Portrait de l'artiste tenant un chardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portrait de l'artiste tenant un chardon
Albrecht-self.jpg
Artiste
Date
1493
Type
Technique
Parchemin marouflé sur toile
Dimensions (H × L)
56,5 × 44,5 cm
Série
Self-portraits by Albrecht Dürer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
No d’inventaire
RF 2382
Localisation
Musée du Louvre, Département des Peintures, Paris (France)

Le Portrait de l'artiste tenant un chardon est une œuvre du peintre Albrecht Dürer, peinte en 1493, conservée au musée du Louvre.

Description[modifier | modifier le code]

Le peintre âgé de 22 ans se représente tenant à la main un chardon, symbole de l'amour et de la fidélité conjugale à Strasbourg où Dürer séjourne en 1493. On croit que cette œuvre était un cadeau de noces pour Agnes Frey (qu'il épouse le ) ou encore une référence à la Passion du Christ, toujours en raison du chardon, mais également de la citation dans le haut du tableau : « Myj sach die gat/Als es oben schtat » (Mes affaires sont dans la main de Dieu).

L'œuvre est entrée au Louvre en 1922 après avoir appartenu à la collection de Nicolas de Valleroy dont les biens avaient été mis sous séquestre au lendemain du traité de Versailles du fait de l'option du propriétaire pour la nationalité allemande[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’autoportrait de Dürer au Louvre en 1922, par Marguerite Arnoux, Revue de l'Art, n° 171, p. 59-66.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Gabrielle Bartz et Eberhard König, Le Musée du Louvre, éditions Place des Victoires, Paris, 2005, (ISBN 3-8331-2089-4), p. 469.
  • Sabine de la Rochefoucauld, Coiffé, chamarré: Dürer au seuil de sa vie, in "Grande Galerie - Le journal du Louvre", été 2019, n° 48, p.106.