Pozuelo de Alarcón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alarcon.
Pozuelo de Alarcón
Blason de Pozuelo de Alarcón
Héraldique
Drapeau de Pozuelo de Alarcón
Drapeau
Vue aérienne de l'Avenue de l'Europe.
Vue aérienne de l'Avenue de l'Europe.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Madrid Communauté de Madrid
Province Madrid Communauté de Madrid
Comarque Aire métropolitaine de Madrid
District judic. Madrid
Maire
Mandat
Gonzalo Aguado Aguirre (PP)
2007-2011
Code postal 28223, 28224
Démographie
Gentilé Pozuelero, Pozuelera
Population 83 844 hab. (2012)
Densité 1 941 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 26′ 10″ nord, 3° 48′ 50″ ouest
Altitude 690 m
Superficie 4 320 ha = 43,2 km2
Divers
Fondation 1208
Localisation
Image illustrative de l'article Pozuelo de Alarcón

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Pozuelo de Alarcón

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Pozuelo de Alarcón
Liens
Site web http://www.pozuelodealarcon.es/

Pozuelo de Alarcón est une ville espagnole de 80 000 habitants situé dans la banlieue de Madrid.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

À l'exception de la première législature municipale suite à l'instauration de l'actuel régime démocratique, où la mairie a été tenue par Juan Carlos García de la Rasilla, du parti disparu UCD, les maires ont été durant trois décennies des membres du Parti populaire :

Deux d'entre eux, Jesús Sepúlveda et Gonzalo Aguado, sont impliqués dans l'Affaire Gürtel, entraînant la démission de la majeure partie de l'équipe pour les mandats 2003-2007 et 2007-2011[1],[2]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sepúlveda, el alcalde de Pozuelo dimite por su relación con la trama corrupta del PP », El País,‎ (lire en ligne)
  2. « Gonzalo Aguado y otros concejales llamados a declarar por el caso Las Cárvavas », Diario de Pozuelo,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]