Amande (couleur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amande (homonymie).

La couleur vert amande est un nom de couleur évoquant celle de la peau de l'amande, le fruit de l'amandier. Amande, isolé, peut aussi désigner la couleur blanchâtre de l'amande épluchée.

Le Répertoire de couleurs de la Société des chrysanthémistes indique vert amande comme un synonyme de vert pistache.

Dans les nuanciers commerciaux modernes, on trouve, en papier coloré 480 vert amande[1], et en fil à broder 2137 vert amande[2].

Mode[modifier | modifier le code]

La mode a produit des vêtements vert tendre depuis des époques reculées, mais la désignation « vert amande » ne semble remonter qu'à 1856 ; on peut sans doute l'attribuer à Mme Bernard-Jammès, couturière[3]. Il y a alors la couleur amande claire et la couleur amande foncée. Une certaine confusion est possible, puisqu'on trouve aussi la couleur « amande grillée », qui ne peut être qu'un brun beige ; et dans certains cas, il semble bien qu'« amande » soit un blanc cassé, comme l'amande épluchée. C'est sans doute pourquoi on précise souvent vert amande.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Dauthenay, Répertoire de couleurs pour aider à la détermination des couleurs des fleurs, des feuillages et des fruits : publié par la Société française des chrysanthémistes et René Oberthür ; avec la collaboration principale de Henri Dauthenay, et celle de MM. Julien Mouillefert, C. Harman Payne, Max Leichtlin, N. Severi et Miguel Cortès, vol. 2, Paris, Librairie horticole, (lire en ligne), p. 276 « Vert Pistache »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « nuancier mi-teintes », sur idec.free.fr.
  2. « Fil DMC Retors Mat 2137 Vert amande », sur mondial-patchwork.com.
  3. La Sylphide, 30 mars 1856 (« Modes de Longchamps », sur gallica.bnf.fr) ; aussi dans le Journal des coiffeurs du même mois.