Pierre Gusman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Gusman
Gusman Varadi.jpg
Portrait gravé par Albert Váradi en 1924.
Naissance
Décès
Nom de naissance
Pierre Gusmand
Nationalité
Activité
Formation
Influencé par
Adolphe Gusman, Gustave Doré
Père
Adolphe Gusman (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Œuvres principales
L’Illustration du livre français des origines à nos jours

Pierre Gustave Adolphe Gusmand dit « Pierre Gusman », né le à Paris 5e et mort le [1] à Grosrouvre, est un historien d'art, graveur et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Adolphe Gusman (1821-1905) et de Marie Émilie Cleftie, collaborateur de Gustave Doré et d’Eugène Cormer, Pierre Gusman fut à la fois historien de l'Antiquité romaine et des techniques de gravure sur bois, mais aussi artiste et illustrateur lui-même.

Issu des Beaux-arts, il exposa la première fois en 1885 et bénéficia de différentes bourses qui lui permirent entre 1894 et 1902 de voyager en Italie. Il fait ensuite partie de l'« école de Rambouillet » fondée en 1905 par une communauté d'artistes[2].

En 1911, il fonde la Société de la gravure sur bois originale (SGBO) dont le siège est à son domicile parisien, 22, boulevard Edgar-Quinet.

Auteur de nombreux essais sur les arts décoratifs sous la Rome antique et sur les graveurs, il contribua à des périodiques comme Nouvel Imagier, Le Livre et l’estampe, et fut directeur de la collection « Documents d’art » pour l'éditeur parisien Albert Morancé. De 1922 à 1931, il dirigea, chez ce même éditeur, la revue Byblis, miroir des arts du livre et de l’estampe.

Ses recherches sur les origines de la gravure sur bois lui permirent de découvrir que l'Arménie était le berceau de la technique du bois de bout, ce que confirmèrent des études ultérieures[3].

Pierre Gusman est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1925[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Pompéi, la ville, les mœurs, les arts, 1899
  • Venise, 1902
  • Les Portraitistes-graveurs du règne de Louis XIV, 1903
  • La Ville impériale de Tibur, 1904
  • Une ville antique sous les cendres. Pompéi, 1906
  • La Villa d’Hadrien près de Tivoli, guide et description, suivi d’un catalogue des œuvres d’art..., 1908
  • L’Art décoratif de Rome de la fin de la République au IVe siècle, 1909-1914, 3 vol.
  • La Gravure sur bois et d’épargne sur métal du XIVe au XXe siècle, 1916
  • La Gravure sur bois, 1917
  • La Gravure française au XVIIIe siècle avec une suite de 44 estampes, 1921
  • La Décoration murale à Pompéi 1924
  • La gravure sur bois en France au XIXe siècle, 1929
  • L’Art de la gravure. Gravure sur bois et taille d’épargne. Histoire et Technique, 1933
  • La Rome antique, 1934
  • Rome. La Rome du Moyen Âge et de la Renaissance, la Rome moderne, 1934
  • Rome. La Cité du Vatican. Rome italienne et contemporaine, 1935
  • Elskée au jardin de Vénus, 1936
  • L’Illustration du livre français des origines à nos jours, 1945

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Et non 1942 comme l'indique certaines sources.
  2. Source d'autorité BnF, en ligne.
  3. (en) Arthur Mayger Hind, An history of engraving and etching from the 15th century to the year 1914, Londres, 1923 (rev. 1963).
  4. « Gusmand, Pierre » dans Archives nationales de France, base Léonore cote 19800035/548/62678.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]