Philippe Maxence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (avril 2017).
Motif : existe-t-il des recensions de ses ouvrages (a minima pour deux d'entre eux) dans la presse nationale ?
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maxence.
Philippe Maxence
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Philippe Maxence est le pseudonyme d'un journaliste, essayiste et écrivain français né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Maxence (pseudonyme), né le [1], est notamment l'auteur de la première biographie française complète consacrée à Robert Baden-Powell (2003), fondateur du scoutisme. Passionné de littérature anglaise, il a écrit des dizaines d'articles sur le sujet et un livre sur Gilbert Keith Chesterton, Pour le réenchantement du monde, une introduction à Chesterton (2004).

Il est depuis 2001 rédacteur en chef du bimensuel catholique L'Homme nouveau[2].

Il est le Président-fondateur de l'Association des amis de Chesterton.

Il collabore au Figaro-Magazine, au Figaro hors-série, au Figaro-Histoire, à Famille Chrétienne, au Spectacle du monde, à La Nef, à Monde & Vie, à The Chesterton Review (édition française) et à The Distributist Review.

De 2013 à 2016, il présente un « libre journal » sur Radio Courtoisie tous les quatre mardis.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Chapitres[modifier | modifier le code]

  • « Gallicanisme et ultramontanisme », dans Le patriotisme est-il un péché ?, Suresnes, Contretemps, (ISBN 978-2-9169-5116-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. Biographie sur le site de La Nef

Liens externes[modifier | modifier le code]