Philipp Hosiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philipp Hosiner
Image illustrative de l’article Philipp Hosiner
Philipp Hosiner en juillet 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne 1. FC Union Berlin
Numéro 16
Biographie
Nationalité Drapeau : Autriche Autrichien
Naissance (30 ans)
Lieu Eisenstadt (Autriche)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2005-2006Drapeau : Autriche SV Mattersburg
2006-2008Drapeau : Allemagne TSV Munich 1860
Parcours amateur
Saisons Club
2008-2009Drapeau : Allemagne TSV Munich 1860 B031 (12)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009-2010Drapeau : Allemagne SV Sandhausen020 0(1)
2010-2011Drapeau : Autriche First Vienna038 (16)
2011-2012Drapeau : Autriche Admira Wacker046 (23)
2012-2014Drapeau : Autriche Austria Vienne081 (47)
2014-2016Drapeau : France Stade rennais013 0(1)
2015-2016 Drapeau : Allemagne FC Cologne015 0(1)
2016- Drapeau : Allemagne Union Berlin047 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
Drapeau : Autriche Autriche -17 ans003 0(0)
Drapeau : Autriche Autriche -19 ans003 0(0)
2011-Drapeau : Autriche Autriche005 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 juin 2018

Philipp Hosiner, né le à Eisenstadt, est un footballeur autrichien. Meilleur buteur du championnat d'Autriche 2012-2013 sous les couleurs de l'Austria Vienne, il évolue actuellement au FC Union Berlin au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Lors de ses premières années de formation, Philipp Hosiner est amené à évoluer dans différents clubs du Burgenland, sa province natale à la frontière hongroise. À 16 ans, il décide de partir du SV Mattersburg dans lequel il évoluait alors pour se diriger vers l'Allemagne, et poursuivre sa formation de footballeur dans les équipes de jeunes de Munich 1860. Avec ce club, il gagne la DFB-Junioren-Vereinspokal (de) (Coupe d'Allemagne espoirs) en 2007, en inscrivant d'ailleurs le but vainqueur face à Wolfsburg. Bien que performant avec la réserve du club, il ne perce pas au niveau professionnel et part au SV Sandhausen en troisième division, alors qu'il est âgé de 20 ans[1].

Débuts professionnels et premiers pas dans l'élite[modifier | modifier le code]

Cette expérience allemande sera la dernière, car il connaît une saison difficile, n'inscrivant qu'un seul but en vingt apparitions. Le First Vienna FC le fait alors revenir en Autriche. Dans ce club historique de la capitale, qui lutte pour son maintien en deuxième division autrichienne, Hosiner marque 13 buts et attire l'attention du champion de la saison, l'Admira Wacker[2]. Avec le soutien financier apporté par le milliardaire Richard Trenkwalder (de) depuis 2008, le club de Mödling nourrit d'importantes ambitions pour sa remontée dans l'élite, quittée cinq ans auparavant[3].

Avec l'autre nouvelle recrue Issiaka Ouédraogo, il forme un duo d'attaque performant qui permet au promu de réaliser une excellente saison et de se qualifier pour la Ligue Europa 2012-2013, avec l'une des meilleures attaques du championnat. C'est également lors de cette saison que Philipp Hosiner porte pour la première fois le maillot de la sélection nationale autrichienne, lors d'une rencontre face à l'Azerbaïdjan comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012[3].

Confirmation à l'Austria Vienne[modifier | modifier le code]

Lors du mercato estival de 2012, l'Austria de Vienne, contre lequel Hosiner avait marqué un triplé l'année précédente, fait le forcing pour attirer le buteur autrichien qui fait un début de saison tonitruant lors du mois d'août, avec 5 buts marqués en 6 matchs. Son départ, pour 700 000 euros[4], affaiblit autant l'Admira Wacker qu'il renforce l'Austria de Vienne. En effet, le club de Mödling dégringole au classement pour terminer la saison à l'avant-dernière place, tandis que le club viennois réalise une excellente saison en étant sacré champion devant le tenant du titre, le Red Bull Salzbourg[3]. Philipp Hosiner participe grandement à ce succès, en marquant 32 buts et en donnant 10 passes décisives, ce qui l'implique dans la moitié des buts marqués par son équipe en championnat. Avec sept doublés et trois triplés, il s'affirme comme un buteur redoutable et impressionne les observateurs durant toute la saison[1]. Sur la lancée de cette saison, il obtient sa première titularisation en équipe nationale face aux Îles Féroé, grâce au forfait du buteur titulaire Marc Janko. Il en profite pour marquer les deux premiers buts de son équipe, qui gagne le match par six buts à zéro[5].

