Prasin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prasin un nom de couleur d'emploi rare désignant une nuance de vert clair[1].

En grec ancien πρασώδης (prasodis, de πρασών, prason, « poireau », ou πρασιον, prasion, « vert-de-gris ») est utilisé pour décrire entre autres une variété d'émeraude, ce qui n'a pas échappé à Rabelais qui invente un pourceau qui avait « les oreilles vertes comme une émeraude prasine[2] ».

Prasin et vert émeraude constituent donc des alternatives distinguées à vert poireau.

En héraldique, l'émail sinople, de couleur verte, a été aussi nommé prasine : « La Compagnie des soldats « Ordinis Augustei » […] portaient en leur escu blanc ou d'argent un Chat couleur de prasine, qui est de sinople ou, à mieux dire, de vert de mer[3]. »

Dans des nuanciers modernes, on trouve fil prasin[4], vert prasin n°12[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Annie Mollard-Desfour, Le Vert : dictionnaire des mots et expressions de couleur. XXe et XXIe siècles, CNRS éditions, coll. « Dictionnaires » (1re éd. 2012).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trésor de la langue française.
  2. Pantagruel, livre IV, ch. XLI.
  3. Pierre-Barthélemy Gheusi, Le Blason, Paris, (lire en ligne), p. 240, citant Pierre Palliot ; voir aussi « Sinople », sur blason-armoiries.org (consulté le 11 janvier 2015), « Glossaire », sur euraldic.com (consulté le 11 janvier 2015).
  4. « Fil à coudre prasin ».
  5. « Vitrifiable vert prasin ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]