Rauma (Finlande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rauma.
Rauma
Héraldique
Héraldique
L'Ancienne mairie de Rauma sur la place principale de la vieille ville
L'Ancienne mairie de Rauma sur la place principale de la vieille ville
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Satakunta
Langue(s) parlée(s) Finnois
Démographie
Population 39 954 hab.[1] (2015)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 07′ 38″ nord, 21° 30′ 41″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 30 m
Superficie 111 012 ha = 1 110,12 km2 [2]
· dont terre 1 096,27 km2 (98,75 %)
· dont eau 13,85 km2 (1,25 %)
Rang superficie (102e / 336)
Rang population (27e / 336)
Histoire
Province historique Satakunta
Province Finlande occidentale
Fondation 1442
Droits de Cité depuis 1442
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Rauma

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Rauma

Rauma (Raumo, en suédois) est une ville située au sud de la province de Satakunta, sur la rive orientale de la mer de Botnie. Positionnée à 94 kilomètres au nord de Turku et à 50 kilomètres au sud de Pori, la ville a su tirer parti de sa situation centrale dans les échanges avec l'occupant suédois entre le Moyen Âge et le début du XIXe siècle, grâce notamment à son port, théâtre d'un commerce florissant.

Le territoire administratif de Rauma compte environ 40 000 habitants pour un bassin de population de 70 000 âmes en comptant les communes voisines d'Eurajoki, Köyliö et Säkylä.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIVe siècle, avant d'être déclarée ville, Rauma disposait d'un monastère franciscain et une église catholique : l'église de la Sainte-Croix.

Rauma a obtenu le statut de ville le , alors sous tutorat suédois. Rauma est ainsi la troisième plus ancienne ville de Finlande (la quatrième si l'on compte Vyborg, désormais en Russie). La ville est reconnue dans la Scandinavie pour sa dentelle noire de haute qualité(dont la fabrication commença au XVIIIe siècle) et sa vieille ville : Vanha Rauma, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco pour son architecture en bois et ses ruelles sinueuses donnant sur des ateliers artisanaux.

En 1550, on ordonna à la population de la ville de déménager vers Helsinki, capitale nouvellement crée, mais cette mesure échoua en partie à cause de l'éloignement des deux villes mais surtout à cause des rapports privilégiés qu'entretenaient les habitants de la ville grâce au commerce avec la Suède, contrairement à ceux d'Helsinki.

Pratiquement toute la ville de Rauma fut dévastée par les flammes lors des incendies de 1640 et de 1682, la plupart des constructions étant en bois. La vieille ville par exemple, en comportait plus de 600 de style néo-renaissance, résultat du métissage et de la prospérité que les navigateurs avaient apportés de leurs voyages, désormais perdus.

Dans les années 1890, la commune obtint de la royauté la création d'un collège de professeurs, qui sera plus tard annexé par l'Université de Turku.

Après la Seconde Guerre mondiale, Rauma se développa en une cité industrielle moderne. Les principaux secteurs étant la construction navale, la fabrication de papier et de pâte à papier, et l'industrie métallurgique. Rauma est aussi le cinquième plus grand port de Finlande avec presque six millions de tonnes en transit tous les ans.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rauma et la municipalité environnante du Rauman Maalaiskunta (municipalité rurale de Rauma) ont été fusionnées en 1993. Les communes de Kodisjoki et Lappi ont également fusionné avec Rauma respectivement en 2007 et 2009.

Vue panoramique en journée
Vue panoramique au crépuscule

Climat[modifier | modifier le code]

Rauma bénéficie d'un climat de zone boréale méridionale. La température moyenne annuelle est de 5°C. Février est généralement le mois le plus froid (-5 °C) et juillet, le plus chaud (15,5 à 16,5 °C). Les précipitations annuelles sont d'environ 600 mm à Rauma.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique de Rauma est la suivante [3],[1] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
population 42 973 43 564 42 410} 42 089 41 001 40 381 39 715 39 954

Vie maritime[modifier | modifier le code]

Une place forte du commerce finlandais[modifier | modifier le code]

Port de Rauma

La ville est devenue, au cours des siècles d'influences étrangères, l'un des ports les plus importants de Finlande.

En 1897, Rauma avait la plus grande flotte de voiliers de Finlande avec un total de 57 vaisseaux. Les marchandises étaient principalement exportés vers l'Allemagne, Stockholm et les pays baltes, obéissant aux règles de la Ligue Hanséatique.

Malheureusement, son influence maritime déclina au tournant du XXe siècle et la dernière goélette à voile, le "Uljas" (le "Brave"), fut coulé en 1950 à 40 mètres de profondeur et non loin de l'entrée du port, au cours d'une cérémonie festive.

