Pierre André (homme politique, 1947)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre André.
image illustrant un homme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierre André
Fonctions
Sénateur de l'Aisne
Successeur Pascale Gruny
Président de la Communauté d'agglomération de Saint-Quentin
Maire de Saint-Quentin
Prédécesseur Daniel Le Meur
Successeur Xavier Bertrand
Biographie
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Buire (Aisne)
Nationalité Française
Parti politique RPR (1998-2002)
UMP (depuis 2002)
Profession Directeur général de CCI

Pierre André, né le à Buire (Aisne), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en droit et ancien élève de l'Institut d'études politiques de Paris[1], ancien directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie de l'Aisne, il a été élu sénateur de l'Aisne le 27 septembre 1998[2], puis réélu le 21 septembre 2008 au premier tour[3]. Il est membre de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire. Il ne se représente pas à l'élection sénatoriale en 2014.

Lors du congrès de l'UMP d'automne 2012, il soutient la motion « Le gaullisme, une voie d'avenir pour la France ».

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

En cours
Anciens

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre André au scanner, par LEXPRESS.fr, publié le 15/12/2005
  2. Élections sénatoriales de 1998 - Résultats dans l'Aisne, sur le site du Sénat
  3. Élections sénatoriales de 2008 - Résultats dans l'Aisne, sur le site du Sénat
  4. « Pierre André démissionne », sur le site du Courrier picard

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]