Franz Binder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz Binder
Image illustrative de l'article Franz Binder
Biographie
Nationalité Drapeau : Autriche Autrichien
Naissance
Lieu Sankt Pölten
Décès (à 77 ans)
Lieu Vienne
Taille 1,90 m (6 3)
Période pro. 1930 - 1949
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1930-1949 Drapeau : Autriche Rapid Vienne 242 (267)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1933-1947 Drapeau : Autriche Autriche 019 0(16)
1939-1941 Drapeau : Allemagne Allemagne 009 0(10)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1949-1951 Drapeau : Autriche Rapid Vienne
1952-1954 Drapeau : Allemagne Jahn Ratisbonne
1954-1955 Drapeau : Allemagne 1. FC Nuremberg
1960-1962 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven
1962-1966 Drapeau : Autriche Rapid Vienne
1969-1970 Drapeau : Allemagne TSV 1860 Munich
1975-1976 Drapeau : Autriche Rapid Vienne
0 Drapeau : Autriche SC Bregenz
0 Drapeau : Autriche FC Kufstein
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Franz Binder, né le et mort le , est un joueur puis entraîneur de football autrichien. Il évoluait au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Binder joue toute sa carrière au SK Rapid Vienne, où il évolue de 1930 à 1949. Avec ce club, il remporte le championnat d'Autriche à quatre reprises.

Buteur prolifique, il est par trois fois meilleur buteur du championnat. Il réalise sa meilleure performance lors de la saison 1936-1937, où il inscrit 29 buts en championnat[1].

En 1941, il remporte aussi avec son club le championnat d'Allemagne, grâce à une victoire 4-3 face à Schalke 04, au cours de laquelle il inscrit trois buts. 

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Binder compte 14 sélections avec l'équipe d'Autriche (pour 11 buts) entre 1933 et 1937[1]. Le 11 juin 1933, il inscrit deux buts face à l'équipe de Belgique à l'occasion de sa première sélection[2]. Le 8 novembre 1936, il inscrit à nouveau deux buts, cette fois-ci contre la Suisse[2].

À la suite de l'Anschluss, il dispute neuf matchs avec l'équipe d'Allemagne (pour 10 buts) entre 1941 et 1943[1]. Avec la sélection allemande, il inscrit deux triplés : le premier, le 12 novembre 1939 face à la Bohême, et le second, le 26 novembre 1939 contre l'Italie[2]. Il inscrit encore deux buts face aux Italiens le 5 mai 1940[2]. En 1939, il porte une fois le brassard de capitaine de la sélection allemande[2].

De 1945 et 1947, il fait son retour en sélection autrichienne, avec laquelle il dispute cinq nouveaux matchs et porte son bilan à 19 matchs et 16 buts[3],[1]. À cette occasion, il inscrit deux nouveaux doublés : contre la Tchécoslovaquie le 27 octobre 1946, et contre la Hongrie le 14 septembre 1947[2]. Durant cette période, il porte à trois reprises le brassard de capitaine de la sélection autrichienne[2].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après sa retraite sportive, Binder devient entraîneur. Il dirige de nombreux clubs, parmi lesquels le SSV Jahn Ratisbonne, le PSV Eindhoven, le 1. FC Nuremberg, le TSV 1860 Munich ou encore le Rapid Vienne.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Championnat d'Autriche en 1935, 1938, 1946 et 1948 avec le Rapid Vienne
  • Champion d'Allemagne en 1941 avec le Rapid Vienne
  • Vainqueur de la Gauliga Ostmark en 1940 avec le Rapid Vienne
  • Vainqueur de la Coupe d'Autriche en 1946 avec le Rapid Vienne
  • Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1938 avec le Rapid Vienne
  • Meilleur buteur du championnat autrichien en 1933 (25 buts), 1937 (29 buts) et 1938 (22 buts)[4]
  • Meilleur buteur de Gauliga en 1939 (27 buts), 1940 (18 buts) et 1941 (27 buts)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Fiche de Franz Binder sur national-football-teams.com
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Fiche de Franz Binder sur eu-football.info
  3. (en) "Franz Binder – International Goals"
  4. (de) "Österreichs Torschützenkönige", www.oberliga-a.at.

Liens externes[modifier | modifier le code]