub.fr (consulté le 21 septembre 2010)
  4. (fr) « Christian Malar, président du Press Club de France », sur Stratégies,

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]