SV Sandhausen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
SV Sandhausen
Logo du SV Sandhausen
Généralités
Nom complet Sportverein 1916 Sandhausen e.V.
Fondation
Couleurs Blanc et noir
Stade Hardtwaldstadion
(15 414 places)
Siège Jahnstrasse 1
69207 Sandhausen
Championnat actuel 2. Bundesliga
Entraîneur Alois Schwartz (en)
Site web svs1916.de

Maillots

Kit left arm pumafinal21w.png
Kit body sandhausen2021h.png
Kit right arm pumafinal21w.png
Kit shorts.png
Kit socks.png

Domicile
Kit left arm pumafinalg21gg.png
Kit body pumafinalg21gg.png
Kit right arm pumafinalg21gg.png
Kit shorts.png
Kit socks.png

Extérieur
Kit left arm pumafinal21b.png
Kit body sandhausen2021t.png
Kit right arm pumafinal21b.png
Kit shorts monterrey1213t1.png
Kit socks monterrey1213t1.png

Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
2. Bundesliga 2022-2023
0

Le SV Sandhausen est un club de football allemand basé à Sandhausen.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1916 : fondation du club sous le nom de SV Sandhausen
  • 1943 : fusion avec le TSV Walldorf et le VfB Wiesloch en KSG Walldorf-Wiesloch
  • 1945 : Fermeture du club puis refondation sous le nom de SG Sandhausen
  • 1951 : le club est renommé SV Sandhausen

Histoire[modifier | modifier le code]

Premiers succès[modifier | modifier le code]

Le SV Sandhausen, fondé le , a connu son premier grand succès lors de la saison 1930-1931 avec une promotion dans la ligue du district de Rhein/Saar, alors l'une des plus hautes classes de football allemand. Dans cette classe, le SV a dû jouer des matchs lourds contre des équipes considérables comme le SV Waldhof, VfL Neckarau, VfR Mannheim, Phönix Ludwigshafen, etc. L'appartenance à cette classe forte n'a pas duré. Après un an, la descente a lieu. Dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale, le SV, dans le cadre de la Kriegssportgemeinschaft (KSG) Walldorf-Wiesloch, a joué une saison dans le Gauliga Nordbaden, mais s'est retiré sans gagner de points.

Période d'après-guerre[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale, le SV Sandhausen s'est d'abord établi dans la ligue nationale et la 2e ligue amateur, avant d'être promu en 1re ligue amateur dans le nord de Baden en 1956-1957. Ils y restent jusqu'à la qualification pour l'Oberliga Baden-Württemberg nouvellement fondée en 1978. Le club a presque toujours été en mesure de s'affirmer dans le top de la ligue. Au cours des saisons 1977-1978 et 1992-1993, SV Sandhausen célèbre ses plus grands succès à ce jour en remportant le championnat amateur allemand. Un autre succès du SV Sandhausen est le quart de finale de la DFB Cup 1985-1986 en s'inclinant 3-1 face au Borussia Dortmund en quarts de finale dans leur stade Hardtwald. En 1994, le SV Sandhausen ne s'est pas qualifié pour la nouvelle Regionalliga Süd en tant que 9e de l'Oberliga. En 1995, ils deviennent champions de la ligue supérieure du Bade-Wurtemberg et se hissent dans la ligue régionale sud, mais ils redescendent directement. Dans la même saison, le SV Sandhausen a une surprise contre le VfB Stuttgart dans la DFB Cup. Le match est entré dans l'histoire comme la plus longue séance de tirs au but (13:12) de la compétition. En 2000, le SVS échoue dans les play-off contre le SSV Jahn Regensburg, qui a été promu au championnat régional. Avec 28 ans d'appartenance à la ligue supérieure du Bade-Wurtemberg, le SV est clairement en tête du "tableau éternel" de la ligue.

Période post-millénaire[modifier | modifier le code]

En 2005-2006, Dietmar Hopp prévoit de fusionner le TSG Hoffenheim, jouant en régional, avec l'équipe de ligue supérieure SV Sandhausen et l'équipe de ligue de l'association FC-Astoria Walldorf afin de construire un club fort dans sa région d'origine qui devait accéder à la Bundesliga. La Fédération allemande de football s'est félicitée de ces projets de fusion et a donné son approbation. Le club fusionné devait fonctionner sous le nom de FC Kurpfalz Heidelberg ou HSW Heidelberg 06. En fin de compte, cette fusion a échoué (notamment en raison des réserves de SV Sandhausen) et la coopération s'interromp. À la fin de la saison 2006-2007, la première équipe du SV Sandhausen est promue en Regionalliga Sud. En 2007-2008, le SV Sandhausen participe à la première manche principale de la Coupe d'Allemagne, où il perd 0-4 contre le Kickers Offenbach. Lors de la saison de Regionalliga 2007-2008, l'équipe manque la promotion en 2e Bundesliga en finissant 5e, mais se qualifie pour la nouvelle 3e ligue. La première saison 2008-2009, la première en football professionnel, se termine à la 8e place avec un résultat équilibré, et en , le SV Sandhausen se sépare de l'entraîneur Gerd Dais après quatre ans et demi de succès. Le successeur de Dais est Frank Leicht, qui avait auparavant entraîné l'Eintracht Frankfurt II.

Le , le SV Sandhausen remporte la finale de la Badischer Fußball-Verband Cup contre le FC Nöttingen 7:6 aux tirs au but, qualifiant le club pour le premier tour de la DFB Pokal 2010-2011, au cours duquel il a perdu le match contre le FC Augsbourg aux tirs au but.