Sa deuxième saison dans le club de la capitale n'est pas aussi prolifique, et les Viennois ne terminent qu'à la quatrième place du championnat, sans parvenir à se qualifier pour une compétition européenne. Cependant, Philipp Hosiner fait ses premiers pas en Ligue des champions, et réussit une grande performance lors d'une rencontre sans enjeu face au Zénith Saint-Pétersbourg, durant laquelle il inscrit deux buts et donne une passe décisive[6].

Stade rennais[modifier | modifier le code]

Le , il quitte l'Austria Vienne pour s'engager pour trois ans avec le Stade rennais[7]. En juin 2015, il est prêté au FC Cologne[8].Le 29 août 2015 il marque son premier but lors de son premier match avec Cologne contre Hambourg SV.

Ne rentrant pas dans les plans de Christian Gourcuff, il est transféré le au FC Union Berlin, en deuxième division allemande[9].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Philipp Hosiner sous le maillot autrichien face aux Îles Féroé.
Philipp Hosiner sous le maillot autrichien face aux Îles Féroé.

Philipp Hosiner est un attaquant qui est le plus à l'aise lorsqu'il joue en pointe dans la surface de réparation, bien qu'il puisse évoluer aux autres postes de l'attaque. C'est avant tout un finisseur, qui préfère être à la conclusion des actions plutôt que de participer à leur construction[10]. Son entraîneur au Stade rennais Philippe Montanier dit tout de même de lui qu'il « est très généreux et combatif dans le harcèlement et le replacement défensif »[11]. Même s'il n'est pas très grand, il possède un jeu de tête correct[12]. Il marque cependant la plupart de ses buts du pied droit[3]. Son modèle en tant que joueur est l'attaquant français Thierry Henry[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Philipp Hosiner au 27 décembre 2015[14]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Play-offs Drapeau : Autriche Autriche Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne SV Sandhausen 3. Liga 20 1 2 - - - - - - - - - - - - - - - - 20 1 2
2010-2011 Drapeau de l'Autriche First Vienna Erste Liga 33 13 2 3 2 0 - - - - - - - 2 1 0 - - - 38 16 2
2011-2012 Drapeau de l'Autriche Admira Wacker Bundesliga 32 10 4 3 4 0 - - - - - - - - - - 1 0 0 36 14 4
2012 Drapeau de l'Autriche Admira Wacker Bundesliga 6 5 3 1 2 0 - - - C3 4 2 0 - - - - - - 11 9 3
2012-2013 Drapeau de l'Autriche Austria Vienne Bundesliga 30 27 7 5 3 1 - - - - - - - - - - 2 2 0 37 32 8
2013-2014 Drapeau de l'Autriche Austria Vienne Bundesliga 34 14 5 2 1 0 - - - C1 10 2 2 - - - 2 0 0 48 17 7
2014-2015 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 12 0 0 - - - 1 1 0 - - - - - - - - - - 13 1 0
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne FC Cologne (prêt) Bundesliga 15 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 15 1 0
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Union Berlin 2. Bundesliga 25 6 1 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 26 6 1
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Union Berlin 2. Bundesliga - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Total sur la carrière 207 77 24 15 12 1 1 1 0 - 14 4 2 2 1 0 5 2 0 244 97 27

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 22 mars 2013 Ernst Happel Stadium, Vienne, Autriche Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 1 – 0 6 – 0 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2014
2. 2 – 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bastien, « Philipp Hosiner, buteur pressé », sur stade-rennais-online.com, (consulté le 16 juillet 2014)
  2. « Hosiner, un destin de triplés », sur sofoot.com, (consulté le 16 juillet 2012)
  3. a b c et d Toni Turek, « Hosiner, un espoir pour l'Autriche », sur cahiersdufootball.net, (consulté le 16 juillet 2014)
  4. (en) « Philipp Hosiner transfer history », sur transfermarkt.com (consulté le 16 juillet 2014)
  5. « Autriche-Féroé Match report », sur fifa.com, (consulté le 16 juillet 2014)
  6. (en) « Zenit advance in spite of defeat in Vienna », sur uefa.com, (consulté le 16 juillet 2014)
  7. « Philipp Hosiner s’engage en faveur du SRFC », sur staderennais.com, (consulté le 20 juin 2014)
  8. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Rennes-prete-philipp-hosiner-a-cologne/568659
  9. « Philipp Hosiner transféré à l'Union Berlin », sur staderennais.com, (consulté le 28 juin 2016)
  10. (en) « Sky Sports Scout - Philipp Hosiner », sur skysports.com (consulté le 16 juillet 2014)
  11. « Philippe Montanier évoque le recrutement du SRFC », sur staderennais.com, (consulté le 16 juillet 2014)
  12. adrienmth, « Austria Vienne : une saison de transition ? », sur footballski.wordpress.com, (consulté le 16 juillet 2014)
  13. « La première interview de Philipp Hosiner », sur staderennais.com, (consulté le 16 juillet 2014)
  14. (en) Philipp Hosiner sur national-football-teams

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :