Keurusselkä

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac Keurusselkä
Image illustrative de l'article Keurusselkä
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Géographie
Coordonnées 62° 09′ 37″ nord, 24° 40′ 31″ est
Superficie 117,30 km2
Altitude 105 4 m
Profondeur 40 m

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Lac Keurusselkä

Keurusselkä est un lac de Finlande-Centrale entre les municipalités de Keuruu au nord et Mänttä au sud. Il couvre une superficie de 117,3 km2. Sa profondeur moyenne est de 6,4 m et sa profondeur maximale est de 40 m. Sa surface se trouve à 105,4 m au-dessus du niveau de la mer. Le lac a 27 km de long et fait partie du réseau hydrographique Kokemäenjoki[1],[2],[3]. Le Keurusselkä gagne un peu de renommée internationale en 2004 quand une paire de géologues amateurs y ont découvert un ancien impact de cratère sous la côte ouest du lac[4].

Problème environnementaux[modifier | modifier le code]

En 1986, la région du Keurusselkä est anormalement contaminée (70 kBq/m²) par du Césium radioactif, 137Cs provenant de la Catastrophe nucléaire de Tchernobyl[2]. En 2003, plusieurs poissons près de Mänttä ont encore un taux de césium plus élevé que près de la Centrale nucléaire d'Olkiluoto et de Loviisa, qui abritent les centrales nucléaires de Finlande. Cette anomalie est due à la différence d'absorption de césium entre l'eau douce et l'eau saumâtre ou salée[2]. Cependant, la concentration est trop basse pour que la consommation de poissons soit dangereuse pour la santé.

En plus de la radioactivité, la qualité de l'eau du lac est réduite par l'acide humique et les eaux d'égouts. À l'exception de ses derniers, l'eau est de bonne qualité et la partie centrale est de qualité presque parfaite[2]. Le lac est considéré bon pour la pêche et les populations de Esox lucius et de Perca fluviatilis sont grandes[5].

Impact de météorite[modifier | modifier le code]

Le Keurusselkä couvre un ancien cratère de météorite[6] qui fut découvert par des géologues amateurs en 2003[4]. Des shatter cones, formations rocheuses formée spécialement dans les impacts météoritiques, ont été trouvés dans une aire de 11,5 km, mais il est possible que le lieu contenant des shatter cones ne soit que le lieu central du cratère. De faibles traces fondés sur des élévations digitales suggèrent un anneau circulaire de 10 à 30 km de diamètre. Ceci ferait du Keurusselkä le plus large impact météoritique connu de Finlande, surpassant celui du Lappajärvi[3]. En plus de ses shatter cones, des études microscopiques de brèches montrent des éléments d'impacts métaphormistes dans les grains de quartz, qui se forment quand la roche est soumise à un choc dû à la pression entre 7 à 35 GPa[4].

La datation argon-argon d'une Pseudotachylite du cône principal de l'impact du Keurusselkä date du Mésoprotérozoïque de 1,14-1,15 Ga (milliard d'années) pour l'impact[7], ce qui en fait le plus vieil impact connu d'Europe. L'âge de la roche mère (granite) locale de Finlande-Centrale est 1,88 Ga (Paléoprotérozoïque)[3]. Depuis l'impact, 7 à 8 km de roches ont été arasées par l'érosion, ne laissant aucune trace de dépression (en contraste de Iso-Naakkima, Lumparn)[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) www.environment.fi, « Finnish lakes larger than 40 square kilometers », Finnish Environmental Institute, (consulté le 7 mai 2011)
  2. a, b, c et d Ilus H, Klemola S, Vartti V-P, Mattila J, Ikäheimonen TK, « 137Cs in aquatic organisms in the southern Lake Keurusselkä (Finland) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF], (consulté le 7 mai 2011)
  3. a, b et c Pesonen L, Hietala S,Poutanen M, Moilanen J, Lehtinen M, Ruotsalainen H, « The Keurusselkä Meteorite Impact Structure, Central Finland: Geophysical Data »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF], (consulté le 7 mai 2011)
  4. a, b et c Hietala S, Moilanen J, « Keurusselkä - A New Impact Structure in Central Finland », Lunar and Planetary Science XXXV,‎ , p. 1619 (lire en ligne [PDF])
  5. « Fishing ground of Keuruu », Kalapaikka.net (consulté le 8 mai 2006)
  6. « Keurusselkä » (consulté le 17 août 2009)
  7. M. Schmieder, F. Jourdan, S. Hietala, J. Moilanen, T. Öhman, E. Buchner, « A HIGH-PRECISION LATE MESOPROTEROZOIC 40Ar/39Ar AGE FOR THE KEURUSSELKÄ IMPACT STRUCTURE (FINLAND). », 40th Lunar and Planetary Science Conference,‎ , p. 1028 (lire en ligne [PDF])
  8. Jarmo Moilanen, « Impact Structures of the World -KARIKKOSELKÄ » (consulté le 7 mai 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]