Après un début de saison 2010-2011 mitigé, l'entraîneur Frank Leicht est licencié le . Son successeur est Pavel Dotschew, qui est également licencié le en raison d'un échec et est immédiatement remplacé par son prédécesseur Gerd Dais.

Montée en 2e Bundesliga[modifier | modifier le code]

Lors du premier tour de la DFB Pokal 2011-2012, la SVS perd 0-3 contre le champion d'Allemagne de l'époque, le Borussia Dortmund. Le club remporte le championnat de 3.Liga 2011-2012, et monte en 2e division. En , le SV Sandhausen se sépare de l'entraîneur Gerd Dais après que le SV Sandhausen se trouve dernier du classement. Son successeur est Hans-Jürgen Boysen. Bien que le SV ait terminé la saison à l'avant-dernière place, ce qui signifie une relégation directe en 3.Liga, le maintien est obtenu à la suite du retrait de la licence pour la 2e Bundesliga accordée par le DFL au MSV Duisbourg. Comme le Dynamo Dresde s'est imposé au match de barrage de la relégation, le SV Sandhausen a également participé à la 2e Bundesliga lors de la saison 2013-2014.

Alois Schwartz est entraîneur au SVS depuis la saison 2013-2014. Le club atteint le deuxième tour de la DFB Pokal en remportant 4-3 aux tirs au but contre l'équipe de Bundesliga FC Nuremberg. Après un 3-1 contre le SC Wiedenbrück 2000, le SV Sandhausen remporte la huitième de finale de la Coupe pour la deuxième fois de son histoire. Mais lors des huitièmes de finale, les Sandhäuser perdent contre l'Eintracht Francfort sur un score de 2-4. Le club a reçu une prime de 500 000 euros pour avoir atteint les huitièmes de finale. À la fin de la saison, il atteint la 12e place au classement général.

Lors de la 32e journée de la saison 2014-2015, la SVS fête son 100e match de deuxième division avec une victoire 4-0 à l'extérieur au RB Leipzig. Le , la fédération annonce un retrait de trois points pour violation des règles de licence, ce qui rendrait le maintien à nouveau discutable. Cependant, le maintien est assuré lors de la dernière journée. Comme la saison précédente, il termine à la 12e place. Lors de la 31e journée de la saison 2015-2016, une victoire 1:0 sur le FSV Francfort a permis de se maintenir.

Le , Kenan Kocak est présenté comme le nouvel entraîneur, il vient de l'équipe de ligue régionale SV Waldhof Mannheim.

Une victoire à l'extérieur à Würzburg lors de la 33e journée de la saison 2016-2017 signifie à nouveau le maintien. SVS joue maintenant en deuxième division pour la sixième saison consécutive. Après une solide première moitié de la saison 2017-2018, il termine 5e à la trêve hivernale mais finit la saison à la 11e place.En 2018-2019, Le SV Sandhausen finit 15e ce qui veut dire le maintien. En 2019/2020, le SV Sandhausen finit 10e derrière le Holstein Kiel en gagnant 5-1 à l’extérieur contre le Hamburger SV. Enfin, en 2020-2021 et à la 33e journée, une victoire à la maison 2-0 contre le Jahn Ratisbonne et après, une défaite contre le VfL Bochum qui gagnent 3-1 et la Bundesliga 2, mais Sandhausen évitent les barrages en finissant 15e du championnat.

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel 2022-2023[modifier | modifier le code]

Nat. Poste Nom du joueur
1 Drapeau de l'Allemagne G Patrick Drewes
2 Drapeau de la Russie D Aleksandr Zhirov
3 Drapeau de la Bosnie-Herzégovine D Dario Đumić
6 Drapeau de l'Allemagne M Abu-Bekir El-Zein
7 Drapeau du Bénin M Cebio Soukou
8 Drapeau de l'Allemagne M Christian Kinsombi
9 Drapeau de la Tchéquie A Matěj Pulkrab
10 Drapeau de l'Allemagne M David Kinsombi
11 Drapeau de l'Allemagne A Philipp Ochs
15 Drapeau de l'Allemagne D Immanuel Höhn
17 Drapeau de l'Allemagne M Erik Zenga
18 Drapeau de l'Allemagne D Dennis Diekmeier
19 Drapeau du Kosovo D Bashkim Ajdini
22 Drapeau de l'Autriche M Marcel Ritzmaier
No. Nat. Position Nom du joueur
23 Drapeau de la Turquie A Ahmed Kutucu ( en prêt du Istanbul Başakşehir)
24 Drapeau de l'Allemagne M Merveille Papela ( en prêt du FSV Mayence)
25 Drapeau du Sénégal D Oumar Diakhité
26 Drapeau de l'Allemagne M Janik Bachmann
27 Drapeau de l'Allemagne D Arne Sicker
28 Drapeau de l'Allemagne M Tom Trybull
29 Drapeau de la Suisse A Kemal Ademi ( en prêt du FK Khimki)
30 Drapeau de l'Allemagne A Alexander Esswein
31 Drapeau de l'Allemagne M Vincent Schwab
33 Drapeau de l'Allemagne G Nikolai Rehnen
36 Drapeau de l'Allemagne D Chima Okoroji
37 Drapeau d’Israël M Joseph Ganda
40 Drapeau de l'Allemagne G Benedikt Grawe
56 Drapeau de la Malaisie D Annil Vigneswaran

Mise à jour au

Staff[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Fonction
Alois Schwartz Entraineur
Dimitrios Moutas Entraineur Adj.
Daniel Ischdonat Entraineur de gardiens
David Lechner Entraîneur Athlétique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]