Portrait de Hans Tucher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Tucher
Albrecht Dürer 077.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
huile sur panneau de bois (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dimensions (H × L)
28 × 24 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Pendant
Felicitas Tucher (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collection
Schloss Weimar (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Schloss Weimar (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le Portrait de Hans Tucher est un tableau d'Albrecht Dürer conservé au musée du château de Weimar.

Description[modifier | modifier le code]

Cette huile sur panneau (28x24 cm), peinte par Dürer en 1499, fait partie d'un diptyque réalisé par l'artiste. L'autre tableau, qui lui fait pendant, représente Felicitas Tucher, l'épouse de Hans Tucher. Les deux œuvres sont conservées au château de Weimar.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis que Frédéric III de Saxe lui a commandé son portrait, Dürer est souvent sollicité par l'aristocratie de Nuremberg. C'est le cas de la famille Tucher von Simmelsdorf (en), une importante dynastie locale pour laquelle il réalise quatre portraits sous la forme de deux diptyques.

Le premier diptyque représente le fils aîné d'Anton Ier Tucher (1412-1476), Hans (1456-1536), et son épouse, née Felicitas Rieter (1466-1514). En haut du Portrait de Hans Tucher, sur la tenture de brocart rouge, une inscription indique l'âge du modèle : Hans Tucher 42 Ierig 1499. Quand le diptyque est fermé, les armoiries familiales apparaissent au premier plan, sur le verso du Portrait de Hans Tucher, dans un format identique[1].

Le second diptyque est consacré au cinquième fils d'Anton Ier Tucher, Nikolaus (1464-1521), et à l'épouse de celui-ci, née Elsbeth Pusch (1473-1517). Le Portrait d'Elsbeth Tucher se trouve à la Gemäldegalerie Alte Meister de Cassel. Celui de son mari a disparu.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Costantino Porcu (a cura di), Dürer, Rizzoli, Milano 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]