Pirkanmaa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pirkanmaa
Blason de Pirkanmaa Drapeau de Pirkanmaa
Pirkanmaa
Localisation de Pirkanmaa.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Type Région
Province Finlande-Occidentale
Capitale Tampere
Démographie
Population 515 612 hab. ([1])
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 14 613,12 km2

Le Pirkanmaa (suédois : Birkaland) est le nom d'une région du sud-ouest de la Finlande, appartenant à la province de Finlande occidentale. Elle a pour capitale Tampere[2].

La région occupe le deuxième rang des régions du pays pour la population[1], alors qu'elle est classée 11e pour la superficie[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette région est issue de la partie orientale de la province historique du Satakunta combinée aux franges occidentales du Häme.

Grâce à son développement économique Tampere est devenue la capitale de la région. Tampere a commencé à se développer en tant que plaque tournante du transport routier et du transport ferroviaire dans les années 1870. L'attraction de Tampere a été plus forte que celle de Pori et d'Hämeenlinna[2] 1900-luvun alussa Tampere oli lähes Turun ja Viipurin tasoinen keskus.

Une majorité d'habitants du Pirkanmaa habite à Tampere et ses communes limitrophes.
Vue aérienne du centre de Tampere
La papeterie de Tervasaari à Valkeakoski.
Mairie de Virrat.
École d'art et d'artisanat d'Ikaalinen.
Le lac Helvetinjärvi dans le parc national de Helvetinjärvi à Ruovesi.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les régions frontalières sont : au nord l'Ostrobotnie du Sud, à l'est la Finlande-Centrale, à l'ouest le Satakunta et au sud le Kanta-Häme (plus quelques kilomètres de frontière avec la Finlande du Sud-Ouest depuis le rattachement en 2005 de la municipalité de Punkalaidun).

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique de Pirkanmaa est la suivante[4]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
population 410 784 419 062 427 223 437 525 450 346 468 604 489 192 506 114

Parcs et réserves naturelles[modifier | modifier le code]

Parc national
Réserve naturelle
Municipalité Superficie
km²
Fondation
Parc national de Helvetinjärvi Ruovesi 49,8 1982
Häädetkeitaan luonnonpuisto Karvia/Parkano 5,60 1958
Parc national de Puurijärvi-Isosuo Huittinen/Kokemäki/Sastamala 27,0 1993
Parc national de Seitseminen Ikaalinen/Ylöjärvi 45,5 1982
Sinivuoren luonnonpuisto Orivesi 0,62 1956

Transport[modifier | modifier le code]

Transports routier[modifier | modifier le code]

Les routes nationales traversant le Pirkanmaa sont[5]:

Les routes principales de Pirkanmaa sont[5]:

Transport aérien[modifier | modifier le code]

Article connexe : Aéroport de Tampere-Pirkkala.

Transport lacustre[modifier | modifier le code]

Des croisières son organisées sur le Näsijärvi[6], sur le Pyhäjärvi ou le Keurusselkä[7],[8],[9]

Communes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Municipalités du Pirkanmaa.

Le Pirkanmaa compte vingt-deux municipalités dont onze ont le statut de ville.


No Nom Blason Statut Population[10] Superficie Densité Sous-région Fondé
1 Akaa
Akaa.vaakuna.svg
ville 16 615 314,38 56,66 Etelä-Pirkanmaa 2007
2 Hämeenkyrö
Hämeenkyrö.vaakuna.svg
commune 10 511 505,10 22,66 Tampere
3 Ikaalinen
Ikaalinen.vaakuna.svg
ville 7 005 843,35 9,34 Luoteis-Pirkanmaa 1641
4 Juupajoki
Juupajoki.vaakuna.svg
commune 1 881 274,95 7,28 Ylä-Pirkanmaa 1913
5 Kangasala
Kangasala.vaakuna.svg
ville 31 679 870,86 48,14 Tampere 1865
6 Kihniö
Kihniö.vaakuna.svg
commune 1 910 390,50 5,35 Luoteis-Pirkanmaa 1920
7 Lempäälä
Lempäälä.vaakuna.svg
commune 23 204 307,06 86,08 Tampere 1866
8 Mänttä-Vilppula
Vilppula.vaakuna.svg
ville 9 983 657,08 18,67 Ylä-Pirkanmaa 2009
9 Nokia
Nokia.vaakuna.svg
ville 33 527 347,82 116,3 Tampere 1922
10 Orivesi
Orivesi.vaakuna.svg
ville 9 224 960,09 11,54 Tampere 1865
11 Parkano
Parkano.vaakuna.svg
ville 6 473 909,67 7,59 Luoteis-Pirkanmaa 1867
12 Pirkkala
Pirkkala.vaakuna.svg
commune 19 363 103,97 237,82 Tampere 1237
13 Punkalaidun
Punkalaidun.vaakuna.svg
commune 2 900 364,02 8,03 Lounais-Pirkanmaa 1639
14 Pälkäne
Pälkäne.vaakuna.svg
commune 6 499 738,14 11,59 Tampere 1866
15 Ruovesi
Ruovesi.vaakuna.svg
commune 4 395 950,16 5,66 Ylä-Pirkanmaa 1565
16 Sastamala
Karkku.vaakuna.svg
ville 24 635 1 531,75 17,24 Lounais-Pirkanmaa 2009
17 Tampere
Tampere.vaakuna.svg
ville 235 487 689,59 448,59 Tampere 1779
18 Urjala
Urjala.vaakuna.svg
commune 4 793 505,38 10,08 Etelä-Pirkanmaa 1868
19 Valkeakoski
Valkeakoski.vaakuna.svg
ville 21 143 372,03 77,72 Etelä-Pirkanmaa 1923
20 Vesilahti
Vesilahti.vaakuna.svg
commune 4 396 353,94 14,6 Tampere 1869
21 Virrat
Virrat.vaakuna.svg
ville 6 741 1 299,08 5,8 Ylä-Pirkanmaa 1868
22 Ylöjärvi
Ylöjärvi.vaakuna.svg
ville 32 980 1 324,14 29,56 Tampere 1869


Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Changement de région[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Kirsti Arajärvi, Leif Ahrner, Kotiseutuni Pirkanmaa, Suomen maakuntajulkaisu, , 355 p. (ISBN 9519500545 et 9789519500546)
  • (fi) Kotiseutuni: Pirkanmaa, Suomen maakuntajulkaisu, , 491 p. (ISBN 951-95005-4-5)
  • (fi) Kalevi Rikkinen (ed.), Finlandia Otavan Iso maammekirja 3, Varsinais-Suomi, Satakunta, Ahvenanmaa, Helsinki, Kustannusosakeyhtiö Otava, (ISBN 951-1-07486-5)
  • (fi) Pentti Alhonen, Pentti Papunen, Seija Sarkki-Isomaa, Ikaalisten entisen emäpitäjän historia I, DIGI - Yleisten kirjastojen digitoimaa aineistoa, (ISBN 951-97559-0-X, lire en ligne)
  • (fi) Viljo Rasila, Pirkanmaan synty, Tampere, tutkimuksia ja kuvauksia VIII, Tampere, Tampereen historiallinen seura, .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) « Väestörakenteen ennakkotiedot muuttujina Kuukausi, Alue, Sukupuoli, Ikä ja Tiedot », Tilastokeskus, (consulté le 26 juin 2019)
  2. a et b (Arajärvi 1976, p. 41)
  3. (fi) « Suomen pinta-ala kunnittain 1.1.2017 », Maanmittauslaitos, (consulté le 26 juin 2019)
  4. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980–2016 », Tilastokeskus, (consulté le 26 juin 2019)
  5. a et b (fi) « Kyläteistä valtaväyliin », Matti Grönroos (consulté le 26 juin 2019)
  6. par exemple de Tampere à Virrat
  7. ligne MänttäKeuruu
  8. (fi) « Risteilyt », Tampere Convention Bureau, (consulté le 26 juin 2019)
  9. (fi) « Keurusselän risteilyt », Suomen Saaristokuljetus Oy, (consulté le 26 juin 2019)
  10. (fi) « Ennakkoväkiluku sukupuolen mukaan alueittain 2018 », Tilastokeskus, (consulté le 26 juin 2019)
  11. fusionné au 1er janvier 2011 avec Kangasala
  12. fusionné au 1er janvier 2009 avec Ylöjärvi
  13. fusionné au 1er janvier 2011 avec Akaa
  14. fusionné au 1er janvier 2007 avec Pälkäne
  15. fusionné au 1er janvier 2007 en partie avec Orivesi et en partie avec Jämsä (Finlande-Centrale)
  16. fusionné avec Äetsä et Vammala au 1er janvier 2009 pour former Sastamala
  17. fusionné au 1er janvier 2009 avec Vilppula pour former Mänttä-Vilppula
  18. fusionné au 1er janvier 2007 avec Vammala
  19. fusionné avec Viiala au 1er janvier 2007 pour former Akaa
  20. fusionné avec Mouhijärvi et Äetsä au 1er janvier 2009 pour former Sastamala
  21. fusionné avec Toijala au 1er janvier 2007 pour former Akaa
  22. fusionné au 1er janvier 2007 avec Ylöjärvi
  23. fusionné au 1er janvier 2009 avec Mänttä pour former Mänttä-Vilppula
  24. fusionné avec Mouhijärvi et Vammala au 1er janvier 2009 pour former Sastamala
  25. (fi) « Kuhmoinen sai luvan siirtyä Keski-Suomesta Pirkanmaalle – muiden siirtohalut tyrmättiin », Yle,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]