Le Musée maritime de Rauma (fi) retrace l'histoire de cette place forte du commerce finlandais.

Archipel côtier de Rauma[modifier | modifier le code]

L'archipel de Rauma est une zone touristique bien connue dans le pays et, durant l'été, une destination touristique de choix pour les petites embarcations privées. On peut y trouver l'ancien fort d'artillerie côtière de Kuuskajaskari, l'ancienne île de vacances Reksaari mais aussi le phare de Kylmäpihlaja

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Dialecte local[modifier | modifier le code]

Rauma a son propre dialecte nommé en:Rauma dialect – un dérivé du finnois – qui est plus ou moins sérieusement présenté comme une véritable langue. Ce dialecte comprend des mots de suédois et d'anglais, dû à son héritage maritime passé et tend à disparaître progressivement aujourd'hui au profit du finnois dans la vie de tous les jours, mais reste assez activement étudié (principalement par Frans Hjalmar Nortamo) et pratiqué comme un loisir. Par ailleurs la mairie a décidé de transcrire tous ses documents administratifs dans ce dialecte afin de le préserver de l'oubli. La ville est le centre de différentes manifestations culturelles :

Événements culturels[modifier | modifier le code]

  • Blue Sea Film Festival [4] : un festival annuel de cinéma se déroulant sur un week-end à la fin du mois d'août. Les films, courts-métrages et documentaires divers présentés sont aussi bien finlandais qu'étrangers, les thèmes abordés sont très divers. Le festival, qui accueille des professionnels et des amateurs et récompense certains courts-métrages, est bien connu dans les pays nordiques.
  • Raumanmeren Juhannus [5] : (Midsummer rock festival de Rauma) le plus grand festival de musique pop / rock / électro de Finlande. Il se déroule pendant le week-end de la Saint-Jean, fin juin, sur la plage au bord de la mer Baltique, à proximité du camping municipal. Il réunit aussi bien des groupes internationaux très connus que des artistes finlandais à la mode.
  • Pitsiviikko[6] : une semaine de célébrations culturelles diverses (expositions, ateliers) consacrée à la dentelle au fuseau, dont la tradition est très implantée dans la ville de Rauma. Le vendredi de cette semaine de la dentelle donne lieu à une sorte de carnaval où la dentelle noire est à l'honneur, portée en gants, robes, voiles par les femmes et en pochette par les hommes. Depuis quelques années, les habitants du Vieux Rauma organisent pendant cette semaine une opération "portes ouvertes" dans les magnifiques cours intérieures de ces charmantes petites maisons en bois dont certaines ont près de 200 ans. La tradition des cours intérieures cachées à l'abri de hauts portails en bois date de la création de la ville, alors que les loups étaient encore présents en nombre dans toute l'Europe. Les maisons étaient construites en forme de L ou de U avec au centre donc, la cour fermée par un haut portail peint aux couleurs de la maison et sculpté de manière plus ou moins sophistiquée (chaque portail est unique). Les habitants du Vieux Rauma et leurs animaux (il y avait des étables, des écuries, des poulaillers dans les bâtiments annexes situés sur les propriétés) étaient dès lors en sécurité.
Cette statue située dans la vieille ville rend hommage aux dentellières (dentelle au fuseau), qui ont fait la renommée de Rauma.

Industries[modifier | modifier le code]

Les principaux secteurs industriels de Rauma sont : la construction navale, la fabrication de papier et de pâte à papier par l'entreprise UPM, et l'industrie métallurgique. La Centrale nucléaire d'Olkiluoto située sur le territoire de la municipalité voisine d'Eurajoki est l'un des plus importants employeurs de la région. Un réacteur de type EPR est actuellement en construction par le consortium AREVA-Siemens, on peut noter la présence d'un certain nombre d'expatriés, dont certains d'origine française, venus travailler sur le chantier d'Olkiluoto.

Transports[modifier | modifier le code]

Rauma est traversée par la route nationale 12 et la route nationale 8.


Sports[modifier | modifier le code]

Le Rauman Lukko - dont le nom est tiré d'un jeu de mots tirés des meutes de loups (Susilauma) régulièrement présents dans les environs ainsi que de la serrure (Lukita) signifiant son impassibilité - est un club professionnel de hockey sur glace fondé en 1936 et réputé pour la qualité de son centre de formation. Le club évolue en SM-Liiga, et joue ses matchs au Kivikylän Areena.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä », Väestörekisterikeskus, (consulté le 29 mai 2015)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Tilastokeskus, (consulté le 4 février 2014) (au périmètre du 1 janvier 2013)
  4. Site officiel
  5. Sur un site de tourisme finlandais
  6. (fi) « La semaine de la dentelle », Ville de Rauma (consulté le 14 mai 2014)


Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]