Pierre Souvestre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Souvestre.
Pierre Souvestre
Nom de naissance Pierre Wilhelm Daniel Souvestre
Naissance
Plomelin, Finistère, Drapeau de la France France
Décès (à 39 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture française
Genres

Œuvres principales

Pierre Souvestre, né le au château de Keraval en Plomelin (Finistère), mort le dans le 18e arrondissement de Paris[1] (il fut inhumé à Plomelin[2]), est un avocat, journaliste et écrivain français, connu pour avoir créé, avec Marcel Allain, Fantômas, le génie du mal par excellence, en 1911. Il est par ailleurs un des premiers historiographes de l'automobile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un préfet de Bretagne qui démissionne de son poste pour s'installer à Paris, il est élève au lycée Janson-de-Sailly et fait des études de droit. Il devient avocat, puis journaliste. Également homme d'affaires, il s'intéresse à l'automobile et est propriétaire d'un garage à Liverpool à partir de 1898, puis d'un second à Paris dès 1905. « Délégué de l'Automobile Club de France, il organise des courses, collabore au journal L'Auto, et écrit des livres techniques, dont un Dictionnaire français-anglais de l'automobile (1910) »[3]. Il est par ailleurs l'auteur en 1907 du livre de référence de l'A.C.F. Histoire de l'automobile, éd. H. Dunod et E. Pinat (ASIN B001BPBE58) [lire en ligne].

Il recueille Marcel Allain lorsque ce dernier est chassé de son foyer par son père. Les deux amis amorcent une collaboration littéraire et, à partir de 1911, commencent ensemble la publication des aventures de Fantômas. Les deux compères signent également de concert la série d'espionnage Naz-en-l'air.

Il meurt d'une congestion pulmonaire à l'âge de 39 ans.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sa compagne Henriette Kistler épouse Marcel Allain le 27 septembre 1926. Elle meurt en 1956.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Fantômas[modifier | modifier le code]

  • Fantômas, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Adapté au cinéma
  • Juve contre Fantômas, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Adapté au cinéma
  • Le Mort qui tue, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas se venge en 1932.
    Adapté au cinéma.
  • L'Agent secret, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Une ruse de Fantômas en 1932.
  • Un Roi prisonnier de Fantômas, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain.
  • Le Policier apache, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Policier… Fantômas en 1932.
    Adapté au cinéma sous le titre Fantômas contre Fantômas.
  • Le Pendu de Londres, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Aux mains de Fantômas en 1932.
  • La Fille de Fantômas, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain.
  • Le Fiacre de nuit, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Fiacre de Fantômas en 1932.
  • La Main coupée, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas à Monaco en 1932.
  • L'Arrestation, Fayard, 1911, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient L'Arrestation de Fantômas en 1933.
  • Le Magistrat, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Juge Fantômas en 1933.
    Adapté au cinéma sous le titre Le Faux Magistrat.
  • La Livrée du crime, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient La Livrée de Fantômas en 1933.
  • La Mort de Juve, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas tue Juve en 1933.
  • L'Évadée de Saint-Lazare, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas, roi du crime en 1933.
  • La Disparition de Fandor, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fandor contre Fantômas en 1933.
  • Le Mariage de Fantômas, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain.
  • L'Assassin de Lady Beltham, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Les Amours de Fantômas en 1933.
  • La Guêpe rouge, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Un défi de Fantômas en 1933.
  • Les Souliers du mort, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas rôde en 1933.
  • Le Train perdu, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Train de Fantômas en 1933.
  • Les Amours d'un prince, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas s'amuse en 1933.
  • Le Bouquet tragique, Fayard, 1912, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Bouquet de Fantômas en 1934.
  • Le Jockey masqué, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas, roi du turf ! en 1934.
  • Le Cercueil vide, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Cercueil de Fantômas en 1934.
  • Le Faiseur de reines, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas contre l'amour en 1934.
  • Le Cadavre géant, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Spectre de Fantômas en 1934.
  • Le Voleur d'or, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Prisonnier de Fantômas en 1934.
  • La Série rouge, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas s'évade en 1934.
  • L'Hôtel du crime, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas accuse en 1934.
  • La Cravate de chanvre, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Le Domestique de Fantômas en 1934.
  • La Fin de Fantômas, Fayard, 1913, nouvelle
    Coécrit avec Marcel Allain. Devient Fantômas est-il mort ? en 1934.

Série Naz-en-l'air[modifier | modifier le code]

Écrit avec Marcel Allain
  • Naz-en-l'air (1912)
  • Le Secret de Naz-en-l'air (1912)
  • L'Ongle cassé (1912)
  • Les Tueuses d'hommes (1912)
  • Le Mystérieux Clubman (1913)
  • Le Roi des flics (1913)
  • Évadé de bagne (1913)
  • Espions de l'air (1913)
  • Crimes d'empereur (1913)
  • Haine de bandit (1913)
  • L'Échéance fatale (1913)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • En badinant (1894)

Contes[modifier | modifier le code]

  • Pêle-mêle (1894)
  • Les Malheurs de madame Rambuad (1896)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Gigolo, drame en cinq actes, Paris, Schaub-Barbré (1913), avec Marcel Allain
  • Naz-en-l'air, drame en cinq actes, Paris, Schaub-Barbré (1913), avec Marcel Allain

Autre publications[modifier | modifier le code]

  • Silhouettes sportives (1903)
  • Histoire de l'automobile (1907) [lire en ligne]
  • L'auto, comment s'en servir, son entretien (1908)
  • Dictionnaire français-anglais de l'automobile (1910)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.