Pierre Vaneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Vaneau
Naissance
Décès
Activité

Pierre Vaneau, né à Montpellier le et mort au Puy le , est un sculpteur sur bois français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chaire à prêcher en noyer, Cathédrale du Puy

Il s'établit d'abord à Monistrol-sur-Loire appelé par Armand de Béthune évêque du Puy, puis au Puy-en-Velay. Ses œuvres les plus monumentales sont visibles à la cathédrale du Puy avec le grand orgue, la chaire à prêcher et l'Assomption de la Vierge, ainsi qu'à la collégiale Saint-Julien de Brioude (chapelle de la Croix).

Armand de Béthune lui commanda un monument à la gloire de Jean III Sobieski, roi de Pologne, dont les plus beaux éléments sont conservés au musée du cloître de la cathédrale du Puy et au musée Crozatier (par dépôt du Louvre).

Œuvres réalisées[modifier | modifier le code]

Rétrospectives[modifier | modifier le code]

  • 1980, Exposition au Puy-en-Velay : La sculpture française au XVIIe siècle : Pierre Vaneau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monument de saint Maurice, en noyer. Probablement exécuté pour l'église Saint-Maurice- du-Refuge au Puy, sur l'ordre de Mgr de Béthune, évêque du Puy, protecteur de Pierre Vaneau. La plupart des éléments figurés sont inspirés de gravures.
  2. Céline Demars, « Un terme intègre la galerie des œuvres du Velay du musée Crozatier, au Puy », L'Éveil de la Haute-Loire,‎ (lire en ligne) : « le visage représenté n’est pas celui d’une cariatide. C’est celui d’un homme. Sa tête est couverte d’un voile et l’une de ses mains est posée sur sa poitrine. Cet élément de boiserie en chêne a été acheté auprès d’une galerie parisienne. Une encoche au dos laisse penser que sa forme épousait une pierre taillée « peut-être pour décorer le jambage d’une cheminée », s’avance la conservatrice Maud Leyoudec. Il est probable que ce terme allait de pair avec un second. »
  3. description du bas-relief Bataille de Vienne in Marius Vachon, La vie et l'œuvre de Pierre Vaneau, sculpteur franc̜ais du XVIIe siècle : et le monument de Jean Sobieski, Paris, Charavay Frères, (lire en ligne)
  4. « Les 2 reliefs vus au Puy chez Lauriol en 1840 ont été acquis par la collection Branicki à Montrésor » in Geneviève Bresc-Bautier, « Le musée imaginaire de Pierre Vaneau, sculpteur du Puy (1653-1694) », Revue de l'Art, no 87,‎ , p. 59-83 (